Articles écrits par : Comme une image

[1482] Brève d’été (3) – Songe d’une nuit d’été

Je suis en plein rêve et il s’annonce délicieux.Ézéchiel (mettons qu’il s’appelle ainsi) m’invite à une fête des sens chez lui. C’est un jeune homme moderne, environ 28 ans, il porte une barbe, il a la peau mate et je crois qu’il joue dans des films pornos féministes. Il y a déjà deux filles avec… Vite ! la suite »

[1481] Prosélytisme

Prosélytisme

Boulevard de Sébastopol, à Paris, il y a deux clubs qui se jouxtent. Le premier, le « Sun City », est un club gay. Le second, « l’Éclipse » (dont j’ai plusieurs fois parlé ici) est un club hétéro réservé aux couples.De ce que je crois savoir, le Sun City occupait jadis l’emplacement complet, et a été raboté pour… Vite ! la suite »

[1480] Brève d’été (2) – Petit théâtre

Dans notre chambre estivale, les nuits n’apportent pas tout à fait la fraîcheur attendue après une journée de chaleur. Faible amplitude de température. Comme nous n’avons pas de climatiseur, le ventilateur est indispensable.C’est notre premier été dans cette maison, nous en prenons la mesure au fil des jours paisibles que nous y passons, toi et… Vite ! la suite »

[1479] Wesh la musique t’es bonne !

Wesh la musique t'es bonne !

Après la jolie fête de juillet 2020 (deux ans, déjà ! Tempus fugit…), j’ai l’agréable possibilité de remettre ça au plein milieu du mois d’août parisien. J’envoie à ami·e·s des invitations comme des bouteilles à la mer vers des navigateurs possiblement en croisière à l’autre bout de la terre ou du département. Je t’ai oublié·e ? Fais-moi… Vite ! la suite »

[1478] Brève d’été (1) – Sexe photovoltaïque

Je m’étonne de la vitesse à laquelle je me suis habitué à la sensation de nager nu. Jusqu’à présent, les occasions étaient plutôt rares et me procuraient une sensation d’intense liberté ; et plus précisément une sensation difficile à décrire de l’eau circulant autour de mon sexe sans la protection d’un maillot.Que je plonge, que je… Vite ! la suite »

[1477] De ce côté du miroir

De ce côté du miroir

Il n’y avait pas de miroir judicieusement placé dans cette chambre d’hôtel. Bien en face du lit, on pouvait tout juste espérer voir transparaître nos silhouettes floues se former sur l’écran noir du téléviseur. Pour trouver un grand miroir, il fallait aller dans le couloir de l’entrée, là où l’armoire, celle qui recelait deux peignoirs… Vite ! la suite »

[1476] Pornographie(s)

Pornographie(s)

Avant-propos Twitter me donne, de temps à autre, l’opportunité de relire quelques-uns de mes anciens textes. Par le truchement d’une petite extension que j’ai installée et qui tweete en mon nom un peu de pub pour une des notes publiques tirée au hasard du corpus. Je ne les lis pas systématiquement, plutôt quand ils font… Vite ! la suite »

[1475] Deuxième carte postale d’Utopia

Deuxième carte postale d'Utopia

Il est 18 heures et je décide avec gourmandise d’embrasser les derniers rayons du soleil qui dément en cette fin de journée les prévisions de météo médiocre. Je claque de façon légèrement trop démonstrative le clapet de mon ordinateur portable, mettant ainsi fin à ma journée de travail, je glisse à la hâte ma serviette,… Vite ! la suite »

[1474] Carte postale d’Utopia

Comm' si la terre penchait, mes orteils, le sable, la mer, le ciel bleu

Tu te souviens de cette ruelle devant laquelle nous ne sommes pas passés ? Nous sortions du restaurant, nous avions descendu à deux cette bouteille fameuse de Bourgogne, j’étais gai, j’avais envie de toi, je t’ai proposé de nous soustraire du regard des nombreux passants de la grande ville où nous n’étions pas en nous faufilant… Vite ! la suite »

