[206] Œuvre de chair

medium_teeshirt.jpg

Voilà bien quatre ans que l’idée me trotte dans la tête, et quatre ans qu’elle en reste là.
Le pour et le contre qui se battent en duel, aucun ne prend le dessus. Disons, si, que le contre prend le dessus puisqu’à ce jour c’est lui qui de facto l’emporte, même si à deux ou trois occasions, j’étais à deux doigts de franchir le cap. Mais n’importe quelle clitoridienne vous le dira : deux doigts, c’est pas rien.

Contrairement à ce que montre la photo ci-dessous, qui n’est qu’une simulation, je ne porte donc toujours pas de tatouage.

Examinons donc ensemble, ami lecteur, le pour et le contre.

 

Le Contre Le Pour
C’est juste un truc à la mode, tout le monde en a et dans dix ans ça sera ringard. Ceci est mon corps. Je crois que le tatouage, fondamentalement, pour moi, c’est une manière d’ancrer mon être dans sa réalité matérielle, physique, d’être de chair. Une réaction à l’intellectualisme désincarné de ma conjointe.
Tu veux mettre quoi comme motif déjà ? Un lézard ? Et pourquoi ?
Et puis c’est banal. T’as pas quelque chose de plus original ? Quitte à te faire tamponner, autant te mettre quelque chose d’unique, quelque chose qui soit vraiment toi. T’aimerais que y’est d’autres burps que le tien qui s’appellent « comme une image » ? (ah ben ouais, y’en a d’autres d’ailleurs)
Ça fait longtemps que je pense à un lézard (ou une salamandre). C’est une bestiole assez sympatique, non ? Un appel au soleil. Une évocation du serpent ? J’aime bien le motif de l’illustration, tout en haut (scanné sur une chemisette que j’avais achetée à Londres pour ma petite fille. C’est du 2 ans).
In-dé-lé-bile. Ce sera indubitablement un souvenir de ce que je fus, en ce début de XXIème siècle.
Dé-bile. Débile toi-même, cul serré ! pisse-froid !
Ça fait mal. Oh ! Fais pas ta chochotte, ça ne dure pas longtemps, et puis tu pourras toujours dire après coup, quand tu auras déserré les dents : « oh, ouais, un léger picotement ».
C’est vulgaire. Ça peut être excitant. J’envisage de le placer juste au dessus des fesses, au creux des reins. Un endroit peu visible, en principe. Visible à la piscine ou à la mer, tout de même.
Si t’en avais tant envie, pourquoi est-ce que tu ne te serais pas déjà lancé ? Tu ne serais pas trop sage, comme une image ?

 

 

Pas l'épaule qui est tatoo
Un peu petit, le bestiau, là, non ?
Et l’emplacement, il vous plaît ?

 

Bon, allez, franchement, vous en pensez quoi, du tatouage en général et de mon projet en particulier ? Toutes vos suggestions sont les bienvenues (même celles qui sentent le gaz).

Une fois n’est pas coutume, je sollicite les silencieux : lâche tes com’ !

55 gazouillis sur “Œuvre de chair”  

  1. #1
     
    gravatar
    t. a gazouillé  :
    J’en possède un juste entre les pommettes de mes fesses depuis 10ans.
    Il ne s’efface pas et ce n’est pas moi qu’il amuse.
    Mais c’est de mon propre chef que je l’ai dessiné, puis voulu.
    Je ne suis pas épaisse (45kgs) je n’ai pas eu mal, jamais je n’ai regretté.
    Je pense que cet endroit à l’envers de moi me fée rire !
    Magique pour l’amoureux.
    Pas une salamandre, plutôt genre clef de partage.

    Des codes ! vont passer ?

