Articles étiquetés : sexe

[793] Instructions pour sodomiser une secrétaire au chignon discret

Instructions pour sodomiser une secrétaire au chignon discret

— Dans quelle tenue et quelle position pensez-vous être la plus bandante pour vous faire enculer ? Devez-vous être entièrement nue ? Devez-vous ne porter plus qu’une paire de talons aiguilles ? Les rehausser d’une paire de bas ? Compléter avec un porte-jarretelles ? Une guêpière ? Devez-vous porter un jean, sans rien en dessous, qui sera juste un peu abaissé… Vite ! la suite »

[791] Les retrouvailles

Les retrouvailles

Nous n’avions pas beaucoup de temps devant nous, hélas, pas à la mesure de nos envies en tout cas, mais repousser encore nos retrouvailles à un moment plus confortable aurait été pur masochisme. Je savais que tu m’accueillerais par une longue pipe et que tu serais pressée (paradoxalement) de sentir mon sexe s’approcher du tien… Vite ! la suite »

[788] (Humeur du jour et de la nuit) #2

joli emboitement, de biais

Ceci est l’article n°2 sur 10 de la série « Humeur du jour ou de la nuit » Sources des illustrations : un peu partout sur la toile J’aime la première pour l’emboîtement, le cadrage en biais, le geste de la main de la femme sur la fesse de l’homme, La seconde pour son indécence, les doigts joliment… Vite ! la suite »

[777] Soli-dance-floor (Soli-day 2)

Soli-dance-floor (Soli-day 2)

La nuit a été courte. À 9 heures, je dois m’arracher à mes draps pour assister à la kermesse de fin d’année de l’école de ma cadette. Le festival ouvre ses portes à 14 heures mais attendra la fin de ma sieste, indispensable si je veux tenir le coup pour la journée qui s’annonce longue… Vite ! la suite »

[759] I’ve got you upon my Skyn™

I've got you upon my Skyn™

Il y a quelques temps, je vous avais fait part de mon essai des préservatifs phosphorescents Intimity. Toujours à la pointe de veille technologique en matière de capotes (sortez couverts !), je fus attiré par la boîte noire et le slogan attractif des nouveaux préservatifs Manix Skyn : La sensation de ne rien porter, la matière presque… Vite ! la suite »

[733] Le dix

Le dix

Je fus la tête entre tes cuisses épousant ton sexe cru épilé la veille en noces humides. Entre l’étau de mon ventre et de mes mains pressantes, ta bouche courut le long de mon sexe jusqu’à ce que j’empoigne ta chevelure pour me dégager et t’allonger sur le lit. Je fus couché sur toi quand… Vite ! la suite »

[699] Retour à l’Overside (3)

Retour à l'Overside (3)

Premier épisode ici et second là. Après avoir revêtu une tenue décente (à regret1 !), nous repartons nous promener dans le club. Nous ne faisons qu’un passage express, de voyeurs pressés, dans le baisodrome, puis décidons de faire un petit round d’observation autour du bar. Un verre à la main, on observe les couples aux alentours… Vite ! la suite »

[685] Cinq, quatre, trois, deux, …

Cinq, quatre, trois, deux, …

Cinq Elle. Un de ses amants. Un couple. Moi. L’homme nous offre sa femme qui arrive les yeux bandés et déjà presque nue. Il met en scène l’offrande, par geste uniquement. Nous avons pour consigne de ne pas prononcer une parole afin que la femme ne puisse pas repérer trop rapidement combien nous sommes, d’hommes,… Vite ! la suite »

[665] La DP sans peine

La DP sans peine

NB : Le C*** dont il est question dans cette histoire n’est pas la C*** de « Bouchées doubles ». C’est pas commode. Il n’y a pas mille et trois lettres dans l’alphabet latin (je vous épargne l’unicode). Jeudi, c’était journée DP. Qu’il me paraissait long, le temps qui s’égrenait dans cette salle de formation où, par bonheur,… Vite ! la suite »

[658] Ainsi s’écoulent les heures heureuses au Moon City

Ainsi s'écoulent les heures heureuses au Moon City

Quand C*** m’a proposé de profiter avec elle de son passage parisien, nous avons immédiatement convergé sur l’envie de nous retrouver ensemble au Moon City. Mon emploi du temps ne me permettait pas une escapade en soirée, ce fut donc une demi-RTT qui me libéra du joug de mon employeur et vers 13h30, je me… Vite ! la suite »

