[468] Pas le terroriste, l’autre !

C’est « amusant. » La veille au soir du jour de la mort de Carlos, avant même qu’elle ne soit annoncée, j’ai pensé à lui. Si je pensais à lui tous les jours en écoutant Le Boogaloo du Loup-Garou, ça ne serait pas une coïncidence, mais non, je ne pense pas souvent à lui, je n’écoute pas Les grosses têtes sur RTL et je ne possède pas sa discographie complète.

En réalité, j’étais en train de discuter avec mon ami Pedro de Françoise Dolto. J’affirmais en substance (très présomptueusement, parce que je n’ai jamais lu un bouquin de Dolto) qu’elle apportait, à l’époque, un discours salutaire qui allait à l’encontre du discours normatif de l’époque en matière d’éducation des enfants, mais qui finalement devenait lui aussi normatif. On remplaçait donc une injonction par une autre (probablement plus saine, il est vrai, mais avec laquelle un minimum de distance reste souhaitable). Et j’ai eu cette pensée :
— C’est quand même étonnant que Françoise Dolto ait eu comme fils Carlos !
Pensée qui ne franchit pas la frontière de mon cerveau.

En fait, ça n’est pas si étonnant que ça ; je crois qu’elle a eu un fils relativement épanoui (mais là encore, j’affirme des choses présomptueuses, Yvan-Chrysostome1 gardait peut être envers sa mère un chien de sa chienne).

₪ ₪ ₪ ₪ ₪

J’ai dû parler à quelques occasions ici de mon tout premier amour (non, pas toi, maman !). J’avais dans les 13 ans, au collège, et j’avais courtisée une jolie gonzesse de ma classe qui, malgré ma déclaration de pré-nerd légèrement boutonneux2, avait donnée une suite favorable à ma requête.
Elle était donc d’accord pour sortir avec moi, comme on disait à cet âge, mais nous étions tous les deux d’une timidité maladive et nous n’osions pas nous embrasser (quand, rétrospectivement, je me rappelle qu’à cette époque, j’étais déjà un furieux de la branlette avec ou sans support érotico-pornographique, quand je vois le contraste entre mes envies érotiques de l’époque et ce qui pour moi était toute une montagne face à ma partenaire : poser mes lèvres sur les siennes, je me dis que le cerveau est une machine drôlement compliquée).
Alors, quand nous étions enfermés dans sa chambre toute l’après-midi, pour nous donner le courage de passer à l’acte, nous écoutions l’un des plus célèbres tubes de Carlos.

Big Bisou

 

₪ ₪ ₪ ₪ ₪

J’ai appris que Carlos avait soutenu Kayzer Sözy aux dernières élections présidentielles ; si la Camarde pouvait plutôt s’occuper dans l’année de Didier Barbelivien, Mireille Matthieu, Gilbert Montagné et quelques autres boulets de la variété française, mes oreilles et moi lui en serions infiniment reconnaissant.


Crédits illustration : ??? — chopée sur alt porn.


  1. Bah oui, c’est son vrai prénom. []
  2. K², me croiras-tu ?, ma déclaration était sous forme d’un algorithme tel qu’on les dessinaient à l’époque – UML n’existait pas en 1981 – genre « arbre de décision » !!! []

22 gazouillis sur “Pas le terroriste, l’autre !”  

  1. #1
     
    gravatar
    Krazy Kitty a gazouillé  :
    Je suis jalouse. Je n’ai jamais eu de déclaration amoureuse sous forme d’arbre de décision (ou de quelqu’algorithme que ce soit). Alors que pourtant, c’est pas comme si j’avais pas eu d’amoureux nerd, geek, ou informaticien.

    En même temps, les poèmes, c’est bien aussi.

    Quoi que ça fait des années qu’on ne m’en a pas écrit (ça a plus trop l’air de se faire, sorti de l’adolescence).

    Et finalement, les e-mails plein de jolis mots qui font comme des papillons dans ton estomac, c’est un peu un juste milieu, non ? (Enfin, “juste”, je sais pas.)

