[1136] Da, da, da !

Baptisons le Valmont.

Il y a quelques semaines, Valmont m’envoie un SMS :

— Hello Buddy. T’es toujours “in Da House” côté galipettes et autres bêtises ?

Évidemment, j’ai beau m’efforcer à utiliser ici une prose soignée, mes correspondances épistolaires ne sont pas toujours du niveau de Pierre Ambroise François Choderlos de Laclos. Accrochez-vous au bastringue et abandonnez toutes vos illusions sur ma bienséance.

CUI — Hi Valmont ! Of course ! Mais là je suis une semaine au ski !

V — Ok… Il faut qu’on se voir quand tu rentres. Ça me ferait plaisir

Puis quatre jours plus tard :

V — Hello Buddy. Dispo lundi 25 ou 26 aprèm pour initier Claire1 à la DP ? Jolie brune, petite quarantaine, fontaine assez souvent…

C — Oh oh ! Effectivement ça démarre fort2. A priori lundi ce serait possible pour moi ! Mardi j’ai une réunion de 14 à 15.

V — Alors réserve ton lundi aprèm. J’ai un déj pro juste avant. Je te tiens au courant. Claire vient de Lille. Elle aura son hôtel… Elle ne sait pas si je viendrais avec un ou une complice ou tout seul…on verra les modalités ensemble ok ?

C — Très bien ! Si tu as une photo de la donzelle je suis preneur :) (mais pas inquiet du tout)

V — (m’envoie une photo des plus suggestives)

C — Nice body ! Vrais seins ? Et son visage ?

V — Oui vrais seins… J’ai plus le visage. Brune aux yeux verts… Mimi… Ha Ben : tu as des photos de toi du coup ?

C — Of course ! Je t’envoie ça quand je rentre du ski j’ai pas de connexion ici ! Faudra que tu me racontes comment tu l’as rencontrée, si elle aime l’anal, et comment ça se fait qu’elle n’ait pas encore fait de trio a 40 ans :)

Pas de réponse…
Quelques jours plus tard, la conversation reprend :

V — Hey hey…Toujours dispo pour lundi aprèm ? Ça se passera dans un Hôtel appart rue M***…

C — Hello ! Je t’ai envoyé un courriel avec photos comme tu me l’as demandé, pas reçu ? Tjs ok pour moi en tout cas (et motivé :) )

V — Ha zut attends je Check… Bon j’arrive pas a lire tes photos sur l’iPhone… Sinon oui c’est confirmé pour lundi. On peut se boire un café avant, je pense que c’est le mieux. Claire ne sait toujours pas si je viens avec un homme ou une femme. Elle préférerait un homme, je la connais… Elle ne sera pas déçue. Sinon pour ta curiosité, c’est une femme très cochonne, elle n’a pas froid aux yeux et elle coule comme une fontaine… Te voilà prévenu !! Hahaha
C — Même pas peur :)

Quelques jours plus tard, je tente à nouveau de m’enquérir du contexte dans lequel va se dérouler le trio. Sans doute mon côté passif, je préfère jouer les caméléons et me glisser dans une atmosphère plutôt que d’imposer ma cadence.  Surtout quand je me joins à un “couple” qui a déjà une histoire. Et puis, la DP, ce n’est pas la même limonade avec une fille qui aime se faire sodomiser qu’avec une demoiselle sensible de la face Nord.

C — Raconte moi un peu le type de relation que tu as avec elle. Elle a d’autres amants ? Et au lit ? Soumise ?

V — Une relation assez complice mais très cul. On se voit pour baiser. Et jusqu’à présent c’était assez hard. Elle a fait plusieurs rencontres plurielles. Aime bien les filles. Elle est assez soumises et aime bien le sexe “rough”. Elle peut aussi prendre les devant mais c’est plus rare… Je l’ai encore jamais enculée, elle trouve que j’ai une queue trop épaisse… Mais lundi elle y passe. Oui elle a d’autres amants je suppose. Dont un super beau. Il me donne envie c’est pour dire…

C – Tu ne l’as pas encore enculée ? Comment est-ce possible ?! J’amènerai un plug pour préparer son cul, je pense qu’elle va prendre cher3 :)

V – Je me le réservais son petit cul. Elle risque d’halluciner quand elle va voir ta queue… Ou elle ne la voit pas, j’ai prévu qu’elle soit les yeux bandés à notre arrivée… Elle va peut-être faire comme Butterfly4 : pas de séance d’enculage pour jéjé…5 Hihihi…

C — Je te présenterai à l’occasion ma petite salope qui aime que je l’encule et qui sait aussi sucer bien profond6.  On verra pour ta Claire, si elle aime vraiment le sexe rough elle devrait être servie.
Je m’imagine en 69 avec elle pendant que tu l’encules, je t’enverrai des petits coups de langue sur tes couilles !

V — Mais quel cochon ce Jéjé… Je n’ai jamais testé cette position a 3… J’ai sous le coude une autre adorable de mes complices, photographe, designeuse, une baiseuse d’exception… Qui a découvert les filles lors d’un trio mémorable il y a un mois… Je te raconterai tout ça…

▪▪●▪▪

C’est donc excité comme un jeune puceau – après plus d’un mois sans folie –que je me rendais sur les lieux du crime par une après-midi germanopratine ensoleillée. Nous prenons, avec Valmont, le temps d’échanger un peu autour d’un café avant de rejoindre Claire dans son appart-hôtel sis dans un immeuble cossu. Un ascenseur de verre nous propulse vers le lieu de toutes les gourmandises. Conformément à la consigne donnée, la porte est ouverte. Valmont s’engouffre, me fait signe de le rejoindre et j’aperçois donc Claire, sagement installée sur son lit, ceinte de lingerie noire, bas auto-fixants, bottines à talons, et il me semble qu’elle tremble légèrement. Elle est assise sur sur serviette. Je me dis qu’elle est prévenante et ne veut pas niquer les draps.
Valmont commence à s’occuper d’elle, pour la rassurer ; tout du moins pour la rassurer sur nos intentions : nous étions bien là pour la baiser. De mon côté, j’observe un peu en retrait, en attendant le moment opportun pour qu’elle sente plus clairement ma présence (tu la sens bien, dis, ma présence ?).