[657] Une prison de rêve

Une prison de rêve

L’état de nos prisons est toujours une honte pour la République et je profite de l’occasion pour saluer le rapport du Contrôleur général des lieux de privation de liberté, Jean-Marie Delarue, qui a su faire preuve d’une salutaire indépendance à l’heure où notre gouvernement (qui me donne, jour après jour, de plus en plus la… Vite ! la suite »

[645] Trente six chandelles

Trente six chandelles

C’est avec M*** que j’avais rêvé, il y a déjà deux ans, d’y aller. C’est elle qui me l’avait proposé, d’ailleurs, mais le temps trop court qu’aura duré notre liaison ne nous aura pas donné l’occasion de mettre l’envie en pratique, et puis nous avions d’autres choses, très belles, à vivre rien qu’à deux. Arrivée… Vite ! la suite »

[613] Je la damnerai rue de Ponthieu sans concession (épisode final)

Je la damnerai rue de Ponthieu sans concession (épisode final)

Tout vient à point à qui sait attendre. Laissez-moi vous parler un peu de nos coéquipiers. Le premier couple qui nous a rejoints doit avoir la quarantaine, peut-être un peu plus âgés que moi. Le physique de l’homme n’est pas très attirant. Il a une petite bedaine (non, je ne parle pas de la petite… Vite ! la suite »

[612] Je la damnerai rue de Ponthieu sans concession (3/4)

Je la damnerai rue de Ponthieu sans concession (3/4)

Il y a trois sortes de personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter. A*** enroule ses jambes autour des miennes pendant que je commence mes va et vient. Je la regarde en la prenant entre mes bras. Puisque le baiser est interdit, je transgresse. Je pose doucement mes lèvres sur… Vite ! la suite »

[609] Je la damnerai rue de Ponthieu sans concession (2/3)

Je la damnerai rue de Ponthieu sans concession (2/3)

L’unique règle de plaire est de trouver un appétit que l’on a laissé affamé. S’il le faut provoquer, que ce soit plutôt par l’impatience du désir que par dégoût de la jouissance. –  Baltasar Gracian Y Morales Nous sonnons à la porte et les secondes s’égrène. Personne n’ouvre. Petit instant d’inquiétude, le club serait-il fermé,… Vite ! la suite »

[606] Je la damnerai rue de Ponthieu sans concession (1/2)

Je la damnerai rue de Ponthieu sans concession (1/2)

Les plus libertins de mes lecteurs auront déjà deviné de quel endroit il va être question ici, mais pour le qui et le comment, il va leur falloir lire ce qui suit. (Un titre avec un des pires jeux de mot depuis la naissance de ce burp, j’aurais presque honte.) Un préambule est nécessaire pour… Vite ! la suite »

[599] Zoophilie politique

Zoophilie politique

Chopé dans l’édition Post-Secret de la semaine : À ce sujet, deux notes écrites ici : L’hédonisme est-il de gauche ? Zut… Je n’ai pas réussi à trouver l’article (ou les commentaires ?) dans lequel je parlais d’une petite analyse statistique que j’avais mené suite à la déclaration de mon copain Pédro selon laquelle les filles de droite… Vite ! la suite »

[598] La suite ! la suite !

La suite ! la suite !

Pour Netzah qui n’a pas d’imagination. (…) et d’ailleurs, quand ma main, après avoir réservé le même sort à ton jean que les tiennes au mien, après avoir écarté la pièce de tissu sombre, car toi, tu n’étais pas en « tenue commando », est venue se poser au creux de tes nymphes, j’ai senti que ton… Vite ! la suite »

[596] Auto-satisfaction

Auto-satisfaction

Je me trouvais assez bandant, quand même, pieds nus, à genoux, sans ma chemise jetée dans un coin de la pièce, jean à la braguette entièrement déboutonnée, très légèrement descendu sur mes fesses ne laissant plus aucun doute sur le fait qu’il était porté à même la peau, d’autant qu’en surgissait avec l’arrogance qui suinte… Vite ! la suite »