[693] Retour à l’Overside (1)

La dernière fois, c’était le 29 décembre 2003. C’était aussi une première fois ! Pour la première fois, avec mon amante, j’allais en club échangiste.
En réalité, il y avait un précédent, en 2002, avec une autre amante, mais c’était une soirée privée dans un club qui s’appelait à l’époque Le Donjon et qui s’appelle désormais Le Château des Lys, organisée par un canal IRC échangiste que je fréquentais alors, #coquins2000 (ça ne s’invente pas), et même si, en fin de soirée, quelques uns avaient « coquiné » çà et là, l’ambiance était plutôt au copinage détendu.

Cette soirée entre Noël et le Nouvel An, c’était donc ma première plongée en apnée dans un club où, a priori, je ne connaîtrais personne et où il allait s’agir d’établir un contact avec d’hypothétiques « autres ». C’était ma première fois, et c’était aussi la première fois de P***, autant dire qu’il n’y en avait pas un pour tenir l’autre par la main. Ce n’était pas un choix délibéré de notre part, mais pour cette soirée où nous avions l’un et l’autre pu nous libérer, il ne s’agissait pas d’une soirée réservée au couple. Tant pis, nous étions nous dit, et à l’époque l’Overside jouissait d’une excellente réputation (non qu’elle se soit depuis démentie, mais des clubs comme le No Comment ou le Moon City sont désormais des concurrents légitimes). Le choix ne s’était pourtant pas avéré judicieux ; à l’arrivée au club, une sorte de haie d’honneur de mecs en attente de couples (le club laissait entrer les hommes seuls en fonction du nombre de couples présents) nous servit de comité d’accueil, et à l’intérieur du club, nous sentions une certaine tension qui ne fut pas propice à un complet épanouissement. Je jouais le garde-chiourme pour protéger P*** des mains un peu trop baladeuses et nous ne fîmes pas, ce soir-là, de rencontre concluante. Pour autant, nous avions amplement profité du lieu, apprécié sa configuration, noté la qualité de la musique et observé avec délice certaines scènes voluptueuses (en offrant d’ailleurs à qui voulait bien nous voir notre propre spectacle).

Cette expérience en demi-teinte avec P*** avait été suivie d’une autre, quelques mois plus tard, carrément médiocre au Nautilus, tout ça fit que je n’étais pas un grand adepte des clubs jusqu’à ce que ma découverte du voluptueux Moon City vienne changer la donne.

Mais revenons-en à notre (presque) fraîche actualité.

Fort de mon plutôt bon souvenir de l’Overside, j’avais logiquement programmé un passage par ce club dans la tournée découverte des clubs que je proposais à A***. Et malgré son goût pour les milieux à queues, je voulais éviter une soirée trio. Et compte tenu de nos disponibilités respectives, il fallut attendre un bon moment pour arriver à ce vendredi, soirée couple, où nous allions pouvoir nous retrouver.

Je proposais à un couple d’amis de se joindre à nous, pour forcer un peu la main du destin, mais au dernier moment ils annulèrent leur venue. Après un dîner assez léger dans un restaurant japonais honorable (« Shinzu Gozen ») et une rapide visite touristique du quartier Montparnasse-Saint-Germain à scooter, suivi d’une recherche un peu laborieuse de l’entrée planquée de ce club rue du Cherche-Midi (je me souvenais qu’il était un peu planqué, mais 6 ans après ma première visite, je ne savais plus trop à quelle hauteur de la rue la trouver), nous arrivâmes donc à la porte grande ouverte (si, si !) de l’Overside peu après l’ouverture, où nous reçûmes un accueil souriant.

Image non contractuelle, se voulant une illustration de mon goût annoncé pour les brunes à cheveux courts
Image non contractuelle, se voulant une illustration de mon goût annoncé pour les brunes à cheveux courts

À suivre…


Illustration : malgré le « GARAY PHOTO » figurant sur l’image, je n’ai pas réussi à retrouver la source.

12 gazouillis sur “Retour à l’Overside (1)”  

  1. #1
     
    gravatar
    palaume.blogspot.com/ a gazouillé  :
    Quelle introduction !!!

    Une touche de deception, une touche d’espoir, une touche de suspense…

    La suite va etre attendue impatiemment par tous tes lecteurs.

