[991] Archet, violons !

Anne Archet n’est pas seulement une talentueuse pornographe à la plume moqueuse et à l’imagination débridée, c’est aussi une collectionneuse avertie de cochonneries délicieusement licensieuses. A côté de ses écrits, vous trouverez donc de fort belles illustrations dans son Curiosa.

En ce moment, Anne Archet nous distille les planches d’une certaine Suzanne Ballivet que je trouve d’une grande puissance érotique. J’ai été d’abord surpris d’apprendre que l’auteure de ces dessins était une femme (tant elles sont rares à exercer dans ce domaine), et puis je me suis dit que la force de ses images venait peut-être justement de ce regard féminin. Les personnages sont beaux, respirent la douceur et le désir. Ils font l’amour.

Cliquez sur les images pour les agrandir.

* * *

J’ai depuis longtemps dans la collection d’images que je recueille au fil de mes furetages sur la toile cette estampe un peu plus ambiguë et que je reconnais aujourd’hui être de la même auteure :Suzanne Ballivet - à la campagne

Sans qu’on puisse en être tout à fait certain, elle semble représenter une scène de viol. Et si trouble qu’elle soit, je suis excité par cette scène érotique. J’ai cru comprendre de mes lectures – et de quelques rencontres – que le fantasme du viol était plutôt un fantasme féminin.

Un soir d’été, lors d’une brève parenthèse enchantée, je revenais d’un diner en ville à P*** au bras de mon amante. Arrivés chez elle, j’allais pour l’enlacer et l’embrasser quand elle se déroba à mon étreinte et me repoussa violemment. Je fus interloqué une seconde et le déclic se fit : elle voulait jouer et je dus donc recourir à la force pour arriver à mes fins et lui violenter un baiser rageur. Cette scène inattendue m’excita puissamment et la suite de la soirée fut bestialement lubrique.

36 gazouillis sur “Archet, violons !”  

  1. #1
     
    gravatar
    dita a gazouillé  :
    le fantasme du viol s’exprime dans mes rêves plutôt. il n’est pas encore passé dans mon conscient .

    Mais oui pour le jeu de ton amante . Même si il n’est pas toujours facile à mettre en place car si c’est l’homme qui le suscite , la femme peut se vexer et tout d’un coup alors qu’elle en avait envie se sentir agressée. Subtil jeu et connivence entre amants :)

    J’aime beaucoup ces illustrations aussi. ça donne envie de printemps tout ça!

  2. #2
     
    gravatar
    Cristophe a gazouillé  :
    De l’extrême douceur au fantasme du viol, on peut dire que les femmes ont une palette très étendue.
    On peut dire aussi qu’elles sont tordues. d:-)
  3. #3
     
    gravatar
    Marie a gazouillé  :
    Merci pour cette jolie découverte. J’aime aussi les illustrations et l’attrait pour la bibliophilie d’Anne Archet m’intéresse!
    Je n’avais pas pensé à me poser des questions sur ce fantasme du viol mais c’est vrai qu’il me semble être plutôt féminin, à la réflexion. Malheureusement, certains hommes sont plus durs à la comprenette!
  4. #4
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    dita » Je pense qu’à partir du moment où la femme a parlé de ce fantasme à l’homme, c’est à lui qu’il appartient de trouver le bon moment pour le mettre en scène, mais en effet, c’est délicat et il faut un grand talent pour faire parfois la différence entre un non qui veut dire non et un non qui veut dire ouiiii.

    Cristophe » Ah ! Affreux ton nouvel avatar dont on ne sait pas s’il s’agit de Benoît ou d’Hannibal. Je préférais Margaret (et ça me coûte de le dire).

    Marie » Peux-tu expliciter ce « certains hommes sont plus durs à la comprenette » ?

  5. #5
     
    gravatar
    Marie a gazouillé  :
    En fait, je pensais à deux cas.
    Le premier, dans une situation similaire à l’anecdote que tu évoques (c’est ce qui m’y a fait penser), voire plus explicite, n’y jamais vu autre chose qu’une volonté de jouer les casse-pieds. Je conçois qu’un homme puisse ne pas partager ce fantasme et n’aie pas envie de jouer, mais je crois vraiment que, pour lui, c’était juste une façon de le taquiner gonflante. Je ne pense pas qu’il se soit douté qu’il y avait une invitation sous-jacente. Compte-tenu de l’état de notre relation, je n’ai pas eu envie d’être plus implicite.
    Le deuxième, avec qui j’avais pu en discuter, était plein de bonne volonté et se creusait très gentiment la tête pour monter un scénario. Le problème c’est qu’il cherchait à monter un truc compliqué et se perdait dans des détails dont je n’avais que faire. Je ne suis pas arrivée à lui faire comprendre que pour moi ce qui comptait c’était l’esprit et que quelque chose de simple et de spontané aurait très bien fait l’affaire.
  6. #6
     