[1473] Femelle orientée objet

Nous venons de passer 12 heures dans une fête magnifique, peuplée de gens joyeux aux talents multiples, une fête des corps et des esprits avec le partage au cœur. Seul petit problème : je ne t’ai quasiment pas baisée. Je vais avoir une brève fenêtre de temps en fin de journée pour passer te voir et… Vite ! la suite »

[1472] Ma prostate n’est pas un gramophone

Ma prostate n'est pas un gramophone

Il s’en fallut de peu pour que ce bref message, déposé sur Twitter un soir d’ivresse où j’étais sous l’emprise de quelque substance, ne fit couler beaucoup de sang d’encre. Du coup, je viens ici apporter quelques explications. Rien de grave à n’arrive à ma prostate, au contraire ! Par ces mots, je ne voulais pas… Vite ! la suite »

[1471] Tu sais où tu peux te le mettre, ton écouvillon ?

Tu sais où tu peux te le mettre, ton écouvillon ?

Avant d’entrer en 2022, pensez à vous faire tester en profondeur par des mains expertes, maniant des écouvillons bien raides et compatibles avec la norme AFNOR ; inspirez un bon coup, et lancez-vous ! La maison CUI vous souhaite une année qui ne s’en laisse pas compter. D’après une illustration de Jean Morisot.

[1470] Cochonneries

Cochonneries

Mon amante ibère vante les qualités du chorizo de sa région : « c’est le meilleur d’Espagne, il ne contient que de la viande et du gras de porc, du sel et du paprika piquant ! » Entre deux galipettes, elle m’en tranche quelques rondelles dont je me délecte. Ma queue a déjà investi le cul de Pascualina quand… Vite ! la suite »

[1469] Writober – jour 31 – risque

This is post 32 of 32 in the series “Writober 2021” Je triche, je triche, je triche ! Je me suis lancé dans le défi Inktober pensant que ça allait passer crème ; les premiers jours, j’avais même pondu quelques texticules à l’avance. Et puis le temps m’a rattrapé, le boulot, les mille trucs à gérer entre… Vite ! la suite »

[1468] Writober – jour 30 – glisser

This is post 31 of 32 in the series “Writober 2021” Écarte un peu plus tes cuisses… Que j’y puisse glisser dans ta chatte deux, puis trois, puis quatre doigts… Ouvre-moi ta bouche, ouvre ta gorge et accueille-moi… Montre-moi ton cul ! L’as-tu bien lavé et dilaté ? J’en retire ce gros rosebud et j’y glisse ma… Vite ! la suite »

[1467] Writober – jour 29 – patch

This is post 30 of 32 in the series “Writober 2021” C’est une vieille histoire drôle qui m’avait fait rire et qui est plus vieille que ce burp, c’est dire si c’est une antiquité. Elle remonte à l’affaire Lewinsky, en 1998. Bill Clinton prend l’avion. L’hôtesse de l’air remarque un truc bizarre et lui glisse… Vite ! la suite »

[1466] Writober – jour 28 – croustillant

This is post 29 of 32 in the series “Writober 2021” Évidemment, c’est ce que tu recherches ici, j’imagine, ami lecteur : du cul, du cru, du croustillant ! Du qui t’amuse ou qui t’excite. Du qui t’ouvre une fenêtre sur mon âme, qu’avec un peu de lubrifiant tu pourras fister. Du qui te donne l’impression de… Vite ! la suite »

[1465] Writober – jour 27 – étincelle

This is post 28 of 32 in the series “Writober 2021” C’est ce qui nous fait galoper, faire des plans sur la comète, refaire le monde, nous faire avoir à nouveau vingt ans : nous asseoir à la même table, discuter de tout et de rien, et puis surtout de tout, et croiser dans son regard… Vite ! la suite »

[1464] Writober – jour 26 – relier

This is post 27 of 32 in the series “Writober 2021” Que les nouvelles connexions sont difficiles à établir, depuis qu’à démarrer cette fichue pandémie. Pour qui, comme moi depuis des années, ne supporte plus les applications de rencontre, et qui donc compte sur les rencontres IRL pour ouvrir ses horizons, je ne dois que… Vite ! la suite »