    Laume

  2. #2
     
    gravatar
    M. Chapeau a gazouillé  :
    La fille de la photo est sublime, le billet est ravigorant. Mais il s’arrête trop vite ! J’ai pris l’habitude de tes longs récits, et je m’étais installé confortablement avec mon chocolat chaud. Et paf, tu coupes juste après l’introduction ! Enfin, juste avant plutôt. Bref, je me comprends… :) Vivement la suite !
  3. #3
     
    gravatar
    X-Addict a gazouillé  :
    Ouais c’est de l’arnaque le titre! Je pensais que CUI nous ferait un billet d’anthologie sur l’overside et une étude Anthropologique de la faune et la flore l’occupant.
    Ben nan :D

    Comme M. Chapeau je râle, parceque on nous promet avec ce titre quelque chose de fort, un marc ancien, un bourgogne prestigieux ou que sais je et puis non.

    Juste que CUI il y est déjà allé quant il était top model, et que au final il a réussi a trouver la porte.

    Héhéhéhé !

    Allez je boude pas, vivement la suite.

    Belle image non contractuelle … ;)

  4. #4
     
    gravatar
    Manon a gazouillé  :
    Ouais, c’est sûr, la photo est très jolie !
  5. #5
     
    gravatar
    Mel'Ody a gazouillé  :
    Ah, mais je râle aussi ! Mince alors, moi qui pensais pouvoir retarder d’aussi longtemps la correction de mon rapport de projet, et boom, voilà, c’est fini :(.

    Intéressant comme introduction en tout cas, je suis curieuse de connaitre vos impressions après ce retour à la case départ. Décidément, il y a l’air d’y en avoir des clubs sympa sur Paris…

    Bises,

    Mely

    (PS: Mimi la miss sur la photo, quel regard!)

  6. #6
     
    gravatar
    petite française a gazouillé  :
    “son goût pour les milieux… ” tsss… excellent !

    J’aime bien vos histoires par épisode.

    B

  7. #7
     
    gravatar
    Emeline a gazouillé  :
    J’attends moi aussi la suite avec impatience pour savoir si tu apprécié à la fois le club et cette soirée en particulier (Cui se réconciliera-t-il avec les clubs ?).
  8. #8
     
    gravatar
    jori a gazouillé  :
    Je me joint au cortege de cette foule réclamant la suite de ce preambule.
    Nous avons une mauvaise experience des clubs parisiens et notamment de l’overside. Peut etre nous feras tu changer d’avis
  9. #9
     
    gravatar
    columbine a gazouillé  :
    coïncidence, l’ Overside fut pour moi aussi le premier club échangiste (et le dernier aussi); je garde un souvenir mitigé de l’expérience mais en revanche, je fus agréablement surprise par la bonne tenue du lieu. l’ambiance était plus proche de la boite de nuit que d’un lieu raffiné pour bcbg ce qui créait une ambiance décontractée mais pas du tout vulgaire. ce qui m’a étonné c’est le mélange de gens qui semblaient venir d’ horizons différents.
  10. #10
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Laume » J’espère être à la hauteur des attentes ainsi suscitées :-)

    M. Chapeau » C’est vrai que j’ai moi-même une préférence pour les billets qui se suffisent à eux-mêmes, autrement dit les longs récits d’une traite. Mais là, pour des raisons techniques, en particulier parce qu’il reste… un gros morceau à rédiger, je préfère morceler (et je me dis que ça me contraindra, justement, à finir ce récit initié depuis trop longtemps).

    X-Addict » Comment ça, l’arnaque ?! ;-) Bon, au risque de casser le suspens, l’étude anthropologique, ce sera pour l’épisode 3 (seulement !).

    Manon » Je fais rêver mon lectorat, mais moi j’ai mes vrais souvenirs pour rêver ;-)

    Mel’Ody » Je ne me souviens plus si j’ai déjà eu l’occasion ici de te souhaiter la bienvenue, mieux vaut deux fois qu’aucune, donc Welcome !
    Je suis vraiment très très très désolé de ne pas pouvoir te servir d’alibi pour procrastiner, mais j’essairai de trouver une occasion de me rattraper, d’acc ?! ;-)

    petite française » Tiens ! Vous semblez la seule adepte du saucissonnage de mes récits ici ! Est-ce parce que vous aimez la montée progressive du … du dites-moi-quoi ?!

    Emeline » (eh eh eh le suspens restera entier aujourd’hui)

    jori » Je peux lâcher un scoop en avance de phase : le Moon City reste le number One de mon classement !

    columbine » À quand remonte ce souvenir ? Parce qu’il est plus proche de mon expérience récente que de la première !

  11. #11
     
    gravatar
    columbine a gazouillé  :
    ah oui j’avais oublié de préciser, mai 2005. j’attend la suite avec une grande curiosité :- )
  12. #12
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    columbine » Ma première visite, ça devait être 2003 ou 2004. Comme quoi, ça ne change pas beaucoup.

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>