[1088] Prise de position

une femme à genoux suce un homme debout. Le cadrage laisse les sexes invisibles, mais on voit les seins généreux de la femme
— Cette photo me fait penser à une discussion que nous avons eue…

Quelle est la meilleure position à adopter pour une fellation ?

Il est important de penser au confort des deux protagonistes.

Le sucé doit pouvoir s’abandonner aussi langoureusement que possible. À ce titre, la position allongée est certainement la plus indiquée.
La suceuse (NB : il est clair que la suceuse pourrait tout aussi bien être remplacée par un suceur, mais pour cet exercice à illustration imposée – proposée serait plus juste – nous collerons à l’identité sexuée des deux protagonistes de l’image), elle, doit être dans une situation confortable, en équilibre, et idéalement doit pouvoir faire usage, avec la plus grande liberté, de sa bouche (c’est une évidence), de ses deux mains et pourquoi pas d’autres parties de son corps qui pourraient se prêter à compléter la caresse buccale : les seins (ceux de la femme photographiée pourraient généreusement se prêter à l’exercice de la cravate de notaire ou branlette espagnole mais ce n’est pas l’objet de cette note), les cuisses, etc. Et pour cela, la position couchée de l’homme n’est plus idéale, car dans cette position, la femme est généralement à quatre pattes, a besoin d’une main pour se maintenir et seule l’autre reste disponible pour branler la queue. Il s’en suit que les couilles sont souvent délaissées (rappel : don’t neglect the balls!), le périnée et l’anus, n’en parlons pas.

Dans la position debout, ici illustrée, l’homme, sans doute un peu pressé ou pressant, s’est avancé de telle façon que sa partenaire, de crainte sans doute d’être éborgnée, s’est légèrement penchée en arrière et utilise donc une de ses mains pour s’équilibrer. C’est fâcheux. Il ne reste plus à l’homme qu’à fermement saisir la nuque de sa suceuse pour la faire revenir vers lui afin qu’elle retrouve l’équilibre et l’usage adéquat de ses deux mains.

Debout, l’homme ne peut pas totalement s’abandonner, mais la tension qui prendra tout son corps (et notamment les deux jambes sur lesquelles il prend un appui ferme) se prolongera jusqu’à son membre. Cette position est assez propice à basculer de la fellation à l’irrumation (définitivement ou par alternance) mais il s’agit là encore d’une déviation par rapport à notre sujet initial.

Pour un peu plus de détente, l’homme peut prendre appui sur le mur, plier légèrement les genoux pour se relâcher d’une part, et éventuellement faciliter le travail de sa compagne appliquée 1.  S’asseoir dans un fauteuil moelleux, un canapé confortable, voire une banquette (je vous renvoie à l’illustration de cette ancienne note où la deuxième main de la suceuse trouve une autre occupation que celles recommandées plus tôt, mais qu’il me paraît difficile de réprouver) paraît un bon compromis.

Les considérations anatomiques ne sont pas tout.
Ne pas négliger le plaisir de voir devant soit sa suceuse en position de dévotion.


  1. J’ai souvenir d’un orgasme terrible qui m’avait secoué dans cette position avec L*** qui, pour commencer, maîtrisait la technique de la gorge profonde, et qui de surcroît avait enfoncé deux doigts dans mon cul qu’elle caressait avec douceur. []

25 gazouillis sur “Prise de position”  

  1. #1
     
    gravatar
    dita a gazouillé  :
    là en plus il est sur un lit ce qui rajoute une difficulté à la stabilité de tout ça :)
  2. #2
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    dita » Oui, sur le lit ; plus confortable pour elle, moins stable pour lui. Mais on ne voit pas ses mains ; comme il est à proximité du mur, il se stabilise sans doute de la main gauche. Je me demande ce que fait la main droite.
  3. #3
     
    gravatar
    Madamesennuie a gazouillé  :
    Ils ne sont pas sur un lit, où alors le matelas est très ferme.
    Je pense qu’il s’agit plus d’une couverture posée au sol (en laine à mon avis)
  4. #4
     
