Articles étiquetés : sexe

[609] Je la damnerai rue de Ponthieu sans concession (2/3)

Je la damnerai rue de Ponthieu sans concession (2/3)

L’unique règle de plaire est de trouver un appétit que l’on a laissé affamé. S’il le faut provoquer, que ce soit plutôt par l’impatience du désir que par dégoût de la jouissance. –  Baltasar Gracian Y Morales Nous sonnons à la porte et les secondes s’égrène. Personne n’ouvre. Petit instant d’inquiétude, le club serait-il fermé,… Vite ! la suite »

[606] Je la damnerai rue de Ponthieu sans concession (1/2)

Je la damnerai rue de Ponthieu sans concession (1/2)

Les plus libertins de mes lecteurs auront déjà deviné de quel endroit il va être question ici, mais pour le qui et le comment, il va leur falloir lire ce qui suit. (Un titre avec un des pires jeux de mot depuis la naissance de ce burp, j’aurais presque honte.) Un préambule est nécessaire pour… Vite ! la suite »

[599] Zoophilie politique

Zoophilie politique

Chopé dans l’édition Post-Secret de la semaine : À ce sujet, deux notes écrites ici : L’hédonisme est-il de gauche ? Zut… Je n’ai pas réussi à trouver l’article (ou les commentaires ?) dans lequel je parlais d’une petite analyse statistique que j’avais mené suite à la déclaration de mon copain Pédro selon laquelle les filles de droite… Vite ! la suite »

[598] La suite ! la suite !

La suite ! la suite !

Pour Netzah qui n’a pas d’imagination. (…) et d’ailleurs, quand ma main, après avoir réservé le même sort à ton jean que les tiennes au mien, après avoir écarté la pièce de tissu sombre, car toi, tu n’étais pas en « tenue commando », est venue se poser au creux de tes nymphes, j’ai senti que ton… Vite ! la suite »

[596] Auto-satisfaction

Auto-satisfaction

Je me trouvais assez bandant, quand même, pieds nus, à genoux, sans ma chemise jetée dans un coin de la pièce, jean à la braguette entièrement déboutonnée, très légèrement descendu sur mes fesses ne laissant plus aucun doute sur le fait qu’il était porté à même la peau, d’autant qu’en surgissait avec l’arrogance qui suinte… Vite ! la suite »

[588] Fensch vallée (CUI remix)

Fensch vallée (CUI remix)

Balise <audio> non supportée par votre navigateur, désolé ! Viens petite sœur au blanc manteau Viens c’est la ballade des copeaux Viens petite girl in red blue jean Viens c’est la descente au fond de la mine Viens donc grand shootée du désespoir Viens donc visiter mes laminoirs Viens donc chevaucher les grands rouleaux Et t’coincer… Vite ! la suite »

[567] Citizen Moon

Citizen Moon

Jamais deux sans trois J’avais entendu dire, via une personne bien informée, que le Moon City était notamment fréquenté par une clientèle d’habitués. Je n’en suis pas surpris à double titre. D’abord, parce que dès ma première visite, j’ai eu envie d’y retourner. Ensuite, parce qu’y étant retourné pour la troisième fois cette semaine, sans… Vite ! la suite »

[563] Comme sur des roulettes

Comme sur des roulettes

J’aime bien, dans les entreprises qui en sont dotées, faire usage des toilettes pour handicapé. D’une part, parce qu’elles sont plus vastes et que l’espace dont on dispose sied mieux à la méditation sur le trône que l’horizon bouché (j’ai dit l’horizon) offert par les trois cloisons + porte des toilettes habituelles. D’autre part, parce… Vite ! la suite »

[555] Enculée en ce jardin

Enculée en ce jardin

Cette fin de printemps souffreteuse nous avait fait l’aumône d’une journée plus chaude que les autres. La soirée était donc douce ; quitter la maison pour descendre jusqu’au jardin était une envie on ne peut plus impérieuse. Je m’y rendais d’un pas léger tandis qu’elle me suivait, plus hésitante, ses chaussures à talon passant prudemment d’une… Vite ! la suite »

[543] Allumeuse !

Allumeuse !

Elle est allongée sur son canapé. Je me suis glissé entre ses cuisses, ma langue et mes lèvres toutes entières à leur proie attachées. Mes mains caressent, s’accrochent à son corps, deviennent prolongation de ma bouche pour étendre son baiser vorace. Ses cuisses se referment ; ma tête, prisonnière de cet étau vibrant, cherche son souffle…. Vite ! la suite »

[521] Not alone in the dark

ewelina (rajchert)

On n’a jusqu’alors entendu que des pas feutrés sur la moquette, le tintement d’une ceinture qu’on déboucle, le froissement d’un pantalon que l’on ôte. Ce silence, orchestré, crée, plus qu’un mystère, une tension. Il va la chercher. Elle l’attendait dans la salle de bain, pendant que lui s’installait dans la chambre de l’hôtel.

[513] T’hâbleur

Un tableau excel exclusif

On parle ici ou là d’un tableau Excel, élaboré par les femelles les plus chaudes de la burposphère, recensant les performances et les qualités des serial niqueurs de l’hémiburposphère testostéroné. Quand j’ai, pour la première fois, entendu parlé de ce tableau (oh ! c’était il y a longtemps, à une époque où mes faits d’armes étaient… Vite ! la suite »

[483] Courrier des lectrices

Kim Joon

D’abord, pour signaler qu’à ce jour, j’ai reçu trois charmantes œuvres pour le concours permanent de fan-art annoncé récemment. Mais je n’ai pas encore eu le temps de mettre ça en ligne. Plus précisément, de mettre ça en ligne tel que j’aimerais que ça paraisse. Un peu de patience, donc. Une fois ces premières œuvres… Vite ! la suite »

[475] Fairy tale

Une très jolie fellation photographiée par Adrian

« You know those famous fairy tale, where a frog needs a princess’ kiss to turn into a handsome prince ? Well, my flabby prick also needs a blowing kiss to dazzle you, lady… » Que j’aime cette sensation, lorsqu’une femme courageuse prend dans sa bouche mon sexe encore mou (je dis courageuse parce que nombreuses sont les femmes… Vite ! la suite »

[458] Y aura-t-il de la baise à Noël ?

Jeune femme dénudée posant en avenante Mère Noël

Le plus difficile aura été de trouver un prétexte pour échapper à la surveillance de ma femme pour ces quelques heures que j’allais passer en ta compagnie. Oui, c’était ça le plus dur, parce que l’envie, ça, l’envie, elle n’avait pas eu de mal à se faire sentir. Elle s’en fout pas mal des 800… Vite ! la suite »