  2. #2
     
    gravatar
    presque lézardée a gazouillé  :
    fais-toi plaisir, pour une fois ;-) juste fais-le.
    Ne réfléchis pas trop, mais prends un lézard plus léger…

    des bises

  3. #3
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    presque >
    Comment ça “pour une fois” ? Je ne me frustre pourtant pas tant que ça…

    t. >
    (Ça passe !)
    L’endroit me paraît fesse-tif, c’est le choix du motif qui me fait hésiter…

  4. #4
     
    gravatar
    t. a gazouillé  :
    Sur la photo ça ne semble pas esthétique, pire je trouve l’endroit mal choisi. Tente des décalco ça fera rire, un peu par çi, un peu par là…
    Si c’est ton dos, c’est trop petit un peu rikiki. Et si c’est pas ton dos bien il est laid quand même. J’ai moi-même offert à mon amoureux un tatouage, il a choisi le symbole ” recyclage ” et se l’est fait tatouer au poignet.
    Cela lui fait une montre en plus. Chez lui 11h20, chez moi12h30 et nous restons sur la même longueur d’ondes. Comprennent pas les autres…
  5. #5
     
    gravatar
    salade niçoise a gazouillé  :
    Moi je suis pour le tatouage, pour l’endroit que tu as choisi, mais le lézard…moyen moyen!
    Mais bon, c’est ce qu’il y a de plus difficile, choisir un motif pour toujours…
    J’ai deux tatouages, un que j’adore, et un que je referais différemment (le plus visible malheureusement), mais je ne regrette aucun des deux!
  6. #6
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    . > pour l’emplacement, j’hésite entre centré et décentré. Tu préfèrerais ?

    salade niçoise > Bon, et comme motif, tu suggères quoi ?

    tous > et vous, c’était quoi votre motivation pour vous tatouer ?

  7. #7
     
    gravatar
    lib a gazouillé  :
    Dis donc, ça marche pas mal le club de sport, quand même.
    Avant de regarder le tatouage, je regarde le dos.

    Je n’ai pas d’avis en ce qui concerne le tatouage. Peut être un peu plus gros, ce serait mieux.
    Quant à l’endroit choisi, pourquoi pas. Bon. ça doit être joli à voir pour celui qui te prend par derrière.

  8. #8
     
    gravatar
    lapetitebrune a gazouillé  :
    euh on a le droit de copier? (faut que j’arrete quand même)
    comme lib, pas mieux.
    :)
  9. #9
     
    gravatar
    catialine a gazouillé  :
    Bien. Je me sens visée à plusieurs titres par cet appel au peuple. D’abord en tant que lectrice silencieuse, ensuite en tant que tatouée. Deux fois. Et les deux fois furent deux tournants de ma vie et de mon corps (qui reste le problème majeur de ma petite vie égocentrique). Avec l’acceptation de ma nature de femme, puis de femme aimable, est venue l’envie de m’approprier ce corps qui m’imposait ses lois.
    Si tu y penses depuis quatre ans (et je confirme), si la volonté est celle du point 1 colonne de droite, alors tu le feras, lorsque l’esprit sera en accord avec le reste (ou peut être pour l’aider à l’être).
    Le motif, l’endroit : comment juger à ta place. Je peux te dire que la salamandre est un très bon motif, mignon tout plein et que le tribal est has been ou que Johnny c’est mieux : on ne parle pas là d’un pull H&biip que l’on jettera demain, mais d’une marque à vie, autant qu’elle signifie quelque chose. Cela dit, esthétiquement parlant, je trouve l’emplacement joli ; le motif lui mériterait moins de droiture. Comme une courbe sensuelle suivant la hanche.
    Pour ce qui est de l’effet sexuel, j’en connais un qui pourrait mieux en parler que moi. Bon d’accord, en fait j’en connais plusieurs. Mais tous ne fréquentent pas ce cercle.
  10. #10
     
    gravatar
    Comme une image indélébile a gazouillé  :
    & la petite copieuse >
    La photo datant d’il y a quelques années, comme l’a remarqué une lectrice anonyme et bien documentée, j’ai un peu maigri depuis (eh oui, c’est une photo d’avant le club de sport) !

    Je serais très content que ça plaise à qui aura l’occasion de voir ça de près.

