Articles étiquetés : hôtel

[1245] Bondage

Un préservatif rempli d'eau peut servir de bonde d'appoint dans une baignoire

Soit un hôtel parisien affichant glorieusement ses trois étoiles. Soit une chambre spacieuse, à la literie confortable et à la décoration sans relief incluant une croûte d’art montmartrois. Soit la salle de bain de cette chambre possédant une baignoire mais méritant un peu d’entretien : lunette des toilettes brisée, tuyau du jet de douche esquinté, bonde… Vite ! la suite »

[1221] Le lendemain matin

Prise en levrette dans l'obscurité

Quand j’entre dans cette chambre d’hôtel, je sais que je ne serai là que pour une demi-heure, afin d’arriver à une heure acceptable au bureau ce matin. Les rideaux sont tirés, aucune lumière n’est allumée, aussi mes yeux n’ont pas encore eu le temps de s’habituer à l’obscurité que mes mains parcourent déjà son corps… Vite ! la suite »

[1197] La chambre où nous n’avons pas fait l’amour

chambre d'hôtel, lit vide, non défait

La chambre où nous n’avons pas fait l’amour était simple et sobre. « Cosy, mais vide » ai-je résumé sur Twitter. Tu m’avais prévenu à l’avance que tu ne pourrais pas venir à notre rendez-vous mais j’ai préféré y aller tout de même, pour boire ma déception jusqu’à la lie. J’ai espéré, vaguement, combler ton absence en… Vite ! la suite »

[1178] Photographe de salle de bain

Un (vilain) nu au miroir

C’est sans doute pire que le chanteur du même nom, parce que le photographe se croit parfois obligé de faire profiter de son absence de talent aux autres. Donc, de passage du côté de la Bretagne, je n’ai pas résisté à l’envie de prendre – une fois de plus (j’ai une collection déprimante) – un… Vite ! la suite »

[1174] Ça, c’est (cyprine) Palace !

Une tache presque anodine sur mon jean

L’avantage d’une tache de cyprine sur un jean – par rapport à des marques de rouge à lèvres sur le col d’une chemise, par exemple – c’est que personne ne peut imaginer de quoi il s’agit, personne à part celui qui, encore un peu vêtu, a frotté sa cuisse au creux de l’entrejambe chaud et… Vite ! la suite »

[1089] Mille et une nuits (3)

Désirée Dolton - Uwe Ommer (femme nue cachant son sexe de ses mains peintes d'arabesques)

Nous quittons le bar où Shéhérazade, n’ayant pas mon côté “exhibitionnisme tranquille”, reste trop sage. Court trajet en scooter à travers la nuit humide parisienne, et nous voici dans une belle chambre d’un hôtel où une burpeuse que vous lisez sans doute, amis lecteurs, a ses habitudes (sans moi, hélas, mais il faut parfois accepter… Vite ! la suite »

[1077] La chatte sous un toit brûlant

à ma gauche, lieutenant Ripley, à ma droite, Mylène Farmer façon gavroche

J’ai découvert V*** sur la toile quand je faisais mes débuts de burpeur, en 2006. À l’époque, nous partagions le même hébergeur, haut & fort, et sans doute pour des raisons solides mais que j’ai aujourd’hui oubliées, il en était de même pour une bonne partie de « ma » burposphère telle qu’elle se dessinait alors. Clic,… Vite ! la suite »

[1031] Le fantôme de l’amante amputée

Kazuki Takamatsu - Target

Le cœur était endommagé, le cerveau donnait des signes de faiblesse, le sexe menaçait. Les plus grands spécialistes étaient formels, il fallait amputer. Dans une ultime lettre, je scellais donc mes adieux à O*** pour évacuer de mon esprit toute tentation de dessiner un avenir avec elle, quel qu’il soit, puisque nos positions ne semblaient… Vite ! la suite »

[958] C’est quoi, une petite salope ? (1)

C'est quoi, une petite salope ? (1)

Ceci est l’article n°1 sur 5 de la série « C'est quoi une petite salope ? » O*** veut être ma petite salope, et je dois mettre de côté tous mes principes égalitaristes pour que sortent de ma bouche comme des mots d’amour ces mots qui véhiculent une autre vision des femmes que celle que j’embrasse sous… Vite ! la suite »

[703] Avenir du désir

Avenir du désir

Un titre ségoléniste en diable Avant-propos : Accouchement difficile pour ce billet dont la rédaction a été entamée il y a plus d’un mois, au moment des faits, et qui s’est trouvée bloquée sur le troisième épisode. On enclenche le rembobineur et on se place en semaine 38 (ça, ça fait biznessman, de numéroter les semaines,… Vite ! la suite »

[701] to blow, blew, blown

to blow, blew, blown

Elle m’avait dit « je vais te sucer pendant une demi heure ». Je m’étais dit que c’était une belle perspective. Je m’étais interrogé sur notre capacité à tenir cette « distance », tant pour elle (crampe de mâchoire ?) que pour moi (si c’était trop bon, je risquais de jouir trop vite, et si ce n’était pas bon, je… Vite ! la suite »

[665] La DP sans peine

La DP sans peine

NB : Le C*** dont il est question dans cette histoire n’est pas la C*** de « Bouchées doubles ». C’est pas commode. Il n’y a pas mille et trois lettres dans l’alphabet latin (je vous épargne l’unicode). Jeudi, c’était journée DP. Qu’il me paraissait long, le temps qui s’égrenait dans cette salle de formation où, par bonheur,… Vite ! la suite »

[645] Trente six chandelles

Trente six chandelles

C’est avec M*** que j’avais rêvé, il y a déjà deux ans, d’y aller. C’est elle qui me l’avait proposé, d’ailleurs, mais le temps trop court qu’aura duré notre liaison ne nous aura pas donné l’occasion de mettre l’envie en pratique, et puis nous avions d’autres choses, très belles, à vivre rien qu’à deux. Arrivée… Vite ! la suite »

[572] Arrête ton cinéma !

Arrête ton cinéma !

Je ne sais pas si vous avez vu cette – trop magnifique – publicité (notre illustration, ci-contre) pour les hôtels Mercure. Si vous l’avez aperçue de loin – surtout si vous êtes un peu myope, et que vous ne portez pas de lentilles parce que bordel y en a une qui est tombée dans le… Vite ! la suite »