[1145] Extase I

(Certes, il y a un côté fat à parler d’orgasmes féminins – enfin, d’orgasmes que j’ai provoqués, bien évidemment – mais ce sont des moments qui m’ont moi-même ému et que je veux partager – et puis je rabâche assez souvent combien le plaisir de ma partenaire compte pour moi, là aussi sans pouvoir écarter le légitime soupçon d’autopromotion que peuvent susciter de tels propos, pour me permettre de temps à autre de l’illustrer par les faits.)

* * *

couple - Varenne

Nous sommes depuis quelques heures installés dans la “chambre à la statue” de cet hôtel mythique des libertins parisiens. Hôtel où d’ailleurs, Salammbô et moi avons passé notre première nuit ensemble. Cela faisait des semaines que nous ne nous étions pas revus. Des semaines et des semaines, et j’avais terriblement envie de prendre son cul.

J’en ai parlé tout récemment, je ne sais jamais ce qui prédomine entre la douleur et le plaisir dans la sodomie et j’y vais à chaque fois à reculons (comment veux-tu comment veux-tu…), une sorte de combat entre mon envie et la projection que je me fais de la (non-)envie de l’autre. Or, pas une seule fois, Salammbô ne s’est plainte du sort que j’ai réservé à ses fesses, bien au contraire. Sans doute me manque-t-il, pour avoir plus d’assurance, une pratique plus régulière. Disons-le plus simplement : Salammbô et moi ne baisons pas assez souvent ensemble (nos occupations réciproques, légitimes comme illégitimes, et puis ce fâcheux concours de circonstances qui nous a éloigné l’un de l’autre plus de deux mois). Je m’introduis donc dans son cul avec crainte, comme un voleur craignant de déclencher l’alarme. Mon dieu que c’est bon ! Salammbô est allongée sur le ventre, sur le lit, et subit mes assauts de plus en plus fermes et rythmés. À deux doigts de jouir, je fais une pause, car je veux en profiter plus longtemps. Deux équations différentielles plus tard1, je reprends les allées et venue, hypnotisé par le spectacle de ma queue coulissant dans l’anneau nu entre ses deux fesses.

Et finalement, c’est elle qui jouit. Son corps tout entier tremble du plaisir qui littéralement la secoue. Je cesse alors les mouvements de mon sexe, je m’allonge sur elle pour la prendre dans mes bras et la sentir vibrer.


  1. Just joking ! []

30 gazouillis sur “Extase I”  

  1. #1
     
    gravatar
    FLORENCE a gazouillé  :
    Cher Cui,
    Du moins cette fois-ci tu as eu une réponse à tes craintes le plaisir l’a emporté
  2. #2
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Florence » Eh oui, oui en effet, mais ça ne m’empêche pas d’être tout autant craintif la fois d’après :)
  3. #3
     
    gravatar
    L'Onirique a gazouillé  :
    craintif, craintif..tu ne dois pas être si craintif pour engendrer un séisme ;)
    (non mais je taquine)
    question qui me vient (mais c’est ptet dans tes archives..): est ce qu’une amante orgasmant avec secousses en mode anal, jouit de la même façon, mode génital?
    un avis?
  4. #4
     
    gravatar
    Frenchsweet a gazouillé  :
    En réalité, ce blog est un blog scientifique !!! vous cachez bien votre jeu, mon cher ;-) (moi aussi je vous taquine, mais c’est pour vous éviter de prendre la grosse tête) (à moins que je ne sois jalouse de ..
  5. #5
     
    gravatar
    Vellini a gazouillé  :
    Tiens, ce lieu est l’un des rares que je n’aime pas, ça me parait comme vieillot (un vieux pas beau hein! Parce que le “Ô saison” rue du débarcadère est un vieux beau.^^), poussiéreux et très sombre, ceci dit je ne connais pas la chambre “chinoise”.

    Sinon je dis… Extase. :)

  6. #6
     
    gravatar
    Tamara a gazouillé  :
    Moi, c’est juste les hôtels que je déteste, ça me bloque totalement. J’aime tout le reste…enfin, la sodomie, parce que Salammbô…allez hop, qu’elle aille coucher avec Kipling, il feront des petits et on les noiera (private joke).
    Nous sommes informatiquement et littérairement absolument incompatibles.
  7. #7
     
    gravatar
    Frenchsweet a gazouillé  :
    j’aimerais aller sur le blog de Tamara, mais ça ne marche pas .. Florence et Vellini, itou :-(
    Où cachez-vous vos liens, CUI ???? ;-)
  8. #8
     
    gravatar
    Vellini a gazouillé  :
    @Frechsweet: C’est vrai, il n’est pas associé à mon pseudo lorsque c’est un blog autre que sur blogger, j’ai souvent la flemme de le rentrer ;)
    Expressément, je l’ai rentré sur ton blog. Voilou. :)
  9. #9
     