    gravatar
    L'Onirique a gazouillé  :
    je crois que ce n’est pas facile pour l’autre de juger, de trouver le bon moment.
    en plus d’en avoir au moins un peu envie, il faut en plus être à l’aise avec le fantasme de viol du côté “actif”.

    si mes quelques luttes sont joueuses et espiègles,
    je ne voyais pas le fantasme de viol sur le même ton.
    disons que ce n’est pas un non qui veut dire oui.

    j’aime l’idée du refus “vrai” mais qui ne sera pas respecté, pas entendu.
    s’il n’est pas plutôt vrai.. ce n’est plus pareil.
    ceci étant, ça va de soi qu’il y a consentement explicite au préalable.

  7. #7
     
    gravatar
    Brigit a gazouillé  :
    Croyez-le ou non, c’est Anne Archet qui m’ouvrit grand la porte de la blogosphère érotique de ces auteurs “amateurs” dont j’ignorais l’existence. Entrouverte il est vrai par P., mais c’est une autre histoire.
    Son style est inimitable, mélange d’érudition et de crudité troublant.

    Effectivement, ces dessins sont intéressants. Il y a quelques dessinatrices, certaines spécialisées dans les pin-ups, d’autres dans le SM, mais vous avez raison, très peu dans l’érotique explicite.

    Un viol vraiment, je ne sais pas… pas facile de représenter un visage dans une étreite, entre un sourire niais ou une expression d’extase un peu crue, voire ambigue. je ne parierai pas sur un viol mais plutot une scene buccolique charmante. c’est tout l’intérêt du truc, y voir ce que l’on y projette

    Le fantasme du viol serait féminin ? mouais… sujet assez délicat. un non qui veut dire ouiiii, ça se comprend dans un regard, des reins qui se creusent, une main qui retient plutot qu’elle ne repousse. je pense que c’est un jeu érotique voulu par les deux. mais c’est un peu comme le cliché des femmes qui préféreraient les bad boys. un gentleman pervers, franchement, c’est mieux, non ?

    B

  8. #8
     
    gravatar
    Storia a gazouillé  :
    Je te vois encore plus inspiré qu’à l’accoutumée, mon cher ami…
  9. #9
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Marie » C’est amusant que tu appelles tes partenaires des « cas » ;)
    En tout cas, ton 2e commentaire est beaucoup plus parlant et je te souhaite qu’au delà de ces deux « cas », tu aies pu trouver d’autres partenaires plus prompts à partager cette envie.

    L’Onirique » C’est compliqué, cette histoire de refus vrai à transgresser. Mais je pense que ça a un sens entre certains partenaires, sans doute.

    Brigit » Je n’ai pas de difficulté à le croire, A.A. sévit avec bonheur sur la toile depuis bien longtemps.

    Concernant l’illustration, comme je le disais, elle est ambigüe et on ne peut pas formellement y reconnaître une scène de viol. Les deux amants sont nus, déjà, ils sont donc « en situation ». La position des bras semblent montrer un combat ; celui de l’homme maintient la femme au sol, celui de la femme semble repousser l’homme. Le visage de la femme semble exprimer de l’émotion mais pas de la peur.

    Storia » J’ai pourtant fait court :)
    Je ne suis pas ravi que mes tripes me fassent bouillir de colère et de peine, mais si ce qui en résulte, ce sont des textes qui plaisent à mes lecteurs, c’est toujours ça de pris !

  10. #10
     
    gravatar
    Marie a gazouillé  :
    Je me suis mal exprimée : le mot “cas” s’appliquait dans mon esprit aux situations, pas à mes partenaires!
  11. #11
     
    gravatar
    lurkoeur a gazouillé  :
    une interprétation : le visage de la jolie poupée semble exprimer de la surprise.. la nouveauté à l’entrée des artistes ?

    la main gauche dit non, la main droite broute de l’herbe ! (elle aurait pu s’en servir pour le repousser)

  12. #12
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Marie » Je me moquais un peu, mais peut-être que tes partenaires sont effectivement des cas ;-)

    lurkoeur » Obsédé comme je suis, je n’avais même pas pensé que ça pouvait être une scène de sodomie, mais dans ce cas, pourquoi pas, le bras qui servirait à maîtriser la profondeur de la pénétration… Doucement coco ! Il faudrait voir si cela correspond au passage du livre qu’illustre ce dessin.

