Articles écrits par : Comme une image

[1386] Le métier qui rentre

Une femme polymaste (ou presque)

C*** est un vrai camarade. Il a fait la connaissance d’une délicieuse jeune femme, devenue son apprentie soumise, et dans le cadre de sa formation en alternance, il me fait le plaisir de m’inviter à profiter de ses charmes. Nota : les dialogues reproduits ci-dessous sont évidemment des faux grossiers destinés à te faire ricaner, ami… Vite ! la suite »

[1385] C’est Chelsea que j’aime

C'est Chelsea que j'aime

En feuilletant le Libération du 14 janvier dernier, je suis tombé sur un article qui a accroché mon regard. Le titre n’est pas une vraie invitation au rêve (Chelsea Manning future sénatrice démocrate du Maryland ?) mais, outre que ce nom de Chelsea Manning me disait vaguement quelque chose, c’est surtout la photo qui accompagnait l’article… Vite ! la suite »

[1384] La quadrature du quinqua

Une petite culotte qui vous dit "Thank you for your love"

Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette année 2017 aura été, de mon point de vue sur moi-même, une année particulière, en demi-teinte. J’essaye de me replonger dix ans en arrière et je me souviens que l’année qui avait précédé mon passage à la quarantaine, l’année où je me suis accroché jusqu’au bout… Vite ! la suite »

[1383] Du creux de la main, je caresse mes rêves

Femme nue endormie, son sein.

Glissés sous la couette, toutes lumières éteintes, nous nous lovons l’un contre l’autre. Je glisse ma main sous ton pyjama léger et ma paume vient embrasser ton sein aimé. Ta poitrine est un érogène puissant et voici que cette apposition convoque sous la couette trois fantômes chéris. Le premier à se présenter est celui de… Vite ! la suite »

[1382] 🔐 cui.burp.fr

🔐 cui.burp.fr

Mon burp se modernise et vient de passer du protocole http au protocole https (S comme Sécurisé). À vrai dire, il n’y a pas grand chose à sécuriser ici, hormis le moment où vous tapez votre mot de passe pour vous identifier (et accéder ainsi au contenu privé). Mais Google veut que le web soit… Vite ! la suite »

[1381] Orage against the machine (#RES2017 jour 1)

Orage against the machine (#RES2017 jour 1)

La météo, ça va, ça vient. Certes, c’est une discussion de comptoir, mais il n’en reste pas moins que la météo est un élément central dans le plaisir que l’on va prendre à participer à un festival. La pluie n’est pas rédhibitoire, mais elle gâche le plaisir ! De même une chaleur trop forte peut également… Vite ! la suite »

[1380] Wet wet wet

Météo annoncée aujourd'hui

Pas facile de savoir si ça va mouiller ou pas ce week-end à Rock-en-Seine vu que la météo s’avère très fluctuante. Hier, on nous promettait un peu de flotte le vendredi suivi d’une bonne rincée le samedi… … Et aujourd’hui le samedi s’annonce nuageux et chaud, mais probablement sec avec un vendredi moins clément. Mystère,… Vite ! la suite »

[1379] Lettre polie à quelques amis qui se trompent sur l’infidélité

I have finally come to terms with the fact that SECRETS are NECESSARY.

Pour ceux qui me suivent sur Twitter, vous avez pu être témoins il y a une poignée de jour d’une passe d’armes plutôt virulente au sujet de l’infidélité, opposant des infidèles ou des ex-infidèles (dont j’étais) et, dans le camp adverse (car il y avait vraiment bataille), des polyamoureux. La chose qui m’a particulièrement choqué… Vite ! la suite »

[1377] Qui m’est une province, et beaucoup d’avantage ?

Vieille carte postale de Chaintré

This is post 6 of 6 in the series “Chroniques marsiennes” Un peu moins long et moins épique que l’Iliade et l’Odyssée, le récit de ce mois particulier, parenthèse bienvenue dans ma vie d’homme enchaîné à son travail et son foyer (zyva, verse ta larme de compassion !) Heureux qui, comme Ulysse, a fait un… Vite ! la suite »

[1375] Reverray-je le clos de ma pauvre maison

Dans son bain à bulle (autoportrait non contractuel)

This is post 5 of 6 in the series “Chroniques marsiennes” Un peu moins long et moins épique que l’Iliade et l’Odyssée, le récit de ce mois particulier, parenthèse bienvenue dans ma vie d’homme enchaîné à son travail et son foyer (zyva, verse ta larme de compassion !) Heureux qui, comme Ulysse, a fait un… Vite ! la suite »

[1374] (Humeur du jour et de la nuit) #10

(Humeur du jour et de la nuit) #10

This is post 10 of 10 in the series “Humeur du jour ou de la nuit” Quelques poussées de testostérone… exutoire en forme de recueil d’images pour les grands (Humeur du jour ou de la nuit) #1 (Humeur du jour et de la nuit) #2 (Humeur du jour et de la nuit) #3 (Humeur du… Vite ! la suite »

[1373] Quand reverray-je, hélas, fumer la cheminée ?

Une femme élégante se fait saluer par une tête de nœud (littéralement)

This is post 4 of 6 in the series “Chroniques marsiennes” Un peu moins long et moins épique que l’Iliade et l’Odyssée, le récit de ce mois particulier, parenthèse bienvenue dans ma vie d’homme enchaîné à son travail et son foyer (zyva, verse ta larme de compassion !) Heureux qui, comme Ulysse, a fait un… Vite ! la suite »

[1371] Plus la rue Littré, que le mont Parnasse

Une brune apparemment sage dans une tenue vaporeuse, les tétons cachés d'une paire de sparadraps noirs

This is post 3 of 6 in the series “Chroniques marsiennes” Un peu moins long et moins épique que l’Iliade et l’Odyssée, le récit de ce mois particulier, parenthèse bienvenue dans ma vie d’homme enchaîné à son travail et son foyer (zyva, verse ta larme de compassion !) Heureux qui, comme Ulysse, a fait un… Vite ! la suite »

[1370] Ou comme cestui là qui conquit les toisons

Jason et les Argonautes, conquérant la Toison d'Or

This is post 2 of 6 in the series “Chroniques marsiennes” Un peu moins long et moins épique que l’Iliade et l’Odyssée, le récit de ce mois particulier, parenthèse bienvenue dans ma vie d’homme enchaîné à son travail et son foyer (zyva, verse ta larme de compassion !) Heureux qui, comme Ulysse, a fait un… Vite ! la suite »

[1369] Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage

Toillette_de_Circé_pour_reçvoir_[...]Lequeu_Jean

This is post 1 of 6 in the series “Chroniques marsiennes” Un peu moins long et moins épique que l’Iliade et l’Odyssée, le récit de ce mois particulier, parenthèse bienvenue dans ma vie d’homme enchaîné à son travail et son foyer (zyva, verse ta larme de compassion !) Heureux qui, comme Ulysse, a fait un… Vite ! la suite »

[1368] Se plier en quatre

Se plier en quatre

Ces deux-là s’aiment, c’est une évidence ! Regardez-les, quand elle lui bande les yeux et qu’elle immobilise ses poignets sans même l’attacher, en les posant au sommet du lit, on les voit se consumer de désir. Sa bouche court le long de son corps tandis qu’il gémit (un murmure entre le rire et le soupir) de… Vite ! la suite »