Dessin de Manara, une femme les yeux bandées, attachée sur un lit, deux hommes à son chevet

Assez vite, Valmont est allongé et Claire le chevauche en amazone. Moi, je me rapproche, j’ai presque le nez collé à leur sexes imbriqués et je regarde, fasciné, le spectacle hypnotique du piston qui coulisse enserré dans sa gaine de velours. Petit à petit, le sexe de Valmont s’empourpre du sang de sa partenaire. Je comprends mieux la présence de la serviette. Bien excité, j’ai envie de participer plus activement aux libations et, débarrassé de mes vêtements, je me place debout, jambes écartées, le sexe face à la bouche de notre rouge amazone et je m’en remets à ses talents de suceuse pour gonfler entre ses lèvres avides.

Je me suis surtout fait sucer, d’ailleurs, au cours de cette pétillante après-midi.
J’ai tenté à un moment où l’envie m’avait saisie de remplacer un instant Valmont au poste où il officiait avec sa vigueur habituelle, mais le modjo n’était pas au rendez-vous, j’ai dû capituler devant une érection trop vacillante.

Valmont, de son côté, récitait ses gammes sans accroc, et il ne fallut pas longtemps avant que notre hôtesse fasse montre de ses talents de fontaine. C’est que j’avais presque oublié ce “détail”. Que d’eau, que d’eau ! durant toutes ces heures. La serviette, dont l’utilité était désormais clairement établie, allait-elle se montrer à la hauteur de la tâche (ne pas oublier le circonflexe – ah ah) qui lui était confiée ? Rien de moins sûr.

Valmont s’affaire au dessous la ceinture et moi au dessus. Une tentative de sodomie mal négociée par mon acolyte avorte après un “Aïe” qui porte un coup à mes espoirs de double pénétration. De mon côté, aux étages supérieurs, je caresse, j’embrasse, je lèche, je câline notre naïade toujours aveugle. Et je me fais consciencieusement polir la bite dans une bouche généreuse. Aussi, je mate tant que je peux. Mes doigts viennent en renfort et se glissent un peu partout où on les appelle, silencieusement ou explicitement. Je vais caresser la bite et les couilles de Valmont, jusque dans la chatte de Claire. Je glisse (en douceur) un ou deux doigt dans son cul pour aller branler le sexe de mon complice qui coulisse dans le conduit voisin. Je vais aussi chatouiller la prostate de Valmont qui mugit de plaisir.
Et puis et puis et puis… je commence à me dire que le cul de Claire pourrait être un peu plus réceptif, alors je sors de mon sac à malice mon (petit) plug violet en silicone, que j’avais initialement acheté pour mes fesses mais qui depuis est allé se ficher entre d’autres globes avec un succès jamais démenti (ben mon colon !). Et de fait, je n’ai pas beaucoup d’effort à produire pour que l’œil gourmand de Claire me le gobe.
L’objet n’étant pas énorme, je le surveille comme un chef ses fourneaux. Du bout de mes doigts je le maintiens en place, ou plus activement je le fais aller et venir, et le petit objet magique nous fait à tous les trois un effet bœuf. À Claire, qui se sent doublement prise.
À Valmont, qui immanquablement sent son propre sexe plus à l’étroit.
Et à moi, qui bande comme un fou à la jalouse perspective de remplacer le plug par mon propre bâton en chair et en os (pour l’os, j’exagère à peine).

Un instant d’inattention et l’objet s’échappe du cul ouvert de Claire. Sans aucun effort, je le remets en place et je déclare in petto qu’à la prochaine évasion, je prendrai sa place.
Tout vient à point à qui sait à se tendre ! Le voilà expulsé une fois de plus (sans doute n’ai-je pas assez été attentif encore, c’est ballot). Je pose mon gland déjà ganté sur l’oeillet de Claire et commence doucement ma progression, surveillant chez notre généreuse hôtesse un éventuel signe de gêne qui ne viendra pas.
Nous voici donc embarqué dans un délicieux sandwich et moi, tout content d’avoir accompli ma mission « d’initier Claire à la DP ». If you need me, just whistle!

Après ça, quoi ? Après ça, je suis allé boire un verre d’eau tandis que Valmont, tout aussi obsédé par la sodomie que moi, s’empressait de prendre ma place entre les fesses de Claire. J’en profite pour dire que déjà, je trouve limite, entre libertins, de baiser sans capote (même si moyennant quelques contrôles et précautions, cela reste envisageable), mais la succession de coïts anaux et vaginaux sans passer par la case “nettoyage de bite”, ça n’est franchement pas très respectueux de sa partenaire.
Pour autant, ça n’a pas empêché Claire de jouir abondamment et j’avoue n’avoir jamais vu une femme fontaine aussi humide, nous gratifiant même d’une éjaculation particulièrement spectaculaire avant de rendre les armes après de belles heures de combat intense.
Pût cette impressionnante fonction “rinçage” éviter à Claire une cystite.

Dessin de trioLa soirée approchant, Valmont dut prendre congés de nous. Moi, j’avais encore un peu de temps devant moi, je me sentais bien et j’avais envie de rester avec Claire. Elle ne fut pas contre, enleva son bandeau, et tous les deux, nus mais assagis, nous discutâmes agréablement une petite heure avant que je ne disparaisse, probablement pour toujours, de son horizon.


  1. Le prénom a été changé – c’est fin, non ? – NDLR
  2. Là, je n’ai pas été très clair. Je voulais dire : ça démarre fort, comme proposition de retrouvailles.
  3. J’ai écrit ça, moi ? Shocking!
  4. NDLR, le pseudo a été changé là aussi
  5. En référence à un précédent trio avec le même complice, où j’avais été poliment prié de m’en tenir à l’entrée principale.
  6. Coucou toi ! Je te demanderai ton avis avant, t’inquiète pas !

64 gazouillis sur “Da, da, da !”  

