Articles classés dans la catégorie : cuisse

[1192] Haïkul (Printemps 4)

Femme nue portant des bas dessinant des arabesques (détail)

Ceci est l’article n°4 sur 7 de la série « Haïkul » Un pied file entre mes jambes Gaine de nylon — Pluie de fleurs     Je me suis réveillé ce matin avec cette envie de haïku (et une splendide érection, soit dit en passant), et je me rends compte avec un étonnement amusé qu’elle naît… Vite ! la suite »

[1191] Inhi*bi*tion

I fuck every beautiful woman I meet; I'm TERRIFIED my friends are going to find out that I'm GAY

Je fais du recyclage de Twitt ! Ce n’est pas la première fois que je trouve sur PostSecret des cartes d’hommes couchant avec des femmes mais se revendiquant « gay ». Loin de moi l’idée de les traiter de mythos ou de diminuer leur mal de vivre, mais je m’étonne de cette dichotomie qui semble bien largement… Vite ! la suite »

[1190] Nous

Nous

Mercredi, 21 h 49, je reçois, par l’intermédiaire de mon formulaire de contact, votre message portant ce sobre titre, « Nous », ne comptant que deux mots, trois points de suspension et une photo représentant le corps d’une jeune femme nue, tête tronquée, soutien-gorge posé en vrac sur le lit, main posée sur le sexe, sans que… Vite ! la suite »

[1187] I’m sexy and I know it…

I'm sexy and I know it…

Une note écrite en janvier, mais toujours d’actualité, que je dépoussière avec l’arrivée des beaux jours… La photo, elle, date de ce matin ! Drôle comme le regard que l’on porte sur soi peut changer d’un moment à l’autre. Un jour, on se trouvera moche dans le miroir qui ne renverra que nos défauts, un autre,… Vite ! la suite »

[1186] MILF or DILF ?

MILF or DILF ?

Aperçues ce soir depuis mon scooter, une jeune femme (la vingtaine) et celle que j’ai supposée être sa mère (la quarantaine) en raison d’un méchant air de famille. Deux femmes très brunes, aux cheveux longs. Deux femmes très belles. Mon regard effaré se porte sur l’une, puis sur l’autre, revient sur l’une, retourne à l’autre…. Vite ! la suite »

[1183] Fesse qui te plaît

Une femme de dos dézippe sa combinaison latex jusqu'à ses fesses

Il y a quelques années, quand une fille me parlait de son envie de fessée, je prenais ça pour une étrange déviation. — Ah ! tiens ? Aujourd’hui, quand une fille me parle de son envie de fessée, je prends ça pour une urgente invitation. — Ah ? viens !

[1182] (Humeur du jour et de la nuit) #7

(Humeur du jour et de la nuit) #7

Ceci est l’article n°7 sur 10 de la série « Humeur du jour ou de la nuit » Envie de prendre l’air Envie de prendre la fille de l’air… Envie d’un corde-à-corde Envie d’explorations en douceur, et puis Envie de culs qui s’ouvrent, réclament ma bite et viennent sucer mon sperme

[1181] Le dernier tango des bouchers de la Villette

Arabesques Intimes par Lobel-Riche (1936)

Je viens de terminer Le Boucher d’Alina Reyes, un bref roman érotique qui avait fait un certain bruit (j’entends par là un bouche à oreille favorable !) à l’époque de sa sortie en 1988. Il s’agissait de son tout premier roman qui remporta le prix du roman érotique Pierre Louÿs. L’occasion de le lire se présenta… Vite ! la suite »

[1179] L’odeur de ton sexe

Lithographie « flos florum »

— Ton sexe a une odeur forte. Quand je te tiens ces propos, tu m’interroges avec une ingénuité qui me désarçonne : — C’est bien ou pas ? Je ne sais que répondre à cette question à laquelle je ne m’attendais pas (il faut dire que je n’arrive toujours pas à intérioriser cet écart entre le magnétisme… Vite ! la suite »

[1174] Ça, c’est (cyprine) Palace !

Une tache presque anodine sur mon jean

L’avantage d’une tache de cyprine sur un jean – par rapport à des marques de rouge à lèvres sur le col d’une chemise, par exemple – c’est que personne ne peut imaginer de quoi il s’agit, personne à part celui qui, encore un peu vêtu, a frotté sa cuisse au creux de l’entrejambe chaud et… Vite ! la suite »

[1173] I had a dream (l’anniversaire)

Alex Szekely - un homme et trois femmes en train de faire l'amour

Un peu de mal à trouver le sommeil en ce moment malgré la fatigue qui s’accumule. Tout ce week-end, alors que j’avais toute latitude pour me lever quand bon me semblait, pas moyen de dépasser les sept heures de sommeil. Lundi, j’ai veillé jusqu’à 1 heure du matin, pour la bonne cause (on en reparle… Vite ! la suite »

[1168] Révision

Révision

À l’intention d’une amie qui n’a pas fait de vélo depuis un moment… Je suis sûr que dès l’arrivée à l’étape 4 ou l’étape 5, tout te reviendra très naturellement ! Illustration: L’effort est énorme par Samaritain (source : Carnets pornographiques)

[1162] Elle tourne, elle tourne, la turbine des désirs

Femme en bas, devant une glace, le corps plié

Dans la rue. Je m’émerveille d’une paire de jambes encore découvertes en cette fin octobre. D’une paire de bottes. De talons hauts. Dans la rue, mes yeux restent baissés car c’est à moins d’un mètre d’altitude que rugissent les tempêtes qui alimentent ma turbine des désirs.   Illustration : John Duder via Library Vixen

[1150] Nuit d’été en ville

Nuit d'été en ville

De ce film, je ne me souviens de peu. Qu’il était de Michel Deville, fort à propos. Qu’il réunissait Jean-Hugues Anglade et Marie Trintignant, une actrice que j’appréciais particulièrement dont la disparition on-ne-peut-plus tragique nous a privé de son talent, de sa grâce et de sa singularité et, pour les raisons que l’on sait, dans… Vite ! la suite »

[1147] Extase II

Extase II

Nous faisons l’amour depuis un moment (un bon moment !) dans son lit d’étudiante au sommaire sommier. Nous sommes désormais dans la position communément dénommée “du missionnaire”, indubitablement une excellente position pour fusionner avec sa partenaire, être au plus près de ses sensations, sentir son souffle sur notre visage et respirer près du sien. Tandis que… Vite ! la suite »

[1145] Extase I

Extase I

(Certes, il y a un côté fat à parler d’orgasmes féminins – enfin, d’orgasmes que j’ai provoqués, bien évidemment – mais ce sont des moments qui m’ont moi-même ému et que je veux partager – et puis je rabâche assez souvent combien le plaisir de ma partenaire compte pour moi, là aussi sans pouvoir écarter… Vite ! la suite »

[1142] Boules et bile

Une gorge profonde radiographiée aux rayons X

La première fois que Thyia a pris mon sexe dans sa bouche, je ne savais pas qui c’était. Pour être plus précis, je ne savais pas que cette heureuse initiative venait d’elle. J’étais entièrement nu, allongé, immobile, les bras le long de mon corps, le visage masqué et les yeux rivés au ciel du plafond…. Vite ! la suite »