    gravatar
    Tamara a gazouillé  :
    …mais vous allez être déçu(e), c’est un blog tricot/enfants/équitation.
    Et quand je saurai faire la cuisine je mettrai des recettes.
  10. #10
     
    gravatar
    Frenchsweet a gazouillé  :
    merci Tamara,
    je me suis permise de vous lier (pour le moment où vous publierez des recettes de cuisine, ce serait bête de rater ça ;-))
  11. #11
     
    gravatar
    FLORENCE a gazouillé  :
    , ben je n’ai pas de blog moi …
  12. #12
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    L’Onirique » Je ne crois pas avoir la réponse dans mes archives. J’ai connu des femmes qui orgasment en mode sismique côté face, côté pile je n’ai observé ça que chez Salammbô ce soir-là, pour autant que je me souvienne (je n’ai pas connu beaucoup de femmes qui jouissent vraiment analement, je veux dire sans masturbation clitoridienne conjointe, même pas une poignée).

    Sweetie » Ah mais non, j’ai toujours été un scientifique, moi – je suis ingénieur informaticiennnnnnnnnnn.
    Et puis vous savez bien que ce n’est ni la tête ni mes chevilles que vous me faites gonfler.

    Tamara » Pour éviter les chambres d’hôtel, il faut des amant(e)s célibataires, et ni Salammbô ni moi ne le sommes. Ou alors attendre les moments très exceptionnels où le lit conjugal est vide, et alors ça, c’est souvent considéré comme très très transgressif. Bref, je fais contre mauvaise fortune bon cœur.
    Je n’arrive pas très bien à savoir si nous avons le moindre point commun, chère Tamara. Je n’aime pas les quadrupèdes, je n’ai pas lu d’auteur russe depuis Zamiatine et c’était au lycée, et il n’y a pas que le civet que j’aime bien réchauffé.
    Le Kouign-Aman peut-être ? (À tous les coups, vous trouvez ça aussi boursoufflé que Kipling.)

    Vellini » Pourtant, rue du débarcadère, les chiens en porcelaine sont au moins aussi ringards que la statue évoquée plus haut. Quant à la chambre chinoise, vous manquez vraiment quelque chose. Je vous y invite ?

    Frenchsweet » Ah, moi je ne dissimule absolument rien, comme lien, je ne suis pas du genre cachottier (quoi que…).

  13. #13
     
    gravatar
    Frenchsweet a gazouillé  :
    “Et puis vous savez bien que ce n’est ni la tête ni mes chevilles que vous me faites gonfler.”

    JE ne fais rien gonfler, je n’ai pas cet honneur ;-) c’est vous tout seul, vous lisez mes mots et vous imaginez Dieu sait quoi, je n’y suis pour rien si vous avez le mental obsessionnel !

  14. #14
     
    gravatar
    Frenchsweet a gazouillé  :
    “Ou alors attendre les moments très exceptionnels où le lit conjugal est vide, et alors ça, c’est souvent considéré comme très très transgressif.”

    Transgressif, je ne sais pas, mais culpabilisant pour celle qui comme moi, étais libre comme l’air (lui marié), je ne le referai jamais, jamais !! – nos ébats sous le regard de son épouse, en photos dans tous les coins de la chambre. Mon Dieu ! non merci !

  15. #15
     
    gravatar
    Tamara a gazouillé  :
    Ah? J’ai déjà ramené des amants chez moi, alors que les enfants dormaient à l’étage au-dessous. Je ne suis pas super-torturée, en général.
    le seul truc qui me gave c’est d’être encore obligée de changer les draps.
    Cela dit, aujourd’hui qu’ils sont plus grands et ont le sommeil plus léger, c’est devenu impossible.
  16. #16
     
    gravatar
    Frenchsweet a gazouillé  :
    Tamara, vos ébats peuvent être discrets, tant mieux pour les enfants ;-)
    Mais votre compagnon (si vous en avez un) fait la même chose que vous de son côté je suppose ? dans ce cas c’est à lui de changer les draps ;-)
  17. #17
     
    gravatar
    Tamara a gazouillé  :
    Non ma chère, mon mari fréquente les hôtels, justement.
    Je suis étonnée de cette question concernant ma vraie vie, car j’avais pris votre silence à la question que je vous ai posée par mail comme un “oui” implicite…j’étais vraiment persuadée que nous avions cette connaissance commune.
    Je suis frustrée de m’être trompée, vraiment. Et j’ai zéro tolérance à la frustration.
  18. #18
     
    gravatar
    L'Onirique a gazouillé  :
    Cui: je ne fais le seisme que du côté anal (et effectivement faut pas de masturbation sinon ça ne le fait pas..) faut que j’en cause un jour à Anna :)
    et sous les coups.

    sinon, je peux avoir de beaux orgasmes mais c’est pas pareil.
    d’où ma curieuse question… :)

    merci de ton éclairage!