  1. #1
     
    gravatar
    Frenchsweet a gazouillé  :
    la seule chose qui me gêne est que je connais un “Valmont” .. mais c’est pas possible, ce ne doit pas être le même, ou alors on me l’a diablement changé !
  2. #2
     
    gravatar
    Brigit a gazouillé  :
    ah le pseudo Valmont… on en connait de bons, et de bien moins bon. bref

    la partie correspondance masculine est ébouriffante ! j’adore
    j’ai toujours pris plaisir à écouter les hommes parler entre eux sans qu’ils le sachent, voire à lire des correspondances, telles qu’ici dévoilées.
    ça permet de mieux les connaître, mais il faut savoir lire, écouter au second degré ;)
    B

  3. #3
     
    gravatar
    léa. a gazouillé  :
    Sans préservatif ? De la folie pure.
  4. #4
     
    gravatar
    léa. a gazouillé  :
    Qu’y a-t-il de si étrange de ne pas avoir fait de trio a 40 ans ?
    Même si on aimerait, faut trouver les bons. D’abord.
  5. #5
     
    gravatar
    Vellini a gazouillé  :
    Même interrogation que Léa.
    “…Et comment ça se fait qu’elle n’ait pas encore fait de trio a 40 ans :)”
    Est-ce idem que la réflexion sur “la Rolex “? Aurais-je raté ma sexualité si je pointe ainsi à 40 ans? ^^

    J’ai bien ri de votre prise de rendez-vous. :D

  6. #6
     
    gravatar
    audren a gazouillé  :
    (la critique est aisée…) Ce texte me donne l’impression d’une séquence “POV”, un peu trop extérieur et mécanique à mon goût (lequel n’engage que moi) – il me manque la sensualité, l’adrénaline, les sensations, le vécu de l’intérieur ; ce que ne fait pas la vidéo et que permet justement le récit. Et j’avoue que le vécu de l’intérieur par Claire est celui qui m’intéresserait le plus : avec les yeux bandés, elle n’a pu vivre tout ça que de l’intérieur de toute façon.
    Je me verrais d’ailleurs bien les yeux bandés (et même avec des boules quies, histoire de laisser toute leur place aux autres sens) pendant qu’une Merteuil ou deux s’occupent de moi.
  7. #7
     
    gravatar
    Audrey et Cristophe a gazouillé  :
    Voilà un récit de cul qui ne ressemble pas à une retransmission sportive, merci.
  8. #8
     
    gravatar
    Frenchsweet a gazouillé  :
    Léa : sans compter que la réalité est parfois bien décevante ;-)
  9. #9
     
    gravatar
    Frenchsweet a gazouillé  :
    Audren : avec les yeux bandés les autres sens sont démultipliés alors ce serait dommage de se priver de celui de l’ouïe …très dommage, même
  10. #10
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Frenchsweet » Probablement, il y a un peu plus d’un Valmont qui traîne sur la toile ! Et si c’est la seule chose qui vous gêne dans ce récit…

    Brigit » Oui, j’espère que les filles ont fermés les yeux pudiquement au moment des passages qu’elles devaient ignorer ^^

    lea » Pour le trio, je ne sais pas, moi j’ai commencer à 18 ans, ça me semble tellement une évidence de tester ça dès que l’occasion se présente !

    Vellini » Je peux juste vous dire que vous passeriez à côté de quelque chose !

    audren » C’est que tu n’es pas encore habitué à mes récits de cul, ils sont fréquemment plutôt distanciés. Et puis dans la tête de Claire, je ne peux pas prétendre savoir ce qu’il se passait.
    À propos de Merteuil, vous me faites penser que j’ai écrit une série ici en hommage à une Cécile de Volanges :)

    Audrey & Cristophe » Ça change tant que ça des demi-finales de la H-Cup ?!

    Sweetie » Pas besoin d’être 3 pour que ce soit décevant, on y arrive parfois très bien à deux.

  11. #11
     
    gravatar
    R. a gazouillé  :
    Ah ben justement, je commence à l’aimer, ma face Nord, si et seulement si sa jumelle sudiste est souveraine. DP power, en somme… ;o)
    A part ça, vous avez eu l’air de bien vous amuser. Mais tu me connais, ça manque un peu de communion, pour moi…
    On en reparle dans 5 ans ! :oD
  12. #12
     
    gravatar
    R. a gazouillé  :
    A part ça, elle risque une cystite ET une mycose. Joie bonheur…
  13. #13
     
    gravatar
    Frenchsweet a gazouillé  :
    Tant pis si cela paraît prétentieux, mais je ne me rappelle pas avoir été déçue “à deux” (mais peut-être ai-je déçu, qui sait)
    par contre à trois c’est quand même moins courant et la machine à fantasmes marche bien, avant
    le risque de déception est donc plus grand
    Mais bon, c’est sûr que si vous le pratiquez depuis vos 18 ans, on ne joue pas dans la même école ;-)
  14. #14
     
    gravatar
    khoreia a gazouillé  :
    Sans capote et sans nettoyage de bite ? Même informé(e) des fois on fait des trucs débiles. Par contre deux-trois cystites plus tard, on ne les refait pas forcément ;)
  15. #15
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    R. » Je ne sais pas exactement ce qui se passera pour toi (pour nous ?!) dans 5 ans, dis moi ?
    Sinon, pour la face Nord, c’est un apprentissage, j’en suis convaincu et ce que tu dis là ajoute de l’eau à mon moulin. Et, pour finir, la communion… Ma foi, elle ne transparaît pas forcément dans mon récit. Mais on peut réussir à la trouver, même dans un plan Q, avec une personne inconnue la veille et disparue le lendemain. Pas forcément, mais elle peut. Et bien évidemment, elle n’est pas comparable à ce qui peut se jouer entre deux personnes qui se connaissent depuis un moment.
    Mais vraiment, c’était une après-midi qui ne manquait pas de douceur. Et pour répondre à un commentaire qui n’a pas été posté ici, j’avais vraiment envie de cet “after” avec Claire, justement pour tempérer entre le sexe un peu brut et gratuit d’un trio organisé en mode blind date et le rapport humain, individuel. C’était un moment très détendu, peu sexuel, comme j’en vis de temps à autre au Moon City.

