Articles étiquetés : échangisme

[879] À poil, la toile !

À poil, la toile !

Cela fait un petit moment que je voulais glisser un mot sur eux et je profite de la mise en ligne du numéro de mars pour le faire. Eux, c’est un couple (enfin je suppose) libertin, F&V, qui fait un travail éditorial nettement au dessus de la moyenne de ce qu’on trouve sur le net… Vite ! la suite »

[704] Toute ressemblance etc etc

Toute ressemblance etc etc

Fiche de jolicouple95 Bonjour, Nous sommes un couple libertin très coquins tous les deux sans tabou et ouverts à tout. Nous cherchons à partager des moments intenses dans le respect et la tolérance mutuelle et sans prise de tête1. Madame est très bi. H seuls : nous saurons où vous trouver2 Pas de poils ! Pas de… Vite ! la suite »

[699] Retour à l’Overside (3)

Retour à l'Overside (3)

Premier épisode ici et second là. Après avoir revêtu une tenue décente (à regret1 !), nous repartons nous promener dans le club. Nous ne faisons qu’un passage express, de voyeurs pressés, dans le baisodrome, puis décidons de faire un petit round d’observation autour du bar. Un verre à la main, on observe les couples aux alentours… Vite ! la suite »

[693] Retour à l’Overside (1)

Retour à l'Overside (1)

La dernière fois, c’était le 29 décembre 2003. C’était aussi une première fois ! Pour la première fois, avec mon amante, j’allais en club échangiste. En réalité, il y avait un précédent, en 2002, avec une autre amante, mais c’était une soirée privée dans un club qui s’appelait à l’époque Le Donjon et qui s’appelle désormais… Vite ! la suite »

[673] Une pizza, une bière, et puis…

Une pizza, une bière, et puis...

Un sujet avec lequel je ne serai jamais raisonnable, c’est le Moon City. Y aller aussi peu, alors que chaque minute passée transpire (aussi sûrement que moi dans le sauna ou le hammam) la sensualité, ce n’est vraiment pas raisonnable. Aussi, quand, dînant avec P***, la conversation glissa innocemment sur le sujet du Moon, et… Vite ! la suite »

[645] Trente six chandelles

Trente six chandelles

C’est avec M*** que j’avais rêvé, il y a déjà deux ans, d’y aller. C’est elle qui me l’avait proposé, d’ailleurs, mais le temps trop court qu’aura duré notre liaison ne nous aura pas donné l’occasion de mettre l’envie en pratique, et puis nous avions d’autres choses, très belles, à vivre rien qu’à deux. Arrivée… Vite ! la suite »

[628] Bouchées double (2/2)

Bouchées double (2/2)

Z’avez vu ! J’ai respecté la numérotation cette fois-ci. L’épisode 1/2 est ici. Je jette un œil à ma montre qui indique pas loin d’une heure moins le quart. Je n’ai aucune contrainte horaire pour cette nuit, sinon un train à attraper le matin à l’aube, à l’heure où blanchit la campagne. Je ne savais pas… Vite ! la suite »

[626] Bouchées doubles (1/2)

Bouchées doubles (1/2)

« Que puis-je t’offrir pour te remercier ? » avais-je demandé, non sans malice, à C*** qui avait jeté dans mes bras, de façon si désintéressée, l’innocente A*** pour que je la dévergonde en club échangiste, une fois passée notre voluptueuse soirée au No Comment. La réponse qui tomba était celle escomptée : « Que tu nous amènes toutes les… Vite ! la suite »

[613] Je la damnerai rue de Ponthieu sans concession (épisode final)

Je la damnerai rue de Ponthieu sans concession (épisode final)

Tout vient à point à qui sait attendre. Laissez-moi vous parler un peu de nos coéquipiers. Le premier couple qui nous a rejoints doit avoir la quarantaine, peut-être un peu plus âgés que moi. Le physique de l’homme n’est pas très attirant. Il a une petite bedaine (non, je ne parle pas de la petite… Vite ! la suite »

[612] Je la damnerai rue de Ponthieu sans concession (3/4)

Je la damnerai rue de Ponthieu sans concession (3/4)

Il y a trois sortes de personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter. A*** enroule ses jambes autour des miennes pendant que je commence mes va et vient. Je la regarde en la prenant entre mes bras. Puisque le baiser est interdit, je transgresse. Je pose doucement mes lèvres sur… Vite ! la suite »

[609] Je la damnerai rue de Ponthieu sans concession (2/3)

Je la damnerai rue de Ponthieu sans concession (2/3)

L’unique règle de plaire est de trouver un appétit que l’on a laissé affamé. S’il le faut provoquer, que ce soit plutôt par l’impatience du désir que par dégoût de la jouissance. –  Baltasar Gracian Y Morales Nous sonnons à la porte et les secondes s’égrène. Personne n’ouvre. Petit instant d’inquiétude, le club serait-il fermé,… Vite ! la suite »

[606] Je la damnerai rue de Ponthieu sans concession (1/2)

Je la damnerai rue de Ponthieu sans concession (1/2)

Les plus libertins de mes lecteurs auront déjà deviné de quel endroit il va être question ici, mais pour le qui et le comment, il va leur falloir lire ce qui suit. (Un titre avec un des pires jeux de mot depuis la naissance de ce burp, j’aurais presque honte.) Un préambule est nécessaire pour… Vite ! la suite »

[559] Brèves de conteur

Brèves de conteur

Flying back to the Moon Je suis retourné au Moon City cette semaine. Pas de quoi surprendre ceux qui avaient lu le compte rendu de ma première visite. L’endroit m’avait charmé et j’avais hâte d’y remettre les pieds (et d’autres choses). Bien que disposant d’une faible expérience de ces lieux, j’ai entendu suffisamment de récits,… Vite ! la suite »

[405] Field report 13/09/2007 : de Pins et des jeux

Arthur de Pins

Jeudi et cette envie tenace qui me colle aux tripes de ne pas travailler. L’esprit ailleurs, complètement ailleurs. Ça tombe bien, j’ai justement le vernissage de l’exposition d’Arthur de Pins à la galerie Arludik où je me suis promis de passer entre 19 heures et 20 heures. Programme chargé puisque sur place, j’ai plus ou… Vite ! la suite »

[379] En coulisses

Il y a quelques jours paraissait la note sur le dialogue qu’Alexa et moi avions eu. Ce que je ne vous ai pas dit, c’est qu’autour du rendez-vous pour l’écriture de cette note s’était construit un petit jeu. En voici le résultat ! AVANT Ci-dessous les deux textes que nous avons chacun écrit de notre côté… Vite ! la suite »

[378] Alexa & Comme une image, regards croisés sur le couple

Mercredi 25 juillet 2007, dans un bar branché du 1er arrondissement. Café, cigarettes, tout est en ordre. Elle commence. PRÉSENTATIONS… A — Donc, le couple… Nous avons déjà une base commune, sur ce sujet ! Mariés relativement tôt, moi mariée à 26 ans, nous nous sommes connus à 23. J — Moi je ne suis toujours… Vite ! la suite »