  11. #11
     
    gravatar
    Comme une image indélébile a gazouillé  :
    Catialine sortie un instant de l’ombre >
    La question qu’on peut légitimement se poser, c’est : que cela signifie quelque chose, certes, mais que signifie une salamandre ? Dans mon imaginaire ? C’est assez flou…
    Faut que j’y réfléchisse encore un peu, je crois !
  12. #12
     
    gravatar
    sabine a gazouillé  :
    tiens, comme c’est curieux… c’est à peu près le même motif qui me trottait dans la tête pour un éventuel tatouage…

    le dessin est très sympa mais peut-être manque-t-il de sens, mais pourquoi pas… soyons insensés !

    pour l’emplacement, je pencherai plus pour une position centrale, soit horizontale (mouais), soit verticale le long de la colonne (cela doit faire plus mal mais ça peut se montrer un chemin à suivre pour quelques baisers ou petites léchouilles… vers le haut ou vers le bas ?).

    pour la taille, un peu plus grand. et pourquoi pas imaginer – dans le dernier sens préconisé – les carrés d’un seul côté (tête ou queue à toi de voir) ?

    ces réflexions me mènent à d’autres réflexions… y a-t-il des points particuliers ou des “chemins” à suivre où tu adoooooooooooooore que l’on pose ses lèvres (hormis l’évidence) ?

    heureuse de savoir que ton dos est plus musclé (quelle taille ! presque féminine !) mais tiens toi droit que diable !

  13. #13
     
    gravatar
    Armalite a gazouillé  :
    Perso, je le ferais plus grand, je virerais les carrés et je le ferais remonter à la verticale à partir du haut de la raie des fesses.
  14. #14
     
    gravatar
    catialine a gazouillé  :
    Le long de la colonne, c’est très douloureux : tout tatouage sur une zone osseuse est un calvaire. Je l’avais pressenti le jour J, cela m’a été confirmé par John Irving, qui aborde longuement le sujet dans son dernier roman fleuve “Je te retrouverai”.
    Mais j’adore l’idée du chemin à suivre….
  15. #15
     
    gravatar
    Comme une image indélébile a gazouillé  :
    sabine >
    C’est vrai que pour la position je pensais aussi à quelque chose de plus central, mais pas symétrique : il pourrait partir du milieu des fesses et remonter en biais sur la gauche.
    J’ai dans ma boîte à images un certain nombre de lézard graphiques (pouf pouf) et je pourrais faire d’autres simulations que je mettrai en ligne.
    À suivre, donc…

    Armalite (welcome) >
    Oui, plus grand que ma simulation, et les petits carrés je les avais laissé parce que c’était le motif sur la chemise mais je ne comptais pas les reprendre. C’était plus “le style” que je voulais montrer plutôt que le modèle exact souhaité.

    catialine >
    On peut le faire pas tout à fait sur la voie d’os, hein.
    Il est bien le dernier Irving ?
    J’avoue que je me suis arrêté au début d’un “enfant de la balle” sans accrocher, et que depuis je n’ai pas osé retenter. Tu me diras…

  16. #16
     
    gravatar
    t. a gazouillé  :
    Pourquoi tu n’agrandirais, enfin ferais, agrandir celui-là, partant du haut de tes fesses et remontant légèrement, plus épais il aurait de l’allure.
    Mec avec le dos que tu t’offres abandonnes le rikiki !
    Et pour répondre à ta question sur le pourquoi :
    Je me suis fée tatouer sur un coup de tête qui ressemblait à un coup de fête
  17. #17
     
    gravatar
    D.e.S. a gazouillé  :
    teste avec un tatouage au hénné (mais, non, ça fait pas gonzesse!), tu verras si ça te plait vraiment. le motif lézard/salamandre, c’est très “aborigène”, t’es un peu blanc… et en général, on le voit sur des filles (l’endroit choisi aussi!). … et moi, j’ai vu un mec (pas le mien!) tomber dans les pommes pendant qu’on le tatouait! mdr!

    ps: si c’est ton dos: change de balance: elle te ment!