    Frenchsweet » Je ne vois aucune prétention dans votre déclaration. Disons que je loue votre clairvoyance et/ou votre chance. Je ne peux pas en dire autant, j’ai eu quelques expériences très médiocres (dont une qui devrait s’inscrire un jour ou l’autre dans ma série « Penses-tu encore à moi ? »).

    Peut-être pas la même promo, vous et moi, mais je suis sûr qu’on vient de la même école (vivement le dîner des anciens ;-)

  16. #16
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    khoreia » Le problème, c’est que ce n’est pas Valmont qui la chope, la cystite, et c’est pourtant son comportement qui risque de l’avoir provoquée. Bref… Je me sens un peu coupable de ne rien avoir dit le moment venu, mais comme j’avais déjà été étonné de l’absence de préservatif, je ne savais pas quel “accord” ils pouvaient avoir tous les deux. Ce n’est qu’après coup, en discutant avec elle une fois Valmont parti, que j’ai su que ce n’était pas forcément “autorisé”.
    J’ose espérer, quand même, qu’elle garde un souvenir plus agréable qu’une cystite de son premier trio ;-)
  17. #17
     
    gravatar
    khoreia a gazouillé  :
    Je me suis fait la réflexion aussi, avec les yeux bandés ce n’est pas forcément évident de se rendre compte que le partenaire a un comportement limite (et j’espère aussi qu’elle en retiendra autre chose, c’est juste que s’il faut s’inquiéter de ça, avec deux hommes qui s’occupent de vous, pfff …)
  18. #18
     
    gravatar
    audren a gazouillé  :
    D’où l’intérêt de tout filmer ;-)
  19. #19
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    khoreia » Je pense que pour se prémunir de ce genre de situation, il suffit de poser dès le début clairement les règles. Toute la supériorité de l’explicite sur l’implicite.

    audren » Ah ! Filmer… C’est autre chose ! Je ne l’ai pas fait souvent, mais c’est vrai que ça peut être le support de bien jolis souvenirs.

  20. #20
     
    gravatar
    Philomenne a gazouillé  :
    Pour la première fois depuis que je vous lis (et ça commence à faire un paquet d’années) je suis choquée. J’espère, moi aussi, que Claire n’aura pas gardé d’infection en souvenir de cette aventure mais de la part de cet homme qui prend son pied sans se soucier des conséquences pour elle, c’est d’un irrespect assez révoltant. Et je ne pense pas que l’implicite y soit pour grand chose : on ne fait rien qui puisse avoir des conséquences médicales, ça devrait aller de soi.
    Et je suis presque autant choquée par le fait que vous ayez laissé faire. Vous étiez bien placé (mieux qu’elle, si elle avait les yeux bandés) pour intervenir. Pourquoi n’avez-vous rien dit ?
    Non, vraiment, je suis en colère après vous avoir lu.
  21. #21
     
    gravatar
    E a gazouillé  :
    Coucou !!!

    :))

    Je peux dire un truc moi ?

  22. #22
     
    gravatar
    Vellini a gazouillé  :
    Heuuu… Lorsqu’on utilise plus de préservatif, c’est souvent d’un commun accord. De plus même avec un préservatif, lorsqu’on passe d’une pénétration vaginale à une pénétration anale ou inversement, que l’on ait les yeux bandés ou non, la demoiselle le sens (il ne manquerait plus qu’elle ne sache faire la différence) donc elle est clairement consentante. Taper sur le beau Valmont me dérange un peu. Ils sont tout deux responsable de leur sexualité. (Ils sont grands hein!)
  23. #23
     
    gravatar
    Vellini a gazouillé  :
    D’ailleurs il vous lit Valmont? Parce que c’est comme si je vous invitais manger et que vous critiquiez mes habitudes après coup sans m’avoir dit “Stop, vous allez vous rendre malade!”(à manger avec vos doigts tout en fouillant dans les poubelles ^^) Vous êtes un vilain Monsieur. :P
  24. #24
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Philomenne » Je n’ai pas forcément tout vu non plus. Par exemple, est-ce qu’il a pris la précaution de passer un petit coup de serviette sur son sexe avant de changer d’orifice ? Je ne sais pas. J’en reviens à ce que j’ai dit en commentaire : je ne savais pas quel était leur protocole à tous les deux. Après coup, je l’ai trouvée (elle) assez peu précautionneuse elle-même, vis-à-vis de Valmont.

    E » Coucou. Oui. C’est pas comme si je vous muselais, il me semble. Enfin pas encore.

    Vellini » Je ne sais pas exactement si Valmont me lit, c’est possible mais pas certain.
    Vous avez raison dans le sens où Claire savait très bien ce que Valmont faisait et “laissait faire”. Moi aussi, j’ai “laissé faire” et j’aurais pu adopter une posture plus pédagogue. Je l’ai fait après coup, avec un peu de culpabilité, voyez. Un peu comme un adulte qui n’ose pas prendre la posture de l’autorité qu’on devrait avoir même face à des enfants qui ne sont pas les nôtres quand on les voit faire des conneries.

  25. #25
     
    gravatar
    Valmont a gazouillé  :
    Oui, il lit…

    Et il n’est pas content qu’on le fasse passer pour un satyre sexuel inconscient…

    Je n’ai pas très envie de répondre ni sur le fond ni sur la forme du billet. CUI est libre…

    J’aurais aimé être prévenu quand même, étant a l’initiative de cette rencontre, c’eût été la moindre des choses.

    On a quand même oublié un mot ici : plaisir. Car oui, Claire et moi nous savons partagé ce concept, avec ardeur, passion et complicité. Elle était consciente de tout, consentante sur tout et je ne pense pas avoir failli à ma tâche (avec un accent) : m’occuper du sien, de plaisir. Heureusement d’ailleurs, car CUI l’a reconnu lui même, il était “out of the game” la plupart du temps…

    Il me reste quand même un peu d’amertume après lecture du billet et de vos commentaires en général moralisateurs et débiles.

