Articles classés dans la catégorie : cuisse

[1082] Vingt millième commentaire

une jolie donzelle se fait enculer par une bite énorme

Ne jamais passer à côté d’une occasion de faire une note de feignasse (je n’ai même pas réussi à trouver un titre spirituel, c’est dire mon état de fatigue). Mais tout de même, pour signaler que Samantha, de sa plume acérée, a signé le 20.000e commentaire sur mon burp et que c’est quand même une… Vite ! la suite »

[1079] Penses-tu encore à moi ? (10)

C2C-Tetra4

Ceci est l’article n°2 sur 2 de la série « Penses-tu encore à moi » Ça fait depuis le CM2 au moins qu’on se connaît, peut-être cela remonte-t-il même au CE2, quand je suis arrivé à l’école primaire B*** après mon déménagement. Je pourrais interroger mes photos de classes, mais dans ma mémoire, je ne remonte pas… Vite ! la suite »

[1078] Le désir poisseux

Buste de femme nue couvert de saleté, une inscription en “négatif” : WASH ME (lave-moi).

Vivons heureux en attendant la mort ! Tel était le mot d’ordre de Pierre Desproges, empreint certes d’un scepticisme sombre qui eut sis à Cioran, et si je ne partage pas celui-ci, je fais tout de même mien celui-là. Je cours, je cours, je cours, en ce moment, je cours comme un dératé le guilledou ; je… Vite ! la suite »

[1077] La chatte sous un toit brûlant

à ma gauche, lieutenant Ripley, à ma droite, Mylène Farmer façon gavroche

J’ai découvert V*** sur la toile quand je faisais mes débuts de burpeur, en 2006. À l’époque, nous partagions le même hébergeur, haut & fort, et sans doute pour des raisons solides mais que j’ai aujourd’hui oubliées, il en était de même pour une bonne partie de « ma » burposphère telle qu’elle se dessinait alors. Clic,… Vite ! la suite »

[1075] On / Off

Deux pieds aux ongles vernis, gainés de nylon, branlent une queue en érection

Chère correspondante, Permettez-moi de me sentir vraiment flatté lorsque vous vous branlerez accompagnée par le souvenir de ce que je fus, plutôt que par la projection de ce que je pourrais être. Votre très dévoué correspondant. Illustration coq à l’âne : erotographics :: footsie II – via Lady Cheeky

[1073] (Humeur du jour et de la nuit) #5

trio HFF - dessinée à la sanguine

Ceci est l’article n°5 sur 10 de la série « Humeur du jour ou de la nuit » Envie… … de me retrouver en minorité… … de sensualité provocante… …de mains entravées… … d’une bouche gourmande qui, patiemment, me sucerait jusqu’à me faire jouir… …et de pas mal d’autres choses mais j’ai peur de me répéter !

[1071] Autel Challenger (★★NN)

Autel Challenger (★★NN) L’équipe s’activait comme à l’habitude dans la salle de calcul. Une nouvelle constellation avait été repérée dans les télescopes, et elle semblait digne d’exploration. Une première mission exploratoire fut lancée, après avoir attendu les bonnes conditions de tir, pourtant l’équipage n’osa pas approcher d’assez prêt, craignant de manquer de carburant, de ne pas avoir les… Vite ! la suite »

[1068] Explosion du désir

three women

O*** avait rendu mon désir centripète1, ma “guérison” d’elle a remis l’essoreuse en route et voici mon désir renaissant bouillonnant, avide, et plus tentaculaire que jamais. Chaque rendez-vous avec une amante, que je la découvre ou la retrouve,  décuple mon envie de la reposséder, elle, aussi vite que possible, sans que cela ne diminue ni… Vite ! la suite »

[1064] Comment s’annonce la rentrée ?

Comment s'annonce la rentrée ?

Répondant à l’ordre de mission d’Eff (après avoir fait acte de candidature) et ne sachant trop quel cliché choisir dans ma collection, je propose trois réponses pour le prix d’une. Ceux qui ont hâte de se faire de nouveaux-nouvelles ami-e-s à la rentrée * * * Ceux pour qui la rentrée s’annonce difficile * *… Vite ! la suite »

[1059] Kiss kiss bang bang

Minotaure violant une femme - Picasso, juin 1933

C’est à se demander si je ne suis pas un peu bourrin. En me réveillant l’autre jour, après une folle journée de baise (j’y reviendrai, ami lecteur concupiscent), j’ai senti une légère douleur, et en la palpant, j’ai pu me rendre compte que ma chair était meurtrie sur toute la zone pubienne. Ça mériterait un… Vite ! la suite »

[1057] Let’s fuck !

