[671] Au pied de la lettre

Au commencement, il y avait juste une signature.

La mode des petites citations-signatures, si possible en ASCII-Art, est arrivée très rapidement mais n’avait pas trop cours dans le monde professionnel (mais on trouvera encore quelques admins réseaux qui la pratiquent).

Il y a eu aussi (et il y a toujours) les indications comme quoi les pièces jointes sont saines après contrôle par l’antivirus.

Sans oublier les signatures publicitaires ajoutées par les webmails gratuits (mais eux aussi sont peu utilisés dans le monde professionnel).

Puis sont arrivées au début du XXIe siècle les disclamers d’origine vraisemblablement anglo-saxonne, dont je me suis d’ailleurs toujours demandé – sans avoir la réponse – quelle était leur validité juridique, tout du moins en France. Elles me font le même effet que les modes d’emploi de four à micro-ondes sur lesquels serait indiqué : « Ne l’utilisez pas pour faire sécher votre chat après son bain ».

Le gros hit du moment, c’est la mention écologique bonne conscience, du genre ça :

Le papier est un bien precieux, ne le gaspillez pas. N'imprimez ce document que si vous en avez vraiment besoin !

ou bien ça :

Pensons à l’environnement. N’imprimons ce mail que si nécessaire.

ou encore ça :

Afin de contribuer au respect de l’environnement, merci de n’imprimer ce mail qu’en cas de nécessité.

(oui, vert, si possible, et avec un petit logo genre arbre ou planète qui ne s’affiche qu’avec Windows™)

Peu de temps avant mon départ en congés, parce que c’était plus simple pour moi de pointer les actions faites sur papier plutôt que de me les noter mentalement ou sur un tableau Excel créé pour la circonstance, faisant fi des préoccupations écologiques qui sont pourtant miennes, j’ai imprimé un courriel.

Sur la première page sortie de l’imprimante, j’avais les informations qui m’étaient nécessaires.

Sur la deuxième page qui clôturait l’impression, il n’y avait que cette phrase de signature à la con.

J’ai noté l’ironie de la chose et mes instincts de burpeur n’étant pas morts, je me suis noté ça dans un coin de ma tête en me disant que ça ferait une note tout à fait dans ma charte éditoriale.

Benedict Campbell - Tree

Illustration : Tree, par Benedict Campbell

12 gazouillis sur “Au pied de la lettre”  

  1. #1
     
    gravatar
    Libertango & Lamyss a gazouillé  :
    Bien le bonsoir ! Alors… ces coups de soleil ?

    Bises de notre part à tous les deux.

  2. #2
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    L&L » Bonsoir vous deux ! Les vacances ne sont pas finies et je n’ai pas encore de coup de soleil (il faut dire que je m’expose avec parcimonie et que j’ai la peau plutôt mate).
    Et malheureusement, j’ai la marque du maillot :-)
  3. #3
     
    gravatar
    M. Chapeau a gazouillé  :
    J’imprime ce billet et je le lirai à la plage tout à l’heure …
  4. #4
     
    gravatar
    François-Xavier Bodin a gazouillé  :
    Excellent ! Bien vu.
    Parce que je suis radin, je visualise avant d’imprimer, ce qui m’évite de faire des feuilles de brouillon avec un verso juridico-inutile.
    La radinerie : chemin véritable vers l’écologie ?
  5. #5
     
    gravatar
    columbine a gazouillé  :
    je ne suis pas radine ni très écolo mais je n’imprime effectivement que les pages qui contiennent l’info recherchée. de même que j’imprime recto-verso autant que possible et parfois deux pages en une. c’est pour moi plus un souci de gagner de la place que de ne pas gâcher du papier (ça c’est la cerise sur le gâteau de la bonne conscience!)
    sinon ta mention “afin de contribuer etc…” me fait penser aux coup des serviettes dans les hôtels apparue il y a au moins une décennie…dans les deux cas, c’est l’hypocrisie qui me gêne: pour le papier c’est comment se faire une bonne pub à peu de frais et dans l’autre, c’est comment économiser de l’argent en laverie. si je suis d’accord sur le résultat pour l’environnement je n’aime pas qu’on me prenne pour une c*** sur la sincérité des sentiments derrière…
    sinon à FXB, le mec le plus écolo que j’aie jamais connu était aussi le plus radin (il économisait aussi sur la douche, le savon etc. et préférait passer 24h en prison que payer ses amendes)
  6. #6
     
    gravatar
    X-Addict a gazouillé  :
    Plié de rire ! ou désespéré c’est a voir …
    Néanmoins fait chier l’informatique, que j’utilise depuis fort longtemps (me rappelle de mon apple IIE) mais au final au lieu d’économie de papier il nous force à en utiliser davantage.
  7. #7
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    M. Chapeau » Eh eh eh…