  18. #18
     
    gravatar
    presque de dos a gazouillé  :
    Mon chéri, je crois qu’il est temps de faire un edit sur ta photo, tu es en train de perdre des points (dommage alors que tu as perdu du poids)…
  19. #19
     
    gravatar
    sabine a gazouillé  :
    euh… je crois que tu devrais refaire une photo de ton dos (avec un cadrage plus large siouplait).
  20. #20
     
    gravatar
    D.e.S. a gazouillé  :
    et si tu faisais un concours (?) et que la gagnante te REFASSE une photo… (on PEUT prendre des photos par webcam interposée, non?…;-))
  21. #21
     
    gravatar
    Comme une image indélébile a gazouillé  :
    sabine >
    Post Scriptum : la naissance des fesses est effectivement une zone très agréable à avoir embrassée ! Pour le reste, je ne vais pas non plus me tatouer un mode d’emploi « insister ici », « passer par là », « Parcours sportif : 25 pompes ici ».
    (Eh, je me tenais droit, les épaules larges et basses comme demande ma maman !)

    D.e.S. >
    Je ne suis pas si blanc que ça. C’était ma webcam qui faisait des couleurs de chiotte.
    Un tatouage au henné, pour tester, ça peut être une idée, mais comment “tester” ? Je passe devant un jury ? (parce que vu l’emplacement, effectivement, ce n’est pas moi qui le verrai le plus)

    Presque >
    Oui, bon, c’est promis. Très prochainement ici, de nouvelles images avec un dos neuf, 8 kgs de moins, et une plus grosse bestiole.

  22. #22
     
    gravatar
    Comme une image indélébile a gazouillé  :
    sabine >
    M’enfin ? le cadrage est parfait, on voit tout mon dos ! Si je cadre plus large, on va voir le bordel qui traîne sur les étagères. Aucun intérêt ;-)

    D.e.S. >
    Hum, c’était une bonne idée, ce concours, mais la place de photographe est déjà prise.
    Je tiens à préciser que le milieu de la mode est impitoyable. On est obligé de coucher pour avoir un book (un bouc ?).

  23. #23
     
    gravatar
    D.e.S. a gazouillé  :
    > pour tester le tattoo: même “conseil” que pour la veste en cuir (p-ê pas dans les comm, d’ailleurs…)

    > désolée pour “le” photographe: on ne nait pas tous artistes! et au modèle: tiens-toi droit, épaules en arrière, rentre le ventre…

  24. #24
     
    gravatar
    sabine a gazouillé  :
    m’en fous du bordel, veux voir tes fesses…
    et j’ai bien rit en imaginant un corps couvert de flèches qui serpentent… “ici”, “là”, “là aussi”, “ah, non, pas là”, …
    pourquoi pas un jeu de l’oie, un monopoly (case prison,… rue de la république, j’achète !), une poursuite triviale…
    bon, enfin, on s’amuse comme on peut…
    (tiens, je vais ressortir mes feutres moi…)
  25. #25
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    D.e.S. > Bon, on fera gaffe pour le prochain cliché, on s’appliquera, c’est promis.

    sabine > Je ne serai pas maître du cadrage. Je serai juste maître du recadrage ;-) On verra ce que la photographe en titre sera disposée à partager…

  26. #26
     
    gravatar
    Roumi a gazouillé  :
    .U.I. : l’idée d’un tatouage… bof…
    Ah oui, tout ce qui est reptilien peut avoir un vague rapport symbolique avec le sexe de l’homme. Ce que dit D.e.S. le confirme. :-)
  27. #27
     
    gravatar
    Bricabrac a gazouillé  :
    Alors là, je dis oui à tout, à l’emplacement, qui est une zone tendre où l’on a envie de passer la langue (avec ou sans tatoo) tout en empoignant tout ce qu’on peut trouver plus bas. C’est beau, un dos d’homme, en passant.

    Je n’aime pas la plupart des tatouages, même si l’idée du tarouage me fait bicher, et je ne sais pas pourquoi, j’ai de la tendresse pour le vôtre. Sa modestie (il pourrait être un poil plus grand), son motif (oh, oui, un lézard, ça change des dragons et c’en est un aussi), son coquin placement, s’il pouvait avoir cette couleur de cuivre sombre, on appelle ça “chaudron” je crois, et pas ce sale noir qui vire au bleu dégueu.

    Attention, préférer les décalco et le henné naturel aux tatouages au henné noir qui peuvent, chez certains, déclencher des allergies.