  19. #19
     
    gravatar
    Frenchsweet a gazouillé  :
    Tamara, je réponds à votre mail dès que je revois le jour.
    Dsl pour la frustration occasionnée en ce qui concerne ce dont vous étiez persuadée (encore que je ne pouvais pas savoir..)
    Les hasards existent sur le net (je les ai rencontrés) mais certainement pas là où on les attend ;-)
    see you
  20. #20
     
    gravatar
    waid a gazouillé  :
    la chambre à la statue …

    rires on se croise , je comprends que les draps soient usés

    tu remarqueras que les boules de ferronneries le sont au niveau du lit , il semble que la position levrette accrochées à ces boules les usent …

  21. #21
     
    gravatar
    Vellini a gazouillé  :
    Sourire… ^^
  22. #22
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Frenchsweet » Je sais bien que l’auteur qui publie un texte l’abandonne à son public et ne le contrôle plus, mais ne me faites pas rigoler en vous proclamant innocente. Encore heureux que le plaisir (les émotions) que l’on a en lisant un texte doivent quelque chose à son auteur ! Ne soyez pas modeste – qui plus est, vos textes sont autobiographiques, non ? On est donc en droit de s’attacher à la fois à la plume et à la main qui la manie.

    Et puis vous avez raison, il n’y a pas que pour la personne qui introduit son amant(e) au foyer que la situation peut être gênante. Il faut qu’elle soit acceptée des deux participants.

    Tamara » Ça m’est arrivé une poignée de fois, personnellement. Ça n’était pas traumatisant mais pas anodin non plus. Un des problèmes, aussi, c’est le voisinage…

    L’Onirique » J’ai lu quand même à plusieurs reprises des femmes qui trouvaient à l’orgasme anal une force particulière ; ça a l’air quelque chose de plus “total” mais je serais incapable de dire pourquoi et à mes yeux ça ne dévalorise surtout pas les autres orgasmes !

    Waid » Je n’avais pas fait gaffe aux boules… La prochaine fois, peut-être (même si je préfère nettement la chambre chinoise).

    Vellini » C’est toujours ça de pris !

  23. #23
     
    gravatar
    Frenchsweet a gazouillé  :
    Ah bon ? vous ne voulez pas qu’on rigole ? ;-)
    Tant pis ..
    Ceci dit, je persiste et je signe. Ce que je décris et écris ne parle tout de même que de mon vécu, de ce que je suis en tant que femme, amante et surtout amoureuse. Pour le reste, c’est vous, et vous tout seul (votre mental, la façon dont il reçoit mes mots et le traitement qu’il leur fait subir, et accessoirement votre main, dois-je comprendre ;-)) qui faites le reste, et non pas moi en tant que personne. C’est cela que je veux dire, et la modestie n’a rien à voir là dedans. Mais bon, si je fais de l’effet à votre main, c’est déjà quelque chose ;-)
  24. #24
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Frenchsweet » Je ne sais pas si ça vous décevra ou si ça vous rassurera, mais je peux vous assurer que devant vos écrits (que je ne prends ni plus ni moins que pour ce qu’ils sont, selon vos propres mots), ma main ne sert qu’à agiter la souris qui me permet de les lire de haut en bas !
  25. #25
     
    gravatar
    Frenchsweet a gazouillé  :
    ça me rassure (et je ne sais pas faire les ç majuscule : ça m’énerve !)
  26. #26
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Frenchsweet » Je peux vous apprendre. Ça n’est pas très compliqué mais j’avoue que j’ai un petit truc !
  27. #27
     
    gravatar
    juju051 a gazouillé  :
    Bonsoir,
    Comme vous le plaisir de “l’autre” passe toujours avant le mien.
    Pour la sodomie, essayez la position de face (je ne fais que comme ça) elle permet d’être aussi fusionnelle que la position du missionnaire, s’embrasser, mordiller les mamelons… que des avantages. Il suffit de descendre d’un étage….
    Amicales pensées
  28. #28
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    juju051 » Bienvenu ici !
    Oh, si j’ai fait passer l’idée que le plaisir de l’autre passait toujours avant le mien, j’ai poussé le bouchon un peu trop loin. La vérité est un peu plus nuancée, j’arrive parfois à être égoïste.
    Sinon, pour la sodomie, je n’ai pas de position de prédilection. J’aime beaucoup celle que vous proposez, pour l’intimité qu’elle offre. J’aime aussi en cuillère, c’est très doux. Mais curieusement, avec Salammbô, jusqu’à présent, ça a toujours été en levrette voire en éléphant.
  29. #29
     
    gravatar
    GreenLullaby a gazouillé  :
    Deux équations différentielles plus tard
    > Excellent. Just joking ? J’en connais un qui se retire et fait le tour de la chambre en petites foulées… Comme ça si je ne jouis pas toute seule, j’en suis au moins quitte pour un fou rire.

    Ca me donne l’idée d’un billet, tiens.

  30. #30
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    GreenLullaby » Oui, je joke, quand j’essaye de penser à autre chose, c’est plutôt pour tenter de hâter l’orgasme qui ne vient pas (mais chutttt…) !

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>