Une chouette posée sur la fesse d'une femme allongée nue

(Pour changer un peu des J.O. ;-) Son message était clair : “je couche facilement, mais pas avec n’importe qui”. Il convenait parfaitement à mon humeur du moment et je pouvais faire mien ce slogan. Il s’agissait donc pour moi de ne pas être n’importe qui. Par chance, je lui avais été chaudement “recommandé” par une… Vite ! la suite »

[1053] La nuit des morts-baisants

la belle et la bête, illustration au crayon

Je ne fais pas souvent de rêves érotiques et encore moins souvent de rêves érotiques explicites. Le plus souvent, le point culminant est atteint lorsque mes lèvres embrassent celles de la belle héroïne convoitée. Autant dire que mon rêve de ce matin – dont il ne me reste hélas que quelques bribes – tenait de… Vite ! la suite »

[1051] Une brûlure de cigarette

Pied de femme écrasant une cigarette au sol, photo de John Rawlings pour Vogue (October 1st, 1961)

Nous étions mercredi dans ce bar à l’ambiance si particulière, où chacun semble connaître tout le monde, et où le patron s’emploie à ce que ce soit le cas si ça ne l’était pas encore. Je venais d’un tour à l’extérieur, après avoir pris l’air dehors – une de ces rares soirées de juin où… Vite ! la suite »

[1049] Penses-tu encore à moi ? (9)

Un postsecret qui aurait pu être le mien

Ceci est l’article n°1 sur 2 de la série « Penses-tu encore à moi » Tu aurais pu être mon premier amour. Nous étions arrivés à l’âge où la nature commence à nous transformer, à nous différencier entre sexe. Plus que les poils qui commencent à s’assombrir sur notre corps, sous le nombril ou sur la lèvre,… Vite ! la suite »

[1046] La créature

stilettos and zebra print

Je ne l’aperçois que de dos, s’éloignant, au moment où mon scooter s’engouffre dans le parking  de l’immeuble où je travaille. Grande, élancée, d’autant plus grande qu’elle est juchée sur des escarpins noirs de belle hauteur. Elle porte un jean qui met en valeur ses jambes fuselées, un chemisier dont la couleur m’échappe, et tout… Vite ! la suite »

[1042] Rêverie #1

Elle est allongée sur une très grande table, à moins que ça ne soit un lit. Allongée, les genoux relevés. Elle n’est plus vêtue que de ses escarpins et de sa robe légère que le printemps lui permet enfin d’enfiler avec un peu d’avance, largement déboutonnée. Tout le reste a été enlevé (si tant est… Vite ! la suite »

[1041] Plaisir d’offrir, joie de recevoir

dessin : une femme suce un homme dans une voiture

Effrontée se demandait récemment comment les hommes aiment se faire sucer et comment les femmes aiment sucer les hommes (un sujet d’inspiration inépuisable). « Rassurez-moi Messieurs, vous n’êtes pas du style à glisser vos bras mains derrière la tête à la “Vas y ma Poule, fait toi du bien !” ?! » s’interrogeait-elle. Quelques clics plus tard, je… Vite ! la suite »

[1032] Kiss me! Kiss me! Kiss me!

Une jolie pipe en noir en blanc, lèvres suceuses légèrement colorisées

J’ai toujours aimé cet album de Cure qui n’est pourtant pas celui qui fut le plus couvert d’éloges. Le morceau Snakepit est un petit bijou planant dans lequel j’aime bien perdre mes pensées. Mais à vrai dire, je n’en parle que parce que c’est les premières notes de cette chanson (éponyme de l’album) qui me… Vite ! la suite »

[1031] Le fantôme de l’amante amputée

Kazuki Takamatsu - Target

Le cœur était endommagé, le cerveau donnait des signes de faiblesse, le sexe menaçait. Les plus grands spécialistes étaient formels, il fallait amputer. Dans une ultime lettre, je scellais donc mes adieux à O*** pour évacuer de mon esprit toute tentation de dessiner un avenir avec elle, quel qu’il soit, puisque nos positions ne semblaient… Vite ! la suite »