    BàB

  28. #28
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Roumi > C’est probable. Mon lézard sera donc mon appendice caudal.

    Bricabrac > Pour la couleur des tatouages, je vais me renseigner. Je ferai une simulation aussi.
    J’ai trouvé la couleur chaudron ici :
    http://pourpre.com/chroma/dico.....#038;ent=c
    (un très chouette site, CHROMA, soit dit en passant)
    C’est bien ce que vous aviez en tête ?

  29. #29
     
    gravatar
    teberli a gazouillé  :
    Mais .. que voilà un dos qu’il doit faire bon caresser ;….
    Bon, je sais, je suis hors sujet, comme d’hab…..

    Effectivement un peu petit, le tatouage …
    N’en perd pas trop, des kilos, c’est pas agréable, un dos plein d’os ….

  30. #30
     
    gravatar
    Anouchka a gazouillé  :
    Pour ou contre le tatouage… ça fait tellement lgtps que ça existe !

    J’ai attendu 9 ans avant de passer à l’acte. Je ne savais pas quel motif choisir ni où le Selon l’endroit que tu choisis, la taille doit etre
    relativement proportionellefaire. Alors j’ai laissé l’idée en jachère, je me suis documentée sur le net jusqu’à accoucher d’un dessin qui me ressemblait : une fée elfique, une femme-enfant qui représente ma dualité entre imaginaire et réalisme.
    Un tatouage à l’intérieur de la cheville, pas coquin mais camouflé ; en couleur parce que j’ai la peau blanche.

    Selon la partie de ton corps que tu choisiras un tatouage proportionnel est plus joli. Je te conseille d’abord de faire le test “grandeur nature” avec un tatouage au henné. Ensuite trouve un bon tatoueur : clean, qui te mets à l’aise, qui te fera du beau boulot.
    La douleur est entre la coupure la brulure et l’électricité. Rien d’insurmontable ceci étant, surtout pour un “petit modèle”.

    Bref si tu franchis le pas, fais-toi tatouer un dessin qui te ressemble, qlq chose que tu n’auras pas peur de porter encore dans 20 ans.

  31. #31
     
    gravatar
    lib a gazouillé  :
    Dis donc, elle se lache ma copine Teberli..
  32. #32
     
    gravatar
    Roumi a gazouillé  :
    .U.I. : tu n’as rien compris ! Ce que dit D.e.S. et que je confirme, c’est que le lézard tatoué chez une femme est symboliquement une sorte de flèche, de panneau indicateur montrant la direction que le sexe masculin doit suivre…
    Alors si tu te fais graver un lézard sur le derrière, fais attention à tes arrières. :-)
  33. #33
     
    gravatar
    sabine a gazouillé  :
    tu devrais lancer un concours : “toi aussi, montre moi ton dos”…

    pour la photographe : vu ta vie sexuelle, il faut qu’elle soit un peu partageuse non ? sauf si c’est ta femme, mais je ne sais pas si elle te ferait une telle photo (“m’enfin, pourquoi tu veux que je te photographie de dos ?”), un millimètre de plus sur ce qui vous sépare…

    mais je peux me tromper.

  34. #34
     
    gravatar
    Bricabrac a gazouillé  :
    J’aime bien aussi le site Chroma, mais pour le rendu de la couleur, ça dépend de l’écran etc. Donc je vais parler de choses qui existent dans la vie réelle. Je pensais à quelque chose du côté du henné rouge, de la latérite, des déserts rouges, de la lave en fusion. La juste frontière entre le rouge et le marron. Une couleur un peu “cuite”. Une couleur qui va bien à cette chaleur méridionale qu’évoque le lézard.
    BàB
  35. #35
     
    gravatar
    Comme une image indélébile a gazouillé  :
    teberli qui se lâche dans ses com’ >
    Entre celles qui trouvent ce dos un peu gras et celles qui préfèrent un peu de moelleux, je tranche : je ME préfère plus mince ! Les photos du dos 2006-2007 n’ont pas pu être prises hier soir faute de chambre adéquate, mais elles viendront, c’est promis ! Quel teasing !