    F-X B » Je te souhaite « officiellement » la bienvenue ici pour ton premier commentaire (il me semble).
    J’essaye généralement de n’imprimer que ce qui est nécessaire, là, en l’occurrence, je n’avais même pas pu sélectionner le fait de n’imprimer que la première page (et puis j’ai fait vite, j’aurais pu faire un copier coller vers Notepad ou Word mais bon pffff j’avais assez de boulot comme ça) !

    columbine » Effectivement, j’ai eu aujourd’hui même l’illustration de la culpabilisation écologique au service des économies en tirant de l’argent. Et le DAB du Crédit Agricole de m’inciter à un geste écologique en n’imprimant pas de relevé avec mon retrait (ce que je ne fais jamais, d’ailleurs, non pas par souci écolo mais parce que j’ai, depuis des années, cessé de pointer mes dépenses CB sur mes relevés).

    X-Addict » Wahou un Apple ][E, la classe :-)

  8. #8
     
    gravatar
    petite française a gazouillé  :
    C’est vrai que l’écologie a bon dos, surtout qu’il y a de plus en plus de “green washing”… oups, pardon, d’écoblanchiment.
    Mais je ne trouve pas la formule inutile. Chaque petit geste compte.
    J’ai travaillé quelques temps dans une structure où un excellent indice de la bonne santé des affaires était le nombre de copies tirées par le service repro. Ou accessoirement, le volume de papier commandé chaque mois. Et puis les préoccupations écolos ont commencé à jouer (ah, la crise aussi, vous croyez ??? soyez pas médisant…)

    Ce qui me fait penser à autre chose. Aujourd’hui c’est le volume d’espace de sauvegarde pour les documents et les boites mail qui sert de jauge, décentralisé je ne sais où (en grande banlieue comme les archives, ou en Inde ?).
    D’où ma question à vous, le spécialiste. Tous ces docs, ces mails, ils sont bien physiquement quelque part sur un support. Surement des gros disques dans une salle climatisée. Même si ça prend pas beaucoup de place, est-ce écolo ???

    B

    ps: j’ai eu un des premiers mac “portables”, le monobloc avec le lecteur de disquette et le zoli petit écran. ça compte ?

  9. #9
     
    gravatar
    Stori Giovanna-Tiny a gazouillé  :
    Hello CUI

    Enfin rentré de vacances ? Ça fait plaisir de te relire.
    Moi, ma patronne imprime toujours ses mails (et on a coutume de dire que les Suisses ont une plus grande conscience écolo. Ma gueule, ouais !)…

  10. #10
     
    gravatar
    Ariane a gazouillé  :
    Pauvre CUI…

    Tu postes un texte sur des incohérences, et tu récoltes des commentaires qui nagent dedans avec délectation…

    Je ne suis pas loin de vomir tous les “petits gestes individuels”.

    Ah…

    Trop tard.

  11. #11
     
    gravatar
    Jimi Mumei a gazouillé  :
    N’imprimes donc tu pas 4 pages dans une en recto-verso ? Serait-ce que ton coup dans l’œil aurait altéré ta vue ? Cela ne t’empêche pas de voir l’ironie de la situation, et de nous en régaler.

    Cela étant, le bilan carbone, l’impact environnemental de la lecture d’un document sur écran n’est pas forcément plus favorable que pour le papier. La bataille fait rage autour d’un récent rapport commandé par Hachette à Carbone 4, notamment et .
    La question posée par Petite Française trouve une réponse partielle dans l’action du CSC… Mais on pourra toujours dire que c’est du lobbying à bon compte, et que Google s’est bien installé à côté d’une rivière, comme toute les centrales…

  12. #12
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    petite française » Les portables sont arrivés bien après les premiers ordinateurs de bureau, donc ça ne compte pas (mais mon père avait un Toshiba avec lecteur de disquette externe, y avait pas encore de disque dur à l’époque, que c’était laborieux : booter sur le DOS, puis changer de disquette pour lancer Word, puis alterner régulièrement entre la disquette du logiciel Word et celle sur laquelle on enregistrait notre document…)

    Storia X » Peut-être qu’elle n’est pas Suisse à 100 % ?

    Ariane » Je ne sais pas si le vomis est un acte de recyclage très écologique. Contrôle-toi ! (et … welcome back!)

    Jimi Mumei » Merci pour cet éclairage documenté (un moment passé par la case « commentaire indésirable » en raison du nombre élevé de liens).
    Ah ! L’impact carbone de tous ces courriels envoyés en Cc (Copie Carbone, pour mémoire !!).

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>