    Vous ne connaissez personne au fond : ni claire, ni CUI et encore moins votre serviteur…

  26. #26
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Valmont » Ah ! Cher Valmont, tu as raison de souligner que je n’ai pas assez parlé du plaisir (c’est d’ailleurs une fâcheuse tendance de mes récits, comme l’a noté audren qui pourtant me lit depuis peu). Il est présent en pointillé, pourtant, pour qui sait lire. Je l’ai écrit mais je le redis : Claire a joui entre tes bras comme rarement j’ai vu une femme jouir.
    Pour autant, concernant le risque lié à l’enchaînement du coït anal au coït vaginal, il ne s’agit pas d’un point de vue moral mais purement prophylactique.
    Pour finir, ici, je raconte les choses comme je les vis et je te remercie d’ailleurs de me reconnaître cette liberté. C’est une excellent chose que tu puisses ajouter ton ressenti à toi, et n’hésite pas à revenir déposer ton grain de sel quand tu seras moins fâché (et puis Claire peut aussi apporter le sien !).
  27. #27
     
    gravatar
    Vellini a gazouillé  :
    @Valmont: Détrompez-vous, j’y ai vu beaucoup de plaisir… J’ai relevé que vous aviez un beau phallus. ;)
    Sinon, il y a un peu d’hypocrisie dans les commentaires (ou de l’oubli), parce que glisser une langue ou un doigt entre les fesses puis les glisser dans le con, c’est tout aussi identique qu’une bite, on l’a tous eu fait un jour que ce soit avec l’amant ou avec notre légitime. A moins de faire l’amour avec un flacon d’Hextril et des lingettes désinfectants juste à côté. :D

    Ce qu’il y a de chouette en Cui c’est qu’il dit les choses telles qu’il les pense, après c’est à nous lecteurs de ne pas nous emballer.

  28. #28
     
    gravatar
    Vellini a gazouillé  :
    @Cui: Je note que pour un trio, il ne vaut mieux pas vous convier, vous êtes souvent à la traîne (de ce que vous avez déjà raconté)… :P
  29. #29
     
    gravatar
    Audrey et Cristophe a gazouillé  :
    Vellini : Cui est l’idéal pour un couple complice qui veut s’amuser avec un troisième mais seulement “en appoint” !

    Cui : Ne pas prendre nos mots à Vellini pour une proposition déguisée que nous vous ferions.

  30. #30
     
    gravatar
    E a gazouillé  :
    Oh ! Je crois que cela ne vous plairait pas tant que cela … Grand bavard que vous êtes.

    Non juste, après cet épisode (auquel perso j’ai failli ne pas croire ), je me demande si je vais vous répreter ma femme… J’hésite.

    Bande de gros dégueulasses !!!

    Ceci dit je me demande si on peut concevoir qu’il y ai une déontologie du libertinage … C’est un peu comme demander à un couple homo marié d’être tolérant vis à vis de la famille traditionnelle.

    Du coup, faut quand même pas jouer les vierges effarouchées, sauf si c’est une stratégie.

    Prenons les gens comme ils sont; chez Cui, le non dit est une seconde nature. Bon et bien tant pis, et restons optimiste surtout.

    Je suis sur que Claire ( une photo ! ) ne va pas plus mal après qu’avant …

    Bon, en fait, je n’avais pas grand chose à dire, mais ça m’a amusé de l’écrire quand même.

  31. #31
     
    gravatar
    E a gazouillé  :
    Je me suis fais corriger (oh oui!):

    reprêter
    ait
    optimistes

  32. #32
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Vellini » Vous déduisez des choses étranges de mes récits, très chère ! Chaque trio est unique. Assez paradoxalement, pour celui-ci, ce qui me manquait, c’était le regard de Claire. Je dis “paradoxalement” parce que les yeux bandés faisaient partie de l’excitation, aussi. Finalement, n’ayant pas d’autre existence auprès de Claire que ce rôle de tiers, il me manquait un peu de désir pour nourrir le mien.
    Enfin, par moment.

    Audrey & Cristophe » Vous savez, il m’est aussi arrivé de participer à un trio où c’est l’autre homme, l’invitant, qui a baissé rideau.
    Et puis j’ajoute que ça n’est pas parce que j’ai peu pénétré Claire que je n’ai pas activement participé. Ne réduisons pas tout à ça !

    E » Je n’ai pas dit que ça me plairait, j’ai juste dit que je vous laissais vous exprimer ici.
    C’est drôle que vous pensiez que, parce que vous vivez avec quelqu’un, vous en deveniez propriétaire.

  33. #33
     
    gravatar
    Audrey et Cristophe a gazouillé  :
    Non nous ne savions pas mais peu importe.
    Puis nous avons bien remarqué ta participation digitale sur l’un et sur l’autre.
  34. #34
     
    gravatar
    Volubilis a gazouillé  :
    C’est drôle que ce soit (ABCD) E qui s’offusque le plus de tes manières avec les dames…

    Hygiène, morale, tu donnes fort à faire !

    Un article qui me met le feu aux joues. C’est clair, à quarante ans, si t’as pas fait de trio Valmont/CUI d’initiation à la DP, t’as raté ta vie quoi !Les chemins du Nirvana sont tellement étroits…

  35. #35
     
    gravatar
    Valmont a gazouillé  :
    : j’attends une occasion pour vous prouver le gentleman que je suis… CUI vous transmettra mon mail j’en suis sur…

    (Sourire)

    PS : ce n’est pas une invitation déguisée, c’est une invitation ferme et libre !

  36. #36
     
    gravatar
    Frenchsweet a gazouillé  :
    Au fur et à mesure de la lecture des commentaires, je trouvais que ces derniers tombaient dans des détails scabreux et pas forcément plaisants .. Heureusement, Valmont est intervenu(c’est tout de même de lui dont il était question ;-)). Je n’aime pas parler ni entendre parler “dans le dos”
    Comme Vellini, je me dis que lorsqu’on n’utilise plus de préservatifs c’est d’un commun accord..