    Anouchka >
    Ton tatouage ressemble-t-il à l’illustration de ton burp ? Comme tu le présentes, c’est ce que j’imagine.

    lib >
    Le lieu est conçu pour y être propice :-)

    Roumi >
    Ne te fais pas de bile pour mes arrières, ils sont même un peu trop protégés à mon goût pour l’instant !

    sabine >
    Libre à vous tous de me faire parvenir une photo de votre dos que je publierai ici, ou de la publier sur votre propre burp si ça vous chante et on se fera une super session de rétroliaison !
    La photographe qui n’a pas encore pu opérer lit ces lignes ; on verra bien quel cadrage elle fera ! Patience… Résultat dimanche ou lundi, peut-être !

  36. #36
     
    gravatar
    strip a gazouillé  :
    c’est une bonne idée, des photos de dos… je vais y réfléchir de ce pas !
  37. #37
     
    gravatar
    sabine a gazouillé  :
    je veux bien te donner mon dos… mais je te l’envoie où ?
    (mon idée a l’air bonne à ce que je vois)
  38. #38
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    strip > Pour se photographier de dos, il faut une bonne réflexion en effet (qui sera le photographe ?)

    sabine > Je t’envoie mon adresse en perso. Effectivement, ton idée fait au moins une émule !

  39. #39
     
    gravatar
    Rollmops a gazouillé  :
    @CUI
    J’ai toujours fantasmé de me faire tatouer comme un Yakusa, de la malléole aux poignets, endosser une seconde peau, imaginée et façonnée par l’homme. Mais j’aime aussi les tatouages très discrets, qui ne se révèlent qu’aux yeux des plus intimes, ou des plus observateurs. (le haut d’une fesse, sous une chevelure, une toison pubienne, au creux d’un genoux…)

    … Comment-ça PLUSIEURS ???
    Il m’est arrivé parfois d’avoir le début du refrain de la chanson de trenet… “le soleil à rendez-vous avec la lune”. Chose heureuse, qui se renouvellait à chaque fois, personne n’eclipsait personne.

  40. #40
     
    gravatar
    strip a gazouillé  :
    chais pas faire de trackback… mais j’ai mis mon dos…
  41. #41
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Rollmops >
    As-tu lu « L’homme illustré » et autres nouvelles, par Ray Bradbury ?

    Madame strip Jourdain >
    Ben si, tu vois, il y est le trackback !
    Ouais c’est trop fort Internet…

  42. #42
     
    gravatar
    ba a gazouillé  :
    j’arrive 10 000 ans en retard pour cause de vacances mais moi, je suis carrément contre les tatouages parce que je suis contre le définitif en général, sûrement lié au fait que j’ai tendance àêtre indécise… (j’espère que salade niçoise va pas me ratatiner en me lisant, si elle me lit… je me comprends)
    c’est souvent très beau au début. d’ailleurs, je trouve ceux des gens que je connais assez beaux. mais je sais pas, je trouve quand même que non…
    et surtout, je trouve que ça vieillit mal. sur les peaux de vieux bronzés fripés, c’est très mais alors très laid. les pires sont ceux qui bleuissent en vieillissant.
  43. #43
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    ba > On en saura plus tard sur la trouble relation entre salade niçoise et toi mais cette simple allusion me met l’eau à la bouche ;-)
    Sinon, chez un vieux fripé, le fait que son tatouage soit moche ne doit pas considérablement réduire son pouvoir de séduction.
    Et puis ça peut se virer à coup de laser.
    Et puis je ne compte pas finir vieux et fripé (voir note à ce sujet).

    Je prends toutefois ta réflexion à mon compte, ça fait partie des raisons pour lesquelles j’hésite encore…

  44. #44
     
    gravatar
    Calimera sans coquille ... a gazouillé  :
    J’arrive plusieurs wagons après le débat, semble-t-il …
    Alors, quelle décision, au final? Entreras-tu bientôt dans le “gang des tatoués”?