    gravatar
    dita a gazouillé  :
    oui en revoyant la photo de plus près, effectivement si il était sur un lit, les pieds seraient plus enfoncés. Excusez moi d’avoir eu l’esprit ailleurs ;)
  5. #5
     
    gravatar
    Madamesennuie a gazouillé  :
    Par la couleur coquille d’œuf du mur sans doute ;)
  6. #6
     
    gravatar
    mimilette a gazouillé  :
    Finalement, la fin de cette note me plait. Une position où la fille serait en dévotion, (l’homme assis, légèrement en arrière) l’angle presque parfait pour regarder le sujet sucé, de temps à autre, lui faire sentir et voir sa longueur … S’occuper de toutes ses qualités et aussi des siennes.
    En revoyant cette photo, je me dis que la main de l’homme est juste posée sur la tête de cette belle créature, l’accompagnant dans son travail, la réconfortant, l’encourageant … Ca doit décupler la force et l’envie de le sucer !
  7. #7
     
    gravatar
    Goormand a gazouillé  :
    Tu oublies que même en position “à 4 pattes” la suceuse peut faire usage de ses seins… même involontairement d’ailleurs.

    Si la poitrine est suffisamment généreuse, on peut la sentir frotter contre nos cuisses, et j’avoue que c’est un contact que j’apprécie :)

    Si en plus les seins sont (très*) fermes, le contact devient un vrai régal !

    * du genre classe 4 si j’ai bon souvenir, et je ne pense à personne en particulier… (enfin… si en fait).

  8. #8
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Madamesennuie » Vous avez raison, c’est sans doute un tapis (pour la matière, je ne me prononce pas ; auriez-vous le même ?), d’autant que l’on voit ce qui est, du coup, très vraisemblablement une plinthe courant le long du mur.

    dita » (À la limite, je trouve ça assez rassurant que, toi et moi, nous ayons eu l’esprit “ailleurs” !)

    re-Madamesennuie » C’est drôle, ce que vous dites fait directement écho à un texte que j’ai lu récemment, après avoir cherché sur internet ce que pouvait être un « code couleur » en langage BDSM.
    La réponse est ici.
    “Coquille d’œuf” est probablement à considérer comme une super-provocation chez Monsieur Cui-cui.

    mimilette » Comment dire ?! Ça ne m’étonne pas du tout de ta part, ce commentaire :-D

    Goormand » Ah ah ! Oui ! J’avais oublié ces histoires de classe ! (Certainement, à quatre pattes, ça a aussi ces avantages. De toute façon, une position préférée, c’est bien, mais ça deviendrait vite ennuyeux si on ne s’en tenait qu’à celle-là.)

  9. #9
     
    gravatar
    Vagant a gazouillé  :
    Tu sembles conclure par le fauteuil, ce qui effectivement est un bon compromis. L’homme peut ainsi avancer son bassin pour offrir à la curiosité de sa partenaire d’autres zones érogènes. Mais pour mieux s’abandonner, l’homme devrait pouvoir basculer en arrière sans être bloqué par le dossier du fauteuil. Aussi pourrait il tout simplement être assis au bord du lit au début de la fellation, puis basculer en arrière en poussant un râle de plaisir au moment de l’éjaculation, tout en maintenant la tête de sa partenaire pour éviter tout choc thermique sur son membre chauffé à blanc. Il y a néanmoins une autre posture que tu n’as pas évoquée, celle du 69 où l’homme est dessus et la femme dessous. Ce n’est certes pas vraiment confortable, ni pour l’un, ni pour l’autre, mais il y a dans cet inconfort une promiscuité salace qui ne manque pas de piment. Tandis que le phallus de l’homme est planté comme un pieu dans la bouche de la femme, dont la tête est bloquée entre le lit et les cuisses du mâle, ce qui ne lui permet que de téter le gland, elle se retrouve le nez coiffé des couilles de l’homme avec pour seul horizon un anus à visiter. Pour peu que notre homme ait assez de sang froid pour exciter les parties génitales de madame comme il se doit, tout cela peut se terminer en éjaculation faciale particulièrement messy au plus fort d’un orgasme partagé qui ne manquera pas d’un certain charme.
  10. #10
     
    gravatar
    khoreia09 a gazouillé  :
    Le cunni sur le fauteuil c’est pas mal non plus (je sais, je dévie du sujet initial)
  11. #11
     
    gravatar
    L'Onirique a gazouillé  :
    On peut très bien se servir des deux mains, même si le receveur est allongé.
    juste par intermittence..
    y a même les pieds d’ailleurs mais je m’égare.