    Valmont : on ne doit pas avoir la même définition du gentleman :D

  37. #37
     
    gravatar
    Valmont a gazouillé  :
    frenchsweet : si vous prenez les récits de CUI comme parole d’évangile, effectivement vous devez avoir une image de moi assez éloignée du parfait gentleman… Une amie à moi, journaliste et bloggeuse elle aussi, avait écrit un papier en s’inspirant de moi (modestement) et d’autres. Elle avait appelé ce billet “le romantique de la bite”…

    Venez avec Vellini pour un verre et vous verrez que vous passerez un excellent moment en ma compagnie…

    (Sourire)

  38. #38
     
    gravatar
    E a gazouillé  :
    Cui/volu (je vous mélange, vous êtes habitués): ayant une conjointe, je prends des décisions conjointes avec elle. C’est bien plus excitant d’ailleurs … Être libre de tout oui mais pour quoi faire ? Attention à la panne !

    Après de nous deux, distinguer qui est le propriétaire de l’autre me paraît délicat, je ne me risquerai pas à tenter une réponse.

    Et puis … S’il s’agit de trouver ça drôle pour vous citer tous les deux, je n’ai pas bien entendus vos rires. Nous par contre … Croyez vous que l’on vous prenne vraiment au sérieux ?

    Riez donc plus fort, que l’on soit sur de votre humeur.

    Un mot sur cette histoire de capote : le consentement de Claire n’est qu’une partie du débat non ? Peut on seulement consentir à cela ?
    Je n’ai pas la réponse et encore une fois, le non-dit aura toute son importance …

    Bizarre bizarre votre liberté … À l’école on m’a appris à me méfier des trop apparentes libertés.
    Je ne m’offusque pas notez bien, c’est juste que je n’y crois pas trop à toute cette liberté qui a dégouliné sur les fesses rondes et appétissantes de Claire …

    Je doute. Voilà , je doute …

    Et puis à force, je commence à avoir la sale habitude de presentir ce qui ce cache derrière l’apparent consentement de femmes.

    Il faut faire attention aux femmes, n’est ce pas votre plus grand objectif, cher Cui ? Croyez bien que cette question ne contient, pour cette fois, aucune ironie. J’ai pu voir ça en vous, il m’a semblé … Non ?

    Ce fut le cas dans cette chambre, avec Claire ?

  39. #39
     
    gravatar
    R. a gazouillé  :
    Dans 5 ans, je serai ptet la reine de la face Nord, qui sait ? :oD
    A part ça, pour le manque de communion, je ne parlais pas tant des actes (qui ont l’air de contenter tout le monde, à te lire), mais de tout le préambule. J’ai beau aimer le sexe rough, ne rien avoir contre un nouveau trio, de pas être une grande romantique, je crois que je n’aurai pas aimé découvrir un tel échange entre mes deux futurs amants, ça suinte un peu trop la consommation. Mais je ne juge pas (tu me connais !), et ça convient certainement à plein de nénettes…
    A part ça : paix, joie, amour et fleurs, non ???
  40. #40
     
    gravatar
    khoreia a gazouillé  :
    Valmont : Sérieusement, vous avez servi de modèle à GMZ ? J’ai adoré ce texte, il me permet de dire que je crois encore au prince charmant.
  41. #41
     
    gravatar
    Val Kyrie a gazouillé  :
    Je rejoins totalement R. sur la teneur du préambule…
    D’autre part, j’ai recherché fort récemment et retrouvé (non sans mal) cet article de GMZ sur le Romantique de la Bite que j’avais adoré et dont je souhaitais faire lecture… Yes, vous confirmez que ce Romantique existe !! Bonne nouvelle pour les Sentimentales de la Chatte…
  42. #42
     
    gravatar
    La Vachere a gazouillé  :
    Il est public cet article, c’est normal ?
  43. #43
     
    gravatar
    Léa a gazouillé  :
    Moi aussi, cet article “le romantique de la bite’ m’avait bien plu. J’avais pensé qu’elles étaient bien chanceuses ces femmes, d’être tombées entre les bras de ce romantique.., coquinerie et sensualité mélangés, presque dévoué à son amante..et il s’agit de Valmont..Eh be.
  44. #44
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Audrey & Cristophe » Oui, d’ailleurs j’aurais bien aimé participer buccalement de façon plus intense aussi, mais les circonstances ne s’y prêtaient pas (pour cause de règle et d’absence de préservatif, en l’occurrence).

    Volubilis » En l’occurrence, sur cette note, ce n’est pas E qui s’insurge le plus fort (j’ai pas très bien compris d’ailleurs ce qui le choquait dans ce récit, le cas échéant).
    Il te reste un peu de temps avant tes 40, on trouvera bien le moment de s’occuper de ton cas ;-)

    Valmont » Euh oui, oui, je peux faire ça (ayé), ça n’engage à rien mais je ne sais pas si elle répondra ;)

    Sweetie » Je ne sais pas vraiment quelle est votre définition du gentleman, il est possible en effet qu’elle ne coïncide pas tout à fait avec celle de Valmont, mais qu’une chose soit claire : je ne revendique personnellement absolument pas l’étiquette (alors que romantique de la bite, bien que n’ayant pas fréquenté de près GMZ, ça me parle !).

    Valmont le chasseur » Eh eh ! Je ne savais pas que tu avais fricoté avec GMZ, toi, petit cachotier !

    E » Alors, commentons un peu :
    ayant une conjointe, je prends des décisions conjointes avec elle
    Vous noterez que la phrase précédente qui m’avait fait réagir (“je me demande si je vais vous reprêter ma femme”) ne laissait pas transparaître une décision partagée.

    Attention à la panne !
    Ne vous faites pas de bile pour ça, c’est une queue bien dure qui a pris le cul de Claire.

    Croyez vous que l’on vous prenne vraiment au sérieux ?
    Encore une fois vous avez un talent fou pour écrire des phrases dont on ne sait pas ce qu’elles veulent dire. Qui “nous”, qui “vous” ? Qu’est-ce qui serait pris (ou pas) au sérieux ?!