    ^^

    Petit détail … Après le tatouage, tu en as pour une dizaine de jours de crémage délicat et consciencieux …

    Pour peu que ta moitié veuille participer au crémage, ça peut t’aider au choix d’une localisation (“nan nan mais là vraiment, c’est inaccessible, tu DOIS me passer la crème!!!”) et d’une taille (“comment ça tu as déjà fini de tartiner? Mais nan, c’est pas possible, tu as oublié la patte droite!!”) pour la bébête à tatouer …

  45. #45
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Calimera >
    Plusieurs wagons de retard, mais tu n’arrives pas “après la guerre”.
    Je n’ai toujours pas basculé du côté des tatoués.
    Prochaine étape : j’attends de ma photographe quelques clichés pour effectuer un photomontage en vue d’une simulation de ce que je pourrais faire.
    Ça sera l’objet d’un prochain post où tu pourras évidemment intervenir “au coeur”.

    Pour le reste, je suis passé voir ton bestiau, qui est à peu près comme celui que j’imaginais pour moi mais en nettement plus gros (et ton zom’, dis-donc, il est super musclé, tu vas faire des jaloux-ses).

  46. #46
     
    gravatar
    Cécile de Quoide9 a gazouillé  :
    Quand on n’est pas une fashion victim moutonnière (et c’est ton cas visiblement), le tatouage est une chose très personnelle, très intime dans le choix du sujet, de l’emplacement, une chose éminemment intellectuelle, symbolique pour ne pas dire quasi spirituelle. Dans ces conditions, demander l’avis d’autrui ne me semble pas d’une grande aide et si tu y réfléchis depuis plusieurs années (comme je le fais) ce n’est peut-être pas parce que tu es indécis mais parce que tu attaches une grande importance à la chose, parce qu’elle a vraiment un sens pour toi.
    Alors, fait ou pas ce tatouage finalement ?
  47. #47
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Cécile de Quoide9 > Je réfléchis depuis des années, et je ne trouve toujours pas.
    Oui, c’est personnel, mais en même temps, puisque je veux m’en faire un dans le dos, c’est à dire dans une zone a priori non visible facilement par moi-même (ce qui est un peu pervers, faut bien le reconnaître), le regard d’autrui m’importe.

    Ma note “Œuvre de chair 2” m’a d’ailleurs permis de savoir où j’allais le placer.

    Mais il me reste la douloureuse question du “quoi” !

  48. #48
     
    gravatar
    Samantha a gazouillé  :
    J’ai toujours rêvé d’avoir un tatouage, j’y pense et puis j’oublie, j’aimerais quelquechose de discret, de pas vulgaire mais qui surprenne au détour d’une caresse. J’y pense et puis j’oublie, pour toutes les raisons évoquées ci dessus.
  49. #49
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Samantha » Que diriez-vous d’une paire de cerises au bord d’une de vos fesses ?
  50. #50
     
    gravatar
    Samantha a gazouillé  :
    Si cela n’est pas indispensable pour que vous m’enculiez, alors je décline cette suggestion.
  51. #51
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Samantha » Comme le chantait feu-Ferrat « l’amour est cerise ». Mais le tatouage n’est pas un pré-requis, soyez rassurée (ah, je sens bien que vous l’êtes) !
  52. #52
     
    gravatar
    nanou6310 a gazouillé  :
    Personnellement je ne me suis pas posé autant de question (peut être le jeune âge ou je l’ai fait, 18ans).
    Pour moi pas d’effet de mode vu qu’il n’y a que les intimes qui peuvent le voir. Et j’ai choisi un endroit caché parce que ce tatouage est pour moi. C’est un symbole de mon passé, ça représente ce que j’ai vécu, et normalement seul mes intimes connaissent mon passé… Les personnes de passage trouvent juste excitant un tatouage sur une femme, qui plus est là, qui plus assez austère au premier abord (oui je me connais bien).
  53. #53
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    nanou6310 » Ben oui, c’est tout moi, ça, je me pose des questions et je me méfie des choses définitives (je suis un imbécile qui aime bien changer d’avis).

    Du coup, vous excitez ma curiosité à propos du vôtre :)

  54. #54
     
    gravatar
    nanou6310 a gazouillé  :
    Nous aurons bien l’occasion d’en rediscuter si ce n’est pas déjà fait…
  55. #55
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    nanou6310 » Grillé ;-)

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>