    sinon j’ai des souvenirs d’homme sur les genoux et de fellation faite allongée ou quasi, avec vue sur cambrure qui apparemment exerçait une certaine attraction et une attraction certaine.

    ceci dit les pratiques et le confort sont une choses mais c’est tout de même le contexte, le décor, les envies du moments qui prévalent. et puis mince, même pour une fellation on peut changer de position :)

  12. #12
     
    gravatar
    missdactari a gazouillé  :
    Quand l’homme est allongé sur le dos, une main pour branler, l’autre main pour caresser ?

    Nan… une main pour branler, l’autre main pour… se tenir les cheveux !
    ( quand on ne veut pas casser l’élan de l’action ” attends je retourne la valise qui me sert de sac à main pour trouver ma pince à cheveux ” )
    L’appui étant prix sur le coude de la main qui branle.

    Quand on vous dit qu’on fatigue à vous sucer hein… ( ou qu’il est absolument impératif d’apprendre à nous tenir les cheveux efficacement…)

    Il faut vraiment que je fasse une note-leçon pour expliquer comment on tient les cheveux ^^

  13. #13
     
    gravatar
    R. a gazouillé  :
    La cravate de notaire, ou le truc que je ne pourrais décidément jamais faire, malheureusement… :oD
  14. #14
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Vagant » Je note toutes tes suggestions qui pour certaines mériteraient débat (je crois que je n’ai pas besoin de m’étendre sur le dos pour bien jouir, j’ai surtout besoin de pouvoir totalement me relâcher et un fauteuil moelleux me suffit). Pour l’éjac’ faciale, je dis juste : bof. Jamais essayé ni vraiment eu l’envie de le faire. Je préfère de beaucoup jouir dans la gorge de ma suceuse, si elle veut bien de ma semence.

    khoreia09 » Nous avons déjà discuté ici des meilleures positions pour le cunnilingus. Il y a eu des débats enflammés ! Moi, j’adore que ma partenaire assoie sa chatte sur ma bouche (moi allongé, elle agenouillée sur moi), mais semble-t-il, ça n’est pas pour la femme la position idéale (sans doute pour les mêmes raisons que j’évoquais pour l’homme sucé : pas possible de se détendre suffisamment). Mais il y a un petit côté soumission au désir de la femme (qui met la pression qui lui convient) comparable à celui de la domination de l’homme qui se fait sucer debout par une femme à genoux.
    N’hésitez pas à apporter votre contribution. Ça se passe là : Exercice n°2 – 10 questions pour améliorer le cunnilingus !

    L’Onirique » Il y a bien évidemment bien des variantes possibles (je ne prétendais pas en une courte note être exhaustif !) en fonction de la souplesse, la musculature, la taille, … et bien sûr les envies !

    missdactari » Plutôt qu’une note leçon, moi j’aimerais bien une leçon tout court (surtout que tu es précédée d’une certaine réputation dans le domaine ^^). Je ne suis pas très doué pour tresser des couettes (je dis ça au passage, même si c’est légèrement hors sujet).

    R. » Mouais, bof, moi qui aime plutôt les petits seins, j’ai quand même eu quelques occasions de tester Napoléon sur les remparts. C’est rigolo, mais pour arriver à en jouir, je pense qu’il faut se lever de bonne heure (c’est un peu comme la branlette avec les pieds : ça titille l’imagination mais ça n’est pas très “efficace”).

  15. #15
     
    gravatar
    judieK a gazouillé  :
    Je ne suis pas d’accord avec vous Cui concernant la branlette avec les pieds. Vu comme ça on se dit “ouais bof, peu d’intérêt”. Une fois j’ai pratiqué, je me sentais maladroite, n’y prenais aucun plaisir tellement je me sentais gauche. Or le branlé a pris un pied d’enfer, selon lui.

