Archives mensuelles : octobre 2007

[430] groumpf/isotope (SMS mon amour)

clavier

Pauvre lecteur et néanmoins ami que j’ai laissé seul et en plein désarroi face à cette série de petits textes, illustrés, sans explication, sinon quelques indices en commentaires, et ces titres reprenant systématiquement ces trois signes : S-M-S. Short Message Service, compagnon indéfectible de nos téléphones mobiles, que ferait-on sans ce petit complément d’âme à la… Vite ! la suite »

[427] Société Masculine Sodomite

couple

Cher K. Je sors d’une réunion palpitante, dans laquelle j’ai croisé à nouveau quelques jolies jeunes femmes qui m’intéressaient il y a encore une semaine. Notre cinéma d’hier, notre chaste pelotage, mutuel, m’ont fait regarder ce soir du côté des collègues masculins. K, quand nous revoyons nous ? Je veux te prendre, je te désire, j’en… Vite ! la suite »

[426] Sé Mové Signe

Apocalypse

Bonne et jolie question… Je n’ai pas de réponse qui se satisfasse d’être envoyée par SMS. Cependant J., je vous en prie, le monde ne s’écroulera pas lorsque nous passerons nos jeudis l’un sans l’autre. Le monde s’est déjà écroulé il y a quelques temps. :) Votre dévouée Pandore, au bain.

[425] Short Metropolitan Story

à la rose

Bonsoir Hélène ! J’ai été ravi de faire votre brève connaissance sur la ligne 14. J’espère avoir bien mémorisé votre numéro. J’espère aussi vous revoir prochainement, dussé-je attendre l’année prochaine. J’ai goûté brièvement votre bouche et, pardonnez-moi si je vais trop vite en besogne, je pense que ma queue s’y trouverait aussi bien que ma langue…. Vite ! la suite »

[422] Pong hypermédiatique – V

Arabesques intimes

Il avait comme pseudo « Joly Cœur » et le bagout qui va avec. Moi, l’inhibé qui m’étais emparé du Minitel® pour surmonter ma timidité, j’étais évidemment fasciné par ce séducteur. Va savoir ce que lui appréciait chez moi. J’étudiais sa technique. Comment il réussit à séduire Solange sur qui j’avais moi-même des vues restées stériles. Mais… Vite ! la suite »

[421] Une infidélité à ma 106 (Toronto by day)

Monospace

Cela fait une bonne heure, deux peut-être, que nous tournons en rond dans la banlieue résidentielle de *** sans trouver de retraite. Nous avions déjà fait une halte dans une impasse qu’on pensait tranquille mais à peine arrêtés, c’était le défilé des passants. L’envie nous prenait à la gorge et les caresses que l’on s’offrait… Vite ! la suite »

[420] Automne (Cécile de Volanges – 7)

Oleg Kosirev

Cela fait un petit moment que je ne vous ai pas parlé de ma Cécile de Volanges mais ne croyez pas pour autant qu’elle ait disparue de ma vie. Non, c’est juste que l’intrigue n’a guère progressé ces dernières semaines. Les réunions de travail se succèdent sans changement majeur ni dans sa tenue, ni dans… Vite ! la suite »

[418] Désoxyribo-Nucléique, Non merci

Bon, je vais pas en faire des tonnes mais si, comme moi, l’abjection de l’amendement Mariani concernant la mise en place de test ADN dans le cadre du regroupement familial vous donne envie de gerber, n’attendez pas pour ajouter votre signature à la mienne à la pétition lancée par Charlie-Hebdo et Touche pas à mon… Vite ! la suite »

[417] Friandise

Caramel

Je profite de cette période rugbystique pour vous parler du charmant film « Caramel » que j’ai vu il y a déjà quelques semaines mais dont je ne vous avais pas encore glissé un mot. Vous n’êtes pas sans savoir que caramel désigne au rugby un « gros » plaquage (enfin, moi j’étais sans le savoir jusqu’au mois dernier… Vite ! la suite »

[416] Home made

b3c685c62e828a07de8f1e7442fc5e96.jpg

Samedi matin, il est encore tôt et la maisonnée est encore endormie. C’était la semaine dernière, quand la fraîcheur des températures avait brisé mes rêves d’été indien. Je portais donc, exceptionnellement, un pyjama et M*** aussi. Dans un demi-sommeil, je sens son cul qui vient se coller sur mon bas-ventre et se frotte. Nous sommes… Vite ! la suite »

[415] Pong hypermédiatique – III

cronos, saturne, goya

Victoria : Tu as remarqué que les relations charnelles qui impliquent des monstres, des ogres et autres bestioles tout aussi ragoûtantes sont toujours le lot des femmes ou des gais? Comme une image : J’avoue que non. Tu parles de quoi ? De littérature érotique ? De film pornos ? Victoria : Toi qui es aventureux, prêt à tout ou presque,… Vite ! la suite »