    Riez donc plus fort
    Le coup d’avant, c’était “taisez-vous”. Gardez vos injonctions pour d’autres occupations et parlez-moi correct.

    S’en suivent deux paragraphes encore incompréhensibles.

    je commence à avoir la sale habitude de pressentir ce qui ce cache derrière l’apparent consentement de femmes
    Sans blague ? Votre phrase est merveilleuse, déjà. Racontez-nous !

    Il faut faire attention aux femmes, n’est ce pas votre plus grand objectif, cher Cui ?
    N’exagérons rien ! C’est avant tout la satisfaction de mon désir qui me meut. Mais je suis persuadé que l’obtenir passe par cette attention donnée au désir et au plaisir de l’autre, en effet.

    R. » Ah, tu parlais de l’organisation. Mais… effectivement, de mon côté, c’était un mode “consommateur”. J’étais invité à participer à un trio. C’est très différent d’en organiser un. Comme Valmont l’a rappelé dans son 1er commentaire, c’était avant tout une histoire entre Claire et lui. Moi, je n’étais qu’un instrument dans leur jeu à deux. Je ne dis pas que tous les trios s’organisent comme ça non plus.

    khoreia » Attention aux rêves que l’on caresse !

    Val Kyrie » Oui, elles existent aussi, j’en ai rencontré ! ;-)

    La Vachère » Oui, oui, c’est normal ! Mes critères sont peut être un peu obscurs de l’extérieur mais pour moi ils sont cohérents !

    Léa » Il faut lire ce qui est écrit : Valmont était un des inspirateurs du texte, dit-il, pas l’unique.

  45. #45
     
    gravatar
    zoumpapa a gazouillé  :
    hébé c’est que ça papote ici(chouette)! Je suis du même avis que La Vachère tiens, ton choix de publier cette note ici est de fait un peu obscur: pas obligé de te justifier (encore heureux) mais quelle logique suis-tu
    ce faisant?
  46. #46
     
    gravatar
    Valmont a gazouillé  :
    E : vous êtes la plaie des commentateurs. Une diarrhée verbale pour ne rien dire au fond. Vos phrases sont aussi engluées que Londres pendant l’hiver (ou Quimper). Vous tournez les mots sans but précis, sans idée claire et au final, on rit de vous. Moi en tout cas.

    Je vous embrasse pas, vous pourriez aimer ça…

    CUI : t’as intérêt a transmettre mes nouvelles coordonnées sinon pour mes futurs projets coquins tu seras comme Messi contre le Bayern. Sur le banc… Mouahahaha (rire sardonique).

  47. #47
     
    gravatar
    E a gazouillé  :
    Cui : sur la décision partagée … Vous savez parfaitement à quel point elle l’était. Du rechauffé tout ça … Promis plus d’injonction, vous etes si fiers ! Je ne réponds pas aux vôtres, vous vous en doutez.

    Quant à la dernière réponse, chacun est juge…

    Valmont: le rire étant une forme d’expression
    de la peur, chez le singe par exemple, riez donc !

  48. #48
     
    gravatar
    Valmont a gazouillé  :
    E : le silence étant roi dans l’espace, prenez vite un ticket pour Mars et arrêtez de nous casser les c… avec vos remarques ineptes, vos commentaires brumeux et votre esprit sans éclat….
  49. #49
     
    gravatar
    Lune Rouge a gazouillé  :
    De Do Do Do De Da Da Da…
  50. #50
     
    gravatar
    E a gazouillé  :
    … Is all i want to say to you
  51. #51
     
    gravatar
    Columbine a gazouillé  :
    @cui: “Encore une fois vous avez un talent fou pour écrire des phrases dont on ne sait pas ce qu’elles veulent dire. ” je crois que ton troll ne sait pas non plus ce qu’elles veulent dire ;)

    , Valmont: vous savez quelle est la meilleure façon de se débarrasser d’un troll

    troll: je comprend ce qui vous irrite mais vous perdez votre temps, vous avez choisi la façon la plus contre-productive de vous faire entendre/comprendre et c’est dommage car CUI est un des rares blogueurs/euses sur ce créneau de la blogosphère à accepter le débat contradictoire pour peu qu’il soit construit.

  52. #52
     
    gravatar
    E. a gazouillé  :
    Columbine: vous ne riez pas vous ?

    Ne soyez pas si sérieuse et soyez sure qu’ils vous remercieront pour ce commentaire; tout va bien !

    Contre-productif ? le débat sur la propriété ? Mais j’espère bien ! Je sais bien que je m’adresse à des gens qui prennent les liaisons dangereuses pour référence. Vous connaissez la fin n’est ce pas.

    Le débat sur Claire ? Vous pensez vraiment qu’on saura pourquoi elle a dit oui ? Qui sait pourquoi elle a dit oui… Une sombre histoire de vengeance peut-etre ! Tout est possible dans ce gentil monde contradictoire, y compris le fait que la victime n’est pas forcément celle qu’on croit. Qui sait…

    Ils sont responsables et le débat arrive trop tard. Qu’attendez vous d’un débat ou tout est dans le non dit et ou tout le monde couche avec tout le monde ?

    Allons… faites comme Valmont, trouvez tout ça drôle et riez vous aussi !

    Tiens oui ! je ne suis que le troll … Mais, je ne suis pas sur de mériter cet honneur.