  13. #13
     
    gravatar
    volicapyllubgilee a gazouillé  :
    Pour ma part, j’analyserais la dernière scène un poil autrement : une scène de viol aurait, vu le soucis du détail en général dans les autres dessins, représenté je pense des habits dispersés, arrachés ou autre. Là, il semble y avoir un désaccord sur le geste, et peut-être est-ce simplement l’intention de sodomie qui fait réagir si vivement la jeune femme… après, s’il insiste contre son gré à elle…
    Pour le reste, je suis pour ma part de celles qui ont plus d’une fois imaginé le viol parmi d’autres fantasmagories curieusement excitantes, quitte à ce que certains amants me regardent bizarrement sur cet aveu…
  14. #14
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Voli » Ton analyse correspond à celle d’autres commentateurs, finalement.
    Concernant le fantasme de viol, j’étais moi aussi un peu interloqué au début, et puis j’ai observé que c’était assez récurent, du coup ça ne me surprend plus du tout :-)
  15. #15
     
    gravatar
    Gicerilla a gazouillé  :
    Avec beaucoup d’imagination, je copie/colle le commentaire de Voli, et finalement c’est agréable de plagier car, du coup, je me sens moins seule face à ces drôles de fantasmagories comme elle dit !
  16. #16
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Gicerilla » J’incrémente le compteur alors (ma théorie s’étaye) !
  17. #17
     
    gravatar
    Volubilis a gazouillé  :
    …croit que le premier “rapport Hite” répertoriait ce fantasme comme commun, justement.
  18. #18
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Volubilis » Pour info, mademoiselle, Volubilis est le nom d’un blog que tenait jadis une fort charmante demoiselle au pseudonyme éponyme et qui se trouve là : http://volubilis.hautetfort.com/

    (Je n’irai pas jusqu’à dire que le pseudo est aussi commun que le fantasme, néanmoins ;-)

  19. #19
     
    gravatar
    Storia a gazouillé  :
    J’ai réellement cru que ma Volubilis était de retour…
  20. #20
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Storia » Moi, j’ai vite soupçonné l’arnaque ;)
  21. #21
     
    gravatar
    Volubilis ou volivolubile a gazouillé  :
    oui, mais attendu que la demoiselle en question (dont j’avais lu les écrits, et que j’avais même sollicitée) a disparu de longue date (ou a changé de pseudo?), vu que le mot me plaisait d’encore avant et que je souhaitais l’utiliser…
    mais serait-ce trop de sans-gêne ?

    …Et puis quand je prends des pseudos compliqués on m’accuse, on m’incrimine et on me surnomme en raccourcis… :)

    Le volubilis est aussi, à la base, une plante fort jolie et parfois d’un bleu charmant, que j’aime faire fleurir dans ma campagne. D’où la communauté du mot.

    Donc, ça vous peine… Volubilys, je peux ?
    voili voilou, volubilement vôtre

  22. #22
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    voli volu voly » Mais tu as le droit de prendre un pseudo déjà existant, hein, les « Mademoiselle B » il doit y en avoir 70 sur le net et il y a même au moins 3 « Comme une image », c’est dire !
    C’est juste que ça me fait drôle, et à quelques anciens de mes lecteurs aussi puisque cette Volu là fit partie de notre burposphère…
  23. #23
     
    gravatar
    volivolubile a gazouillé  :
    Pour être honnête, il me semble que c’est par son blog que j’ai atterri un jour ici… et que j’étais tombée dessus en me renseignant sur le pseudo volubilis, je crois, pour ne pas faire de “doublon”… :)))
  24. #24
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    volivolubile » Tiens, ben ça alors, c’est une genèse intéressante !!! Je suis épaté. (J’adore apprendre comment on a atterri chez moi.)
  25. #25
     
    gravatar
    Volu a gazouillé  :
    Purée de couilles, vous en êtes tout de même ! Non, je n’ai pas disparu de la toile, j’ai disparu de la surface du globe, littéralement bue par mon travail… Je pense chaque jour à cette vie-là, que j’ai eu avec vous, et là, je suis passée par mon blog, sur lequel je ne peux plus écrire (mon serveur ne me le permet pas, allez comprendre), je file cette discussion, et je trouve ça. Je suis toute touchée, profondément. Ma Sto, je t’aime ! CUI, c’est dingue, il est vraiment trop beau ce site…
  26. #26
     
    gravatar
    Volu a gazouillé  :
    Pour en revenir à cette note, je n’envisage pas de branlette sans soudards malotrus dans ma tête. Ceci étant dit, observons nos compères : ils ont quand même pris le temps d’enlever tous leurs vêtements… Il s’amusent comme des petits fous si vous voulez mon avis.
  27. #27
     
    gravatar
    Storia a gazouillé  :
    Oh ma Volu, tu me manques tellement ma chérie. Ma libido a tellement baissé depuis ta disparition de la toile. Je t’aime encore.
  28. #28
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Volu » Ah ! Fichtre ! Quel plaisir de lire quelque lignes de tes nouvelles. Reviens ici quand tu veux/peux, ma belle, il n’y a pas qu’à Storia que tu manques (et je finis par me ranger à vos diverses interprétation de l’image que j’imaginais violente).

    Storia » Je me demande si Volu n’est pas la première des blogueuses que j’ai violemment désirées :)

  29. #29
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Volu » J’oubliais : l’adresse courriel que tu as saisie avec ton commentaire semble être H.S., du coup tu ne reçois pas les notifications de réponse.
  30. #30
     
    gravatar
    Storia a gazouillé  :
    : C’est drôle, moi aussi,la Volu a été mon premier désir de femme. Comme la vie est drôlement faite.
  31. #31
     
    gravatar
    Vagant a gazouillé  :
    A vrai dire, je n’ai jamais été en proie au fantasme du viol. Cela m’est aussi étranger qu’une pulsion zoophile : je n’éprouverais pas plus de désir pour une femme hurlante de frayeur que pour une vache meuglant dans un pré. Et bonjour à toute la compagnie.
  32. #32
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Storia » Il n’est pas à exclure que nous soyons encore plus nombreux que toi et moi dans ce cas :-)

    Vagant » Attention à ce que tu dis, tu pourrais te prendre des remarques offusquées de la Vachère ;-)
    Hum… C’est étonnant parce que je n’avais pas vu la scène du viol dans sa dimension « auditive » (et la scène que j’ai vécue et relatée était d’ailleurs plutôt silencieuse). Mais, comme je le disais, je pense que c’est plutôt un fantasme féminin, et en tant qu’homme il faut l’apprécier … pour le plaisir de l’autre plus que pour le sien propre.

  33. #33
     
    gravatar
    Volu a gazouillé  :
    Moui, je suis à côté de mes pompes, j’ai saisi une adresse à la con… Dis-moi, CUI, toi qui touche un peu, comment expliquer que je ne puisse pas bloguer ? J’arrive à me connecter sur mon admin, mais dès que je veux éditer quelque chose, faire une modification quelconque ou poster, je me fais sortir, retour à l’authentification de la page d’accueil hautetfort… ça me broute, depuis qu’on a changé de fournisseur internet (Numéo, notoirement inefficace)! ça me manque de parler de cul et de mouiller mes culottes en repensant aux cochonneries que j’ai déjà faites, et à celles que les autres ne se privent pas de faire… Sans compter qu’écrire, c’est juste vital, et là…
  34. #34
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Volu » Je reste assez circonspect par rapport au problème que tu relates, d’autant que j’ai abandonné hautetfort depuis quelques années déjà maintenant. Je crois me souvenir que les comptes gratuits étaient limités en taille, peut-être que tu as atteint un max ? Je pense qu’il faudrait que tu envoies un courriel à leur service client pour avoir une explication. Sinon, rouvre un nouveau blog ailleurs !
  35. #35
     
    gravatar
    Frenchsweet a gazouillé  :
    la frontière entre le fantasme du viol et sa réalité est extrêmement fragile et il me semble prudent d’en rester conscient(e) dans ce genre de jeu(x) ..
  36. #36
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Frenchsweet » C’était une partenaire que je connaissais assez peu (je la voyais pour la 2e fois, après un week-end complet passé ensemble, avec d’autres jeux)… mais c’était finalement suffisant pour arriver ensemble à jouer ces jeux effectivement un peu dangereux, borderline.
    Ça vous inspire quoi, à vous, ce fantasme ? (oui, oui, je suis curieux)

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>