    Concernant la fellation, j’aime que mon amant soit allongé, ou assis et qu’il m’aide de mouvements du bassin et de sa main sur ma nuque.

  16. #16
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    judieK » Je ne dis pas que ça n’a aucun intérêt, ou alors je me suis rudement mal exprimé si c’est l’impression que je vous ai donnée.
    Non, j’adore ça, ça m’excite énormément, et dans l’idée, et dans les sensations.
    Je dis juste que ça manque souvent de précision dans le geste, et que je ne crois pas être capable d’arriver à l’orgasme juste par cette caresse (mais je ne jouis pas non plus quand on me caresse les fesses, et pourtant c’est délicieux aussi). Bref… dans le sexe, tout ne doit pas forcément être tourné vers le seul but de l’efficacité, ce serait bien ennuyeux.
  17. #17
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    JudieK » J’oubliais, pour la fellation, les mouvements de bassin, la main sur la nuque qui peut, elle aussi, imprimer un rythme, tout cela j’en abuse quand j’ai envie de me laisser aller impatiemment jusqu’à l’orgasme…
  18. #18
     
    gravatar
    kay a gazouillé  :
    La main dans les cheveux, pour la femme, c’est ce qui rend la fellation tellement extraordinaire …

    La position que je préfère ( et qu’il préfère, et de loin !!! ), c’est lorsqu’il est debout devant le lit, et que je suis allongée sur le ventre … Il suffit que je relève un peu la tête, et ma langue est juste à la hauteur de de son gland … Reste plus qu’à lécher, des tout petits coups de langue pour commencer …pendant qu’il me tient par les cheveux et qu’il accompagne le mouvement …

    La vue qu’il a de mon postérieur, est parait – il , incomparable, c’est dans ces moments – là qu’il aimerait avoir le don ubiquité…

  19. #19
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    kay » J’ai eu un peu de mal à visualiser (d’autant que je ne sais pas à quoi ressemble votre incomparable postérieur) mais je crois que j’ai réussi. Au début, j’ai pensé à cette position, très soumise, ou la femme est allongée sur le dos cette fois, la tête rejetée en arrière sur le bord du lit, et l’homme debout. Il ne peut pas saisir les cheveux, mais c’est clairement lui qui imprime le rythme, la profondeur de la pénétration… C’est assez délicat, si vous flirtez avec la gorge profonde, car votre partenaire ne maîtrise pas tout à fait ce qu’elle doit faire (cela s’apparente d’ailleurs plus à de l’irrumation que de la fellation). Je suis disert, parce que c’est comme ça que j’ai joui lundi et c’était… hum… très wahou !
  20. #20
     
    gravatar
    Pascou a gazouillé  :
    Ah, parce que la photo n’est pas contractuelle ???
    Ce sont les dames qui doivent être déçues, CUI !!!
    Bon, moi ausi… lol

    Au fait, bonjour Cui et poignée de mains chaleureuse

  21. #21
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Pascou » Eh non, en effet, encore un cliché non contractuel mais tu reconnaîtras que ce sont surtout les amateurs de seins qui peuvent se rincer l’œil, plus nombreux que les amatrices de mollets.
  22. #22
     
    gravatar
    Cristophe a gazouillé  :
    La meilleure position est celle qui vient dans l’inspiration de l’instant, puis on peut changer pour une meilleure position, et re-changer… La meilleure position à un moment peut ne plus être la meilleure à un autre, et il peut être excitant de nous mettre momentanément dans une position qui n’est pas la meilleure, s’amuser et trouver du plaisir dans une contrainte… Bref cela est complexe, le principal est que personne ne campe farouchement sur sa position.

    (Audrey et Cristophe)

  23. #23
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Audrey & Cristophe » Tiens, ça me fait plaisir de vous retrouver par ici, vous me manquiez ! On est bien d’accord : il ne s’agit pas de s’enfermer dans modus operandi réglé comme du papier à musique.
  24. #24
     
    gravatar
    ivv a gazouillé  :
    Comment se fait-il donc que je n’ai jamais commenté cette note ???
  25. #25
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Je ne sais pas, mais maintenant que tu es là, je t’en prie : fais-le donc !

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>