  53. #53
     
    gravatar
    waid a gazouillé  :
    Ben dis donc …

    Moi une serviette pleine du sang qui coule le long d’une bite je m’évanouis … et je rate la DP

    Pour le reste je fais attention de ne jamais aller dans le sens anal / vagin sans nettoyage préalable pour les main et changement de capote pour le reste, mais je suis un délicat dandysme oblige

  54. #54
     
    gravatar
    coccinelle a gazouillé  :
    moi une question m’obsède : Buddy ? le pote à Brice ?
  55. #55
     
    gravatar
    Gicerilla a gazouillé  :
    Ce qui me plait le plus au fond, ce n’est pas le récit de vos après-midi laborieuses, mais bien les débats qui s’ensuivent… Moi aussi j’ai connu un Valmont et je m’inquiète a posteriori !
  56. #56
     
    gravatar
    FLORENCE a gazouillé  :
    Moi j’aime ce récit mais moins les commentaires qui s’ensuivent depuis quelques temps… les protagonistes de l’histoire sont adultes et savent s’ils prennent des risques ou pas je pense. De plus, nous ne connaissons pas leur histoire personnelle
  57. #57
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    zoumpapa » Faudrait que j’explique ça sur une note privée, en fait ;)

    Valmont » Ouais, enfin, même blessé, on fait parfois entrer Messi sur le terrain et il renverse le match ;-)
    Je ne doute pas que tu aies d’excellentes candidates pour me remplacer dans un trio, mais des couillus ?!

    columbine » Oui, oui, je connais la règle bien sûr “Don’t feed the troll”. Mais celui-là est un peu particulier, un peu comme si je l’avais adopté, sans vraiment le vouloir. Encore un qui “se trompe de colère”.

    Eugène, troll » Je sais bien que je m’adresse à des gens qui prennent les liaisons dangereuses pour référence. Vous connaissez la fin n’est ce pas. Ouarf ouarf ! Encore une bien bonne.
    Effectivement, ce roman finit mal pour quelques uns des protagonistes, mais de nos jours, pas besoin d’être libertin pour divorcer vous savez. Je dirais même : au contraire !
    Ayez le bon sens des priorités, Jiminy Cricket.

    waid » Ah ! Vous êtes un dandy sensible, cher waid ;-)
    Bandez-vous les yeux pour éviter de défaillir, si les circonstances se présentent un jour…

    coccinelle » Tu fais référence à Brice de Nice ? (pas vu ce film hélas (?))

    Gicerilla & Florence » Comme quoi, il en faut pour tous les goûts, certains préfèrent la note, d’autres les commentaires ;-)

  58. #58
     
    gravatar
    Hecube a gazouillé  :
    Je plébiscite les “romantiques de la bite”. Ils sont, de loin, les meilleurs amants. Et rien de m’a plus touchée de l’un d’entre eux, justement que ce compliment : “personne ne m’avait fait jouir comme ça”.

    Pour les échanges préliminaires… eh bien, c’est avec leur bite (et le reste de leur anatomie) qu’on leur demande d’être romantiques, pas dans leur langage :-)

    Quant aux inquiets et aux censeurs… C’est pas bien de faire l’amour librement, comme on a envie (avec ou sans capote, en mettant les doigts, les lèvres, la langue, la bite, la chatte, le cul, un peu partout, dans le désordre, dans l’ordre)? Baisons donc dans une chambre aseptisée, ou sous une douche désifectante… Ou mieux, ne baisons pas du tout (aucun risque de choper ni cystite, ni mysose, ni rien de sexuellement transmissible… ni orgasme).

    E : vous prêtez votre femme ? De tout votre indigeste galimatias, c’est la seule chose qui me choque.

    : toutes les coupes du monde de foot ont leur mascotte, vous savez, un personnage ridicule et un peu agaçant… Votre (coupe du monde de la baise) blog en a une aussi : pas très original, c’est un troll ;-)

  59. #59
     
    gravatar
    E a gazouillé  :
    Cui : hé ho les phrases vides c’est MON créneau … Si vous m’imitez, ça va devenir difficile pour les autres. Ils ne sont pas la pour ça.

    (c’est quoi cette histoire de divorce ??? Je suis inquiet d’un coup !).

  60. #60
     
    gravatar
    Fiso a gazouillé  :
    Et bien, ça ne (me) fait pas envie. J’ai 40 ans et jamais testé la DP mais si c’est pour être le sujet de sms dans lesquels on s’enquiert de l’état de dilatation de mes intestins ou qu’on se promette de me faire prendre cher, non merci :p …
    En lisant ce billet, j’ai l’impression d’une vache en insémination artificielle ou quelque chose dans le genre …
    Je salue au passage CUI et Waid, que j’apprécie par ailleurs, mais auxquels je ne confierais pas mes arrières ;)
  61. #61
     
    gravatar
    Plume a gazouillé  :
    eh ben dis donc ! en voilà une belle histoire. j’espère bien en vivre une au tout prochain jour, la première tentative ayant avortée, le partenaire a été … heu… trop pressé et pouf, plus de trio. :D

    Bises

  62. #62
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Hécube » Je ne peux pas vous démentir concernant les romantiques de la bite. Pour ce qui est des « inquiets et des censeurs », je pense qu’on peut trouver une position intermédiaire entre le « rien n’est permis » et « tout est possible », non ? Disons que je laisse à chacun le choix de s’exposer au niveau de risque qu’il lui semble acceptable. Exposer les autres sans (forcément) leur demander leur choix, bof.

    Fiso » Eh bien, très chère, je pense que tu ne lis pas cette note avec le bon angle de lecture. Tu t’arrêtes au message superficiel (des SMS pas d’un grand raffinement, certes), alors que dans les faits, la « vache » (my god! je ne sais pas comment tu peux dire ça) a eu à sa disposition deux hommes très occupés à lui donner du plaisir. Loin de moi l’idée de me plaindre de cette journée, mais Claire a eu des orgasmes à tire-larigot et ni Valmont ni moi n’avons joui. Tout ça pour dire que le manque de considération dont nous avons peut-être fait preuve en préparant nos méfaits s’est évaporé dès que nous nous sommes retrouvés au pied du mur.

    Plume » Patience est mère de toutes les vertus ^^

  63. #63
     
    gravatar
    Carine a gazouillé  :
    Waw… Oufff ! Quelle histoire…
    Et je suis d’accord avec ton mot de la fin, Hm, c’est quand même cradoc !!!
  64. #64
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Carine » Disons plutôt : imprudent. Cradoc, c’est autre chose (moi, je ne trouve pas ça “sale”, la baise !).

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>