    Sinon je suis d’accord avec ton analyse de l’oeuvre de Dolto. (J’ai moi-même lu “Le complexe du homard” à l’adolescence – bon, d’accord, un peu avant – et j’avoue que je ne m’en souviens absolument pas.)

    Mais je n’aimais pas beaucoup Jean-Chrysostome. Et je me suis toujours dit qu’elle était pas trop douée en psychologie du “je choisis un prénom pas trop pourri pour mon gosse afin qu’il n’en souffre pas toute son enfance – voire toute sa vie”.

    Jolie photo, aussi.

  2. #2
     
    gravatar
    Storia Giovanna a gazouillé  :
    Petite rectification, ce n’était pas Jean, mais Yvan-Chrisostome, ce qui est encore plus relou. Et puis laisser son enfant prendre le métro tout seul à 4 ans, elle avait de ces idées, la Françoise… Quoi qu’il en soit, si Carlos te manque déjà, l’humeur est au “Tirelipimpon sur le chihuahua” sur le site http://ricciattitude.hautetfort.com

    Baci

  3. #3
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    K² > Je crois que je l’ai quelque part dans mes archives, cette déclaration… Faudrait que je la retrouve et que je la scanne (oui, je l’ai récupérée, puisqu’il y avait les réponses à indiquer sur la feuille).

    Storia > Merci pour cette précision, j’ai corrigé (mais je maintiens le Y !). Le prénom est orthodoxe, selon mes sources.
    Et j’ai vu que le pseudonyme Carlos date de ses 15 ans.

  4. #4
     
    gravatar
    versatile a gazouillé  :
    pour la Camarade, tu as oublié Johnny…
  5. #5
     
    gravatar
    Miss S a gazouillé  :
    En passant :
    «J’affirmais en substance (très préSomptueusement,..)»
    ;)
  6. #6
     
    gravatar
    Vagant a gazouillé  :
    Le probleme avec Dolto, c’est qu’elle n’a aucune legitimite scientifique. Ses theories sont les fruits de ses observations personnelles et elle ne s’est pas encombree avec des preuves statistiques comme ses confreres psychologues cliniciens. Son discours – qui n’est pas mauvais en soi – peut donc bien etre relativise comme tu le soulignes.
  7. #7
     
    gravatar
    columbine@vagant a gazouillé  :
    je ne vois pas le “probleme”: la psychanalyse tout comme la philosophie n’ont pas a avoir de legitimite “scientifique”. ce sont des theories, des convictions, on peut y adherer ou pas et de toute facon, en ce qui concerne l’etre humain, les generalites ne sont pas tres utiles. un psychologue donne des pistes a explorer, je ne pense pas que Dolto (que j’ecoutais sur France Inter quand j’etais petite) ait assene des dogmes. elle a propose des solutions aux parents, libre a eux d’essayer et de ne pas continuer si ce n’etaient pas les bonnes solutions.

    etant scientifique moi-meme, les preuves statistiques dans le domaine de la psychologie clinique me font bien rigoler…

  8. #8
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    versatile > Ah que bien sûr ! Mais je pense qu’il ne survivra pas longtemps à son vieux pote.

    Miss S > Merci, Miss S, toujours là pour les S. C’est corrigé.

    Vagant > Tout les discours se doivent d’être relativés, « scientifiques » ou pas. À l’époque de ma naissance, on faisait jeûner les nouveaux nés pendant 24 heures. Dingue, non ?

    columbine > Chuis d’accord.

  9. #9
     
    gravatar
    Mémorandhomme a gazouillé  :
    Il n’y a pas tellement lieu de s’étonner de voir qu’une intellectuelle de haute volée a donné naissance à un bouffon. Il y a d’autres exemples : regarde Arno Klarsfeld…
  10. #10
     
    gravatar
    Miss S a gazouillé  :
    De rien de rien.

    Je ne sais qui m’a le plus traumatisée : Carlos et ses chansons ou sa maman et ses préceptes appliqués par la mienne…

    Impressionnant son “petit” prénom, on comprend mieux sa dégénérescence…

  11. #11
     
    gravatar
    Vagant @ Columbine a gazouillé  :
    1/ Il ne faut pas confondre psychologie et psychanalyse.
    2/ C’est sur la base de statistiques que le Rorschach a ete cree, et qu’il est aujourd’hui un outil diagnostic efficace.
  12. #12
     
    gravatar
    Armalite a gazouillé  :
    Juste lol aux trois dernières lignes de ton post :)
  13. #13
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Mémorandhomme > Au moins, le Arno, il a un prénom à coucher dedans.

    Miss S > Allons, allons, pas de délit de sale prénom ! Concernant les chansons de Carlos, je ne sais pas, ça fait partie de notre patrimoine comique avec Annie Cordy, Pierre Perret et Bobby Lapointe (je sais, je sais, je mets Bobby Lapointe dans la liste par pure provocation ;-)

    Vagant > Il ne fait pas confondre non plus psychiatrie avec psycho et psycha. C’est la psychiatrie qui, appartenant au domaine de la médecine, se doit de la plus grande rigueur méthodologique mais dans ce domaine médical comme dans les autres, il ne s’agit toujours pas d’une « science exacte. »

    Armalite > Alors juste ;-)

  14. #14
     
    gravatar
    MarieM a gazouillé  :
    Mourir pour des idées Brassens
    ………………………………………………….
    Les saint jean bouche d’or qui prêchent le martyre
    Le plus souvent, d’ailleurs, s’attardent ici-bas
    Mourir pour des idées, c’est le cas de le dire
    C’est leur raison de vivre, ils ne s’en privent pas
    Dans presque tous les camps on en voit qui supplantent
    ………………………………………………………………………….

    Car, enfin, la Camarde est assez vigilante
    Elle n’a pas besoin qu’on lui tienne la faux
    Plus de danse macabre autour des échafauds!
    Mourrons pour des idées, d’accord, mais de mort lente
    D’accord, mais de mort lente

    votre billet qui parle de Jean Chrysosthome et de Camarde , m’a remis en mémoire cette belle chanson
    Bises Marie

  15. #15
     
    gravatar
    columbine@vagant a gazouillé  :
    1. si vous vous referez au Rorschach, vous parlez de cas pathologiques, la plupart des parents qui consultaient Dolto demandaient des conseils a propos d’enfants “normaux” pour des “petits” problemes. il s’agissait d’aider les parents a elever leurs enfants quand ils rencontraient des difficultes

    2. le test Rorschach est controverse, de toute facon.

  16. #16
     
    gravatar
    Vagant a gazouillé  :
    CUI : Je n’ai pas parlé de psychiatrie non plus ! Les psychiatres sont des médecins, certes, mais si leur cursus leur permet d’administrer des médicaments, il ne les forme pas à faire du diagnostic psychologique. Cette spécialité est d’ailleurs appelée à disparaître. De toutes façons, la seule science exacte, ce sont les mathématiques. Le reste n’est qu’approximations, que ce soit de la modélisation pour la physique ou des statistiques pour les sciences humaines.

    Columbine : Les petits problèmes en apparence peuvent en cacher des gros, et vous faites bien de mettre des guillemets à la normalité… qui n’est que la médiane d’une gaussienne. Le Rorschach ou le TAT – dont la base est statistique dans les deux cas – sont des outils de diagnostic qui ne préjugent pas du type de problème du patient. Quant à Dolto, elle généralisait ses observations en dehors de tout protocole expérimental ou étude statistique comme cela devrait être le cas en psychologie. Cette approche floue et intuitive est plutôt d’inspiration psychanalytique…

  17. #17
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    MarieM > Le pauvre Yvan-Chrysostome, apparemment, il a eu un truc plutôt rapide. Bon, en même temps, on n’est pas trop sûr qu’il soit mort pour des idées (et puis à vrai dire je ne connais que Brassens pour parler de camarde).

    columbine & vagant > En tout cas, s’il y a un truc qu’il faut bien constater, c’est que je ne maîtrise absolument plus la façon dont les commentaires de mes billets dérapent :-D
    Je parle de Mc Do et de vinaigrette et ça se transforme en pugilat sur l’éducation des enfants.
    Je parle de la mort de Carlos et d’un souvenir d’adolescence et ça vire en querelle d’expert sur les psych*.* eh eh eh

  18. #18
     
    gravatar
    columbine@CUI a gazouillé  :
    pour une fois tu ne peux pas m’accuser de transformer ton “forum” en annexe de Marie-Claire :-)

    querelle? tout de suite les grands mots…si tu voyais les crêpages de chignon en règle sur certains blogs…

  19. #19
     
    gravatar
    Vagant pour CUI a gazouillé  :
    Transformer son blog en forum de discussion, c’est la clef du succes !
  20. #20
     
    gravatar
    Pedro El Poto a gazouillé  :
    Il me semblerait impoli de ne pas venir faire mon petit commentaire sur cette note où je suis acteur.

    De mon côté, lorsque j’ai lu la nouvelle de la mort de Carlos (en arrivant au taf, sur Yahoo News) je venais de refermer un livre de Dolto, et dans le chapitre que je suis en train de lire, elle évoquait son gros fils jovial. Impression très curieuse. Je dois dire que je suis un peu surpris par le mépris exprimé ici et là pour ce gros homme jovial qui avait quitté la chanson populaire depuis 15 ans et faisait me semble-t-il de la production de documentaires sur ses passions.

    Au sujet de Dolto (le point de départ de notre discussion c’est que son dogmatisme et son auto-satisfaction m’irritaient), je souhaite ajouter qu’en tant que parent préoccupé par les petits problèmes de mes enfants petits, petits problèmes parfois bien douloureux, cette première lecture de Dolto m’est précieuse car les réponses qu’elle apporte donnent à penser et réfléchir, m’obligent à prendre du recul, me conduisent à adopter un point de vue autre que celui que j’aurais spontanément. En particulier, confronté aux colères et aux crises d’angoisse gonflantes et récurrentes de mon fils aîné, j’ai abandonné la question “comment faire pour qu’elles ne se reproduisent plus ?” à la question “que cherche-t-il à dire ?”, “pourquoi souffre-t-il ainsi ?”, “que pourrais-je lui dire pour l’apaiser ?”

    Sinon, il me semble que Dolto était pédiatre et psychanalyste et qu’elle a été une thérapeute confrontée à des cas très lourds. Elle n’était pas seulement une gentille madame qui causait dans le poste à des parents confrontés à des petits problèmes. Et je suis véritablement impressionné lorsque je constate combien notre époque est imprégnée de ses pensées et de ses convictions.

    Pour terminer, je crois que je vais écrire aussi une note sur certains propos frappants tenus lors de ce repas…

  21. #21
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Columbine > Je ne sors cet argument choc que dans les cas extrêmes ! Là, je pourrais parler d’annexe de pyschologies magazine, mais je ne perçois pas encore de « dérive » !

    Vagant > La clé du succès, dis-tu ? Je ne sais pas, c’est délicat. La difficulté, c’est de faire en sorte que les commentaires soient enrichissants, par rapport à l’article initial. Si la zone de commentaire est réservée aux soupirs énamourés de groupies, ou si ça vire systématiquement à la baston trollesque, c’est pas terrible. Pour l’instant, je me sens encore à l’abri de ces deux dérives, mais je reste vigilant.

    Pedro el poto > Merci pour ce dense éclairage (concernant le mépris affiché « ici » (et là ?) à l’égard de Carlos, il n’y en a pas une once dans ma note – je suppose que tu pensais à certains commentaires).
    Concernant les souffrances de ton grand bonhomme, c’est délicat pour moi de t’en parler ici, c’est délicat d’en parler où que ce soit. On éduque forcément nos enfants en fonction de ce qu’on est soi-même.

  22. #22
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Pffff… Mais Henri Salvador n’était pas dans ma TOKILL list non plus !
    Enfin, ça en fait quand même deux en pas longtemps. J’espère que M.M. a actualisé son testament.

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>