[920] Comme un serpent qui danse

Ce bruit des bracelets
Que tu cales à tes pas
Qui écrivaient chaque fois
Mon cœur en pointillé

L. – Petite (sur l’album Initiale1)

Pas vraiment contractuel du fait que c’est un tatouage mais j’aime bien quand même

J’ai découvert que tu portais un bracelet de cheville au moment où, dans la salle obscure, tu as posé sur mes cuisses tes pieds après t’être déchaussée. Je ne le voyais pas nettement, faiblement éclairé par l’écran lointain (nous nous étions cachés tout au fond de la salle), mais je distinguais qu’il s’agissait d’un bracelet plutôt lourd – mes préférés – et non d’une fine chaîne – qui ne m’aurait pas déplu néanmoins.

Tu n’avais sans doute pas imaginé que cet accessoire, ce point de détail, m’excitait autant. Et pourtant, tu avais des indices. Tu savais, par exemple, que des chaussures à talons, celles qui avaient ma préférence étaient celles dont une lanière ceignait la cheville. De même ces espadrilles que tu portes et dont le ruban serpente plusieurs fois autour de la cheville.

Mais maintenant, tu le sais 2.

Aussi, quand je t’ai demandé si l’idée que je t’encule sur le dos, pieds sur mes épaules avec ton bracelet de cheville qui tinte à mon oreille pendant que je m’enfonce en toi le pouce sur ton clit’ t’intéressait, tu as répondu oui.

(Peu importe si l’argument clé qui aura emporté tes faveurs était plutôt mes attentions clitoridiennes que mon fétichisme du bracelet de cheville  – lequel doit s’exprimer au détriment de mon fétichisme des bas, sans quoi ce serait un peu too much.)

Y a plus qu’à !


  1. J’en profite pour vous dire tout le bien que je pense de cet album (hormis le nom de l’artiste un peu genre et déjà-vu – par exemple y a M – et pas du tout pratique à googler), dans la veine de la chanson réaliste mais résolument moderne, de beaux arrangements, une voix suave qui vous enveloppe et vous caresse , des paroles qui vous troublent. Que du bonheur !
  2. Je ne voudrais pas passer une nouvelle fois pour un pisse-vinaigre, mais bien que ma femme soit tout à fait au courant elle aussi de ce petit penchant innocent que j’ai, et que je lui ai demandé à plusieurs reprises si elle voulait bien en porter, j’attends toujours.

2 gazouillis sur “Comme un serpent qui danse”  

  1. #1
     
    gravatar
    VoliCapyllubgilee a gazouillé  :
    je pense qu’il y a une faute de frappe, comme un lapsus … ton inconscient voulait-il enculer le bracelet ou un tiers non nommé ?
    (“quand je t’ai demandé si l’idée que je l’encule “)
  2. #2
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Voli » Ouich, pas tout à fait un lapsus, c’est juste que j’ai transformé incomplètement un complément d’O direct de la 3e à la 2e personne du singulier ;-)
    Merci d’